La ligne et vous

15

Dialogue 2 clopes : la suite !

17012017

La semaine dernière je vous ai fait découvrir l’épisode 2 de la websérie « dialogue 2 clopes » consacrée au non-respect de l’interdiction de fumer. Cette semaine, la diffusion de l’épisode 3 est l’occasion de revenir sur les tarifs des autres infractions réprimandées et d’en discuter.

Au delà de l’interdiction de fumer dans les trains ou dans les gares, d’autres incivilités constituent également des infractions, car elles sont gênantes pour les autres voyageurs. Elles sont susceptibles donc d’être sanctionnées. Pour le rappeler, ce nouvel épisode de « dialogue 2 clopes » fait une petite piqûre de rappel :

 

Cette fois, les tarifs ne sont pas identiques côté RATP et SNCF, tout simplement parce que la méthode de calcul des amendes pour ce type d’infraction est définie par la loi (décret du 3 mai 2016), mais laisse une certaine marge de manœuvre à l’exploitant (à la différence de celle pour l’interdiction de fumer, dont le montant est défini par le code de la santé publique).

Côté SNCF, jeter un déchet par terre, qu’il s’agisse d’un paquet de cigarettes, d’une peau de banane ou d’autre chose, vous coûtera 50 euros (depuis le 1er octobre 2016, cf. bandeau en légende de la vidéo), comme le rappelle ce « dialogue 2 clopes ». Mais le tarif sera le même si vous crachez par terre, si vous écoutez de la musique trop fort ou si vous mettez vos pieds sur la banquette.

En revanche, à la RATP, les amendes pour tout type d’infraction pouvant parfois être considéré comme une incivilité, comme le dépôt ou l’oubli d’un objet, les pieds sur la banquette et autres troubles de la tranquillité, sont fixées à 60 euros.

Dans les deux cas, des frais de dossier s’ajoutent si vous ne payez pas immédiatement.

En réalité, les incivilités peuvent être de natures très diverses et parfois rappeler poliment à son voisin que son comportement n’est pas très sympathique peut aider. Parfois, ce n’est pas suffisant ou clairement pas envisageable.

Encore une fois, les films de sensibilisation ou les amendes ne sont pas forcément LA solution pour rappeler qu’il faut respecter les gares, les trains et les autres voyageurs… Mais ça peut aider, non ?

    À lire également

    Le RER A sans tabac

    Laisser un commentaire

    Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
    Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

    • Régulièrement en retard

      Tout cela c’est très bien mais entre la théorie et la pratique…
      Si il n’y a pas de contrôles effectués dans les rames, c’est très peu dissuasif.
      Vous allez me répondre (ou pas d’ailleurs) que les contrôleurs sont présents du matin au soir mais comme d’autres bloggeurs je constate qu’on en voit pas souvent en dehors des stations ou des gares.

    • philippoux

      Zéro amende car on ne voit jamais dans les RER A des contrôleurs… Ils ne pourraient de toute façon pas avancer dans les rames. Cette vidéo ne s’applique pas au RERA à mon sens. De plus mettre les pieds sur le siège: il faudrait des places libres.
      Après cela est possible en heures creuses mais pas applicable en heure de pointe.

    • wedge

      Malheureusement le problème c’est que les campagnes et autres soyons honnêtes les personnes qui commettent ses actes s’en fichent. Certes il y a une amende, mais compte tenu du peu de contrôle dans les trains, et encore moins sur les quais, le risque reste beaucoup trop faible pour les faire changer d’avis.

      Le jour où ces utilisateurs se font prendre plusieurs fois dans une même semaine là peut être qu’il y aura une réaction (et encore je suis pas sûr). Mais c’est la même choses pour les ordures sur les voies alors qu’il y a les poubelles, et ainsi de suite.

    • Brijoudu93

      Bonjour tout à fait d’accord avec les intervenants pour mettre des amendes il faudrait déjà primo qu il y ait des contrôles en voiture et secundo si il y avait des contrôleurs qu ils arrivent à monter dans les rames bonne fin de journée

    • Jedï

      RER A Bry sur Marne
      Merci de mettre des pancartes interdiction de fumer sur le quai ;
      Tout le monde fume sur le quai, c’est devenu une habitude 🙁

      • Sophie

        L’interdiction de fumer est malheureusement déjà régulièrement rappelée aux voyageurs, comme cela est indiqué dans le billet https://rera-leblog.fr/rer-a-tabac/… Mais vous avez raison, je pense qu’il faut toujours en faire plus. C’est l’objet de ces billets sur les incivilités 😉

    • Mr B

      Vous parlez des manques à gagner à cause des fraudes, mais imaginez que vous mettiez des agents dans les gares pour les fumeurs, je pense que sa pourrait etre tres lucratif pour vous, et nous non fumeurs serions tranquilles

    • JBRERA

      Sans effet dissuasif, donc grosse amende régulièrement. Aucun intérêt. Jamais vu de contrôleur ou de personnels de la SUGE dans les rames fumeur le matin ou le soir. Donc com inutile, argent gaspillé.

    • 94RERD

      Cela n’a rien à voir avec le sujet, mais exceptionnellement je me permets un petit commentaire, car à la SNCF c’est pas forcément pris en compte, mais côté RER A / RATP, oui.

      Je souhaiterais féliciter les agents de service en gares, et notamment à Joinville-le-Pont et Sucy-Bonneuil. En effet, ces agents prennent en compte la sécurité des voyageurs en ces temps plutôt glacials et polaires, en sablant et en salant les quais, les passerelles et les escaliers glissants. Certes, ce n’est pas forcément le meilleur de leur travail, mais c’est une prise énorme de considération pour les voyageurs.

      Par ailleurs, et puisque ladite passerelle est mi-SNCF mi-RATP, et ce même si je sais que ce blog n’a pas vraiment vocation à s’occuper d’autres choses que celles relatives au RER A, je vous demande exceptionnellement de l’aide.

      En effet, ce matin, plusieurs personnes ont failli se rétamer à Pompadour (RER D). En cause, l’ascenseur ne fonctionnait pas, et la passerelle et les escaliers n’ont été ni salés ni sablés.
      Que l’ascenseur ne fonctionne pas, soit, on peut demander à SNCF car pour moi, c’est à eux de s’en charger, car aucun ascenseur ni sur la passerelle ni sur les quais du RER D ne fonctionnaient (à eux de faire le point à ce sujet).
      Cependant, compte tenu que la passerelle et les escaliers en extérieur de la gare sont ceux d’accès aux lignes 393 et TVM appartenant à la RATP, serait-il possible d’intervenir à ce sujet afin que la passerelle et les escaliers soient sablés et salés à compter de demain matin, et ce par mesure de sécurité pour les voyageurs ?

      Merci d’avance.

      • Sophie

        Bonjour,

        En effet, votre commentaire est à côté du sujet du billet et cela ne correspond pas à la politique éditoriale du blog. Je fais quelquefois des exceptions, par exemple parce que cela me permets de vous donner des infos utiles… Mais je choisis parfois également de vous répondre par mail en privé.
        Votre message m’aura permis de le rappeler, ici;)

        Quoi qu’il en soit, je vous remercie pour votre message. Concernant les agents de Joinville et de Sucy, je transmets, merci pour eux! Toutefois, je vous trouve assez sévère, même injuste, vis-vis des agents SNCF qui mettent eux aussi tout en œuvre pour assurer la sécurité des voyageurs. Pour le problème dont vous faites mention sur le RER D, j’ai bien transmis également.

        Bonne soirée,

        Sophie

    • emmanuel

      Bonjour,

      Les annonces faites en gare sur le rappel de l’interdiction précisent que c’est dans l’enceinte de la gare. Pour certains les quais ne font pas partie de l’enceinte. Il serait bon de rappeler que l’interdiction est valable dans les bâtiments, les couloirs et les quais.

      Cordialement

      • nicolas l

        Tout à fait d’accord, d’autant plus qu’il n’est pas rare que certains fumeurs considèrent que fumer depuis l’entrée du wagon en se penchant à l’extérieur n’incommodera personne.

        Un rappel franc du fait que les quais aussi sont non-fumeurs réduirait peut-être ces tentatives de décaler toujours un peu plus la limite de ce qui est (de leur point de vue) toléré.

        Je salue au passage les nombreux fumeurs faisant des efforts pour éviter tout inconfort à leur entourage et acceptant de décaler leur pause cigarette par civilité envers les autres usagers. C’est censé être un comportement tout à fait normal, mais ça n’en reste pas moins louable.

    • freeman

      Ne pas oublier également que beaucoup de contrôleurs fument, du coup faire stopper les autres ne doit pas être leur priorité. C’est quelque chose de trop banalisé dans leur inconscient.
      Au lieu de faire de campagne de com coûteuse, organisez plutôt des opérations de contrôles coup de poing.

    • Titus78

      Bonjour,

      je voulais savoir si l’interdiction de fumer sur les quais s’ appliquait aussi aux mécaniciens en attente de relève à Nanterre Préfecture ?
      Merci

      • Sophie

        Bonjour Titus,

        Je vous confirme que cela est interdit pour tous! Un rappel en ce sens a été fait.
        Bien à vous,

        Sophie