La ligne et vous

12

Retour sur les perturbations des 15 et 16 mai

17052018

Retour sur les perturbations des 15 et 16 mai

 

    Laisser un commentaire

    Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
    Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

    • zira

      Hier soir, à Achère Ville, galère pour quitter le quai, très dangereux pour circuler sur le quai qui était bondé et très étroit, 3 personnes Assistance SNCF seulement pour nous protéger du train qui repartait en sens inverse ! Pas d’info sonore pour nous indiquer si bus pour nous transporter vers Conflans et Cergy.
      A mon arrivée à la gare routière d’Achère ville, un bus 5 bondé arrive au bon moment, mais quelle galère ces transports, à quand la grève du paiement du navigo ?

    • lolo95

      Bonjour,

      Je confirme que hier soir ce fut l’enfer avec surtout aucune information cohérente sur le terrain.
      A la Défense 19h00 aucune information concernant les problèmes dans la rame on nous informe qu’il faut se rendre à Maisons-Lafitte ou des bus de substitutions doivent faire la navette, en arrivant à Maisons Lafitte les agents sur les quais nous annoncent de l’absence totale de navette (c’est une information erronée) !
      Donc il nous envoie sur Poissy pour prendre des navettes , à Poissy même topo pas de navette un unique bus régulier le n°16 est présent (départ une fois par heure) vu la foule et l’exaspération intervention des forces de polices…
      Donc on nous renvoie sur Sartrouville car il y aurait des navettes à partir de 21h30 (normal travaux sur la ligne donc c’est les navettes habituelles)
      L’information concernant Achères Ville est fausse car à 19h30 plus aucun RER n’allait jusqu’à cette gare.
      Donc pour terminer je me suis arrêté à Achères Grand Cormier pour finir la route envoiture.
      3h30 pour faire Paris – Cergy.
      Pendant ce temps sur le fil twitter du RER A plus de news à partir de 19h14 (ben oui c’est le bazar mais faut pas faire des heures supplémentaires) les personnels sur les quais (1 personne à Maisons Lafitte et 1 à Poissy) ne sont au courant de rien et sur le site du transilien un message qui n’a pas bougé pendant toute la soirée.
      Donc même si les problèmes sont dues à du sabotage du personnel SNCF sur le terrain les seuls sur les quais sont les usagers , le personnel de la SNCF ne sont pas nombreux.
      Au Japon un train qui part en avance de 25 s c’est toute la compagnie qui s’excuse, en France une ligne qui ne fonctionne pas un jour sur deux c’est juste un communiqué et être fier de nous annoncer que les gens sont rentrés chez eux pour juste allez se coucher.
      Lamentable !!!!!

    • Gessy

      Je tiens à préciser que a la gare d’Acheres ville, aucun bus n’a été acheminé. Les usagers sont restés jusqu’à plus de 22h sans aucun moyen viable de regagner leur domicile.
      Prévoyez vous un dédommagement ?

    • gmille

      « Soyez assurés que nous déployons tous nos moyens humains pour vous informer en gare, à bord et sur les outils à distance … » Si vous parlez des quatre gilets rouges complètement dépassés par l’évènement, jetés en pâture à des centaines de voyageurs pris au piège en gare d’Achères, j’ai une autre conception de l’information.

      19H46 , je prends le RER à ETOILE, un message laconique sur les écrans relayé une fois vocalement, nous informe que le trafic est interrompu. Nous savons tous qu’il est vain de demander des informations à la RATP sur des incidents survenant en zone SNCF.Twitter et transilien.com ne donneront pas davantage d’informations.
      A quel endroit allons-nous être « débarqués », un service de bus va-t-il être mis en place , etc… ?

      A partir de Nanterre Préfecture, silence radio dans le train et dans les gares traversées. Il faudra attendre un arrêt prolongé à quelques centaines de mètres d’Achères Ville pour que le conducteur informe les voyageurs de la situation : en résumé train terminus débrouillez-vous pour rentrer chez vous.
      A voir la réaction des gens dans mon RER sortant tous leur téléphone portable, une bonne partie ne semblait absolument pas au courant de l’interruption de trafic pourtant effective depuis une heure.

      De nombreux usagers habitent dans le Vexin, derrière l’agglomération de Cergy-Pontoise ,ne mettent pas 10 minutes pour atteindre Achères en voiture (plutôt 30 voire 40 min) et auraient sans doute apprécié être informés plus tôt pour prévenir quelqu’un susceptible de les récupérer.
      D’autres auraient peut-être préféré tenter la ligne J pour atteindre Conflans, Pontoise, Poissy ou encore Les Mureaux, ou toute autre gare plus accessible que celle d’Achères depuis leur domicile.

      Entre les trajets allongés de 10-15 minutes les jours sans problème et les incidents à répétition (le 2 mai, le 14 mai, le 16 mai , je pourrais en citer des dizaines comme cela si je me souvenais encore des dates), prendre le A branche Cergy est un calvaire.

      Quant aux auteurs de ces actes de malveillance, j’ai ma petite idée sur leur identité mais je préfère en rester là , je suis déjà suffisamment excédé par la SNCF.

    • Charlotte

      Bonjour,
      je tenais à préciser que je me suis retrouvée débarquée à Achères à 19h hier, et qu’il n’y a pas eu de bus de substitution jusqu’à mon départ à 20h30 (mon conjoint est venu me chercher en voiture). J’ai pris 3 personnes en plus pour les ramener à Cergy, mais la gestion des voyageurs n’a pas été à la hauteur de ce qu’on est en droit d’attendre…

    • Marine

      Et comme d’habitude, information zéro et gestion de l’incident et des voyageurs nulle
      Bravo pour ce communiqué où on nous donne l’impression que d’habitude tout fonctionne hyper bien et que quand ça n’est pas le cas, ce n’est pas de la faute de la SNCF

    • Lolo95

      Ce soir le trafic est « quasiment normal » sauf sur Cergy bien sûr..mais ce qui est vraiment cocasse c est de voir 4 gilets bleus « avec de la promo sur la ponctualité SNCF » sur le quai de Maisons Lafitte entrain de buller alors que hier soir à la même un seul agent pour faire face à une situation de crise. La gestion de crise est un modèle du genre sur la ligne A. Ma chère Sophie je vous trouve bien silencieuse sur les incidents de hier soir et la gestion , peut être que pour une fois les arguments manquent devant tant de négligence.

    • Cocochine

      Bonjour Sophie,
      Comment expliquer qu’il n’y ait pas de plan de secours construit activable comprenant informations voyageurs et activation de moyens de transport alternatifs (bus taxis uber..) compte tenu du nb de dysfonctionnement sur cette partie de ligne? Comment compter indemniser toutes les personnes qui se sont ainsi retrouvées piégées plusieurs jours ? Par avance merci pour votre réponse autre que désolés indépendant de notre volonté…bien à vœu

      • carolm

        Bonjour je suis d’accord avec Cocochine, dans l’absence d’un plan de secours le soir du 16/05 on a eu une improvisation désastreuse. En gare de Maisons Laffitte les agents conseillaient les voyageurs en direction de Cergy d’emprunter le RER A jusqu’à Poissy, pour prendre le bus 14 où 16 à Cergy. Vers 20h j’ai échangé avec une agente en gare, elle m’a expliqué très fièrement que la plupart des agents en gare habitait à Achères, ils connaissaient le réseau de bus donc ils pouvaient donner cet astuce. J’ai demandé si ces bus auraient de la place pour des centaines de voyageurs arrivant à Poissy en suivant ce conseil. Elle m’a répondu, bien sûr que non.
        Peu étonnant, cela a provoqué une émeute à Poissy ce soir-là, nécessitant une intervention des forces de l’ordre. Selon les témoignages à Poissy, les agents du groupe Transdev ont réussi à trouver un certain nombre de véhicules genre Uber, il y a eu aussi de l’entraide voyageurs, mais les équipes de la SNCF n’ont strictement rien fait pour les aider. cdlt Carolm pour l’association Plus de Trains

    • Loolaa92

      Par hasard je n’ai pas pris les transports les 15 et 16 mai et je n’ai pas subi les désagréments évoqués. Mais côté circulation automobile, c’était l’enfer. Le moindre grain de sable dans les transports a des répercussions à l’infini. Il faut vraiment faire pressions sur la SNCF pour obtenir non seulement le remboursement des pass Navigo – c’est la moindre des choses – mais aussi tous des dommages et intérêts , même symboliques car nous sommes tous victimes d’un important préjudice.A chaque problème, on a l’impression que rien n’est anticipé, ni prévu pour y faire face. C’est comme s’il n’y avait aucune procédure prévue d’avance en cas de problème, alors que des problèmes, il y en a tous les jours et plusieurs par jour. On peut quand même douter de la compétence de toutes ces personnes qui gèrent cette entreprise et qui semblent n’avoir aucune difficulté pour rentrer chez elles le soir…..

      • Pépiniériste

        Sophie,
        Allo? Un commentaire de la RATP sur ces remontées de terrain et sur la capacité de communication de votre employeur?
        Merci

    • anisa

      Que dire de plus?
      Pas d’informations, rien n’a ete fait , je me suis retrouvée sur la route Achères confllans a pied a près de 22 h, seule.
      Très angoissant et très fatiguée après 12 h de travail non stop a l’hôpital.
      Déplorable et honteux!!!