Couvre-feu

PLAN DE TRANSPORT :

Les horaires du RER A sont adaptés à partir de 21h, en raison de la baisse de fréquentation liée à la COVID-19. Ces horaires sont applicables du lundi au vendredi depuis le lundi 4 janvier.

Direction Boissy-Saint-Léger / Marne-la-Vallée Chessy :

– En direction de Boissy-Saint-Léger : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Marne-la-Vallée Chessy : 1 train toutes les 30 minutes.
– Depuis Poissy, changement de train à La Défense.
– Entre Nanterre-Préfecture et Vincennes : un train toutes les 15 minutes.

À partir de 22h20 : en raison de travaux, interruption entre Poissy et Sartrouville. Bus de remplacement.

Direction Saint-Germain-en-Laye / Cergy-Le Haut :

– En direction de Saint-Germain-en-Laye : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Cergy-Le Haut : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Poissy, les trains partent de La Défense : 1 train toutes les 30 minutes.
– Entre Vincennes et Nanterre-Préfecture : un train toutes les 15 minutes.

Cliquez-ici pour télécharger la fiche horaire.

Rappel : le port du masque est obligatoire en gare et à bord des trains.

Nouvelles mobilités et RER

Vous êtes nombreux à emprunter le RER avec votre vélo, trottinette et bien d’autres moyens de « mobilités douces », voici un rappel de quelques règles à prendre en compte lors de vos déplacements.

La saison des raclettes, tartiflettes et fondues arrive à grand pas alors pourquoi ne pas prendre le vélo ou la trottinette pour rendre visite aux copains (avec le masque évidemment !) ? Allez hop, c’est parti pour quelques kilomètres à vélo ! C’est vrai que c’était une bonne idée jusqu’à ce qu’il se mette à pleuvoir… Pas d’inquiétude, les vélos sont acceptés dans nos RER mais sous certaines conditions.

Tout d’abord il vous faudra respecter les plages horaires suivantes :

  • Du lundi au vendredi, avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30 ;
  • Le samedi, le dimanche et les jours fériés sans restriction.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’éviter les heures de pointes. Évidemment, s’il y a trop d’affluence en dehors de ces horaires, les agents peuvent quand même vous refuser l’accès au train. Afin d’éviter cette situation, je vous invite à lire Quelques conseils pour éviter l’affluence dans vos trains ou à consulter la fonctionnalité « crowdsourcing affluence voyageurs » de l’application RATP (un vrai plus pour retrouver l’affluence de vos trains en temps réel).

En parlant d’accès au train, voici une autre condition à prendre en compte : votre positionnement à bord. Vous ne pouvez pas monter dans n’importe quelle voiture, des espaces dédiés existent et ils sont signalés à l’aide d’un pictogramme. Attention, cet emplacement varie selon le type de train que vous empruntez :

Pour plus d’informations concernant les vélos, notamment les espaces où vous pouvez le garer, je vous invite à consulter notre précédent billet Le RER A à bicyclette.

à lire également

Vous pouvez voyager avec votre trottinette, skateboard, roller, monoboard etc… toute la journée. Comme vous vous en doutez, il est interdit, comme pour le vélo, de rouler avec sur le quai ou en gare, tout simplement parce que cela peut être dangereux aussi bien pour vous, que pour les autres voyageurs. Même si cela peut paraître évident pour vous, je tiens à le rappeler car on voit souvent des personnes qui pensent certainement qu’ils maîtrisent assez pour se le permettre. C’est peut être le cas, je ne remet pas vos compétences en doute mais sachez qu’un accident peut vite arriver.

De plus, n’oubliez pas que votre trottinette doit être pliée et portée à la main, tout comme votre skate (on parle ici de le porter à la main, pas de le plier évidemment…) afin de ne pas gêner les personnes qui voyagent avec vous. Ces règles ne sont malheureusement pas toujours respectées et en cas d’infraction, le montant forfaitaire peut aller jusqu’à 60 €, somme qui peut être majorée si le règlement n’est pas immédiat.

Des « mobilités douces »

Les mobilités douces sont de plus en plus utilisés, en plus des modes de transports habituels voici les chiffres de l’étude d’Ile-de-France Mobilités (IDFM) en 2019, on compte :

  • 380 000 déplacements quotidiens pour les trottinettes et autre engins de déplacements personnels
  • 420 000 trajets quotidien en scooter ou motos
  • 840 000 déplacements quotidiens à vélo
  • 9,4 millions de déplacements se font chaque jour en bus, métro, train ou tram dans la région
  • 14,8 millions de déplacements quotidiens en voiture

Pour en savoir plus sur ces chiffres, je vous invite à consulter les premiers résultats de la nouvelle Enquête Globale Transport juste ici.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog