Fiches Horaires

J’ai testé pour vous : Une nuit sur le chantier du RVB (Renouvellement des Voies et du Ballast)

Vous le savez, depuis le 26 juin les travaux d’été du RVB sont lancés. Un chantier où chaque nuit, une centaine d’ouvriers travaille pour renouveler les voies et le ballast.

Malheureusement, les conditions sanitaires continuant d’être ce qu’elles sont, je n’ai pas eu la possibilité d’inviter certains d’entre vous à faire la visite du chantier avec moi comme les années précédentes.

Qu’à cela ne tienne, je vous propose une visite digitale !

Un chantier impressionnant

Arrivé à La Défense à 21h30, je rejoins Ouardia (coordinatrice de l’exploitation RVB) pour m’équiper des EPI (équipements de protection individuelle). Muni de chaussures de sécurité, d’un casque et d’un magnifique gilet vert réfléchissant, me voilà prêt pour accéder au chantier.

Je descends sur le quai pour y trouver le train usine. Un mastodonte d’environ 400 mètres qui emporte des engins (type bobcat), des ballastières, des wagons avec tapis convoyeurs de ballast usagé, neuf. Tout ce qu’il faut pour mener à bien ce projet. Ce train usine a été développé spécialement pour le tunnel du RER A.

22h30, après avoir rencontré les équipes, j’accède au cœur du chantier qui commence dès les quais de la gare. Evidemment, pour d’évidentes raison de sécurité, les trains voyageurs ne circulent pas.

Là, j’observe des ouvriers qui s’affairent à humidifier le ballast pour éviter au maximum les dégagements de poussières. Quelques mètres après, c’est un appareil de voie qui attend d’être déplacé et installé. Pour l’instant, le train usine s’est engouffré dans le second tunnel.

Les nouveaux appareils de voie sont pré-montés dans le tunnel quelques jours avant d’être posés. Cet été, il y a 7 appareils de voie à renouveler.
Une fois pré-monté, celui-ci est ensuite positionné sur le PEM-LEM (Portique Eléctro Motorisé – Lorry Electro Motorisé). Ce dispositif est téléguidé par une équipe spécialement dédiée.

Le PEM LEM déplace l’appareil de voie pour le poser à sa place définitive. L’opération nécessite la vigilance de toute l’équipe pour s’assurer que tout se déroule correctement.

Un chemin de roule est installé afin que le PEM-LEM puisse rouler dessus. Ces rails provisoires sont retirés dès que l’appareil de voie est positionné à sa place définitive. Une fois posé, l’appareil de voie est ballasté puis soudé.

Mais pour le moment, direction le second tunnel dans lequel le train usine est utilisé. On commence par retirer l’ancien panneau de voie puis vient ensuite le tour du ballast usagé qui est enlevé à l’aide d’une pelle mécanique. On appelle cette étape le dégarnissage.

En parallèle de cette opération, on a déjà posé et compacté le nouveau ballast. On peut à présent venir déposer les nouveaux panneaux de voie. Les panneaux de voie neuve sont posés à l’aide de la poutre lanceuse permettant de rapatrier les panneaux qui sont situés un peu plus loin dans le train.

Les ouvriers viendront ensuite mesurer précisément les distances entre les rails et le bord du tunnel pour les ajuster parfaitement avant de venir fixer les panneaux entre eux.

Une fois en place, le train usine va pouvoir ballaster et bourrer manuellement entre les traverses avant que la bourreuse ne fasse son entrée en fin de nuit.

Puis on vient poser une éclisse pour assurer la jonction entre les rails et on termine par effectuer une pose de Caldwell (pour assurer les connexions entre rails).

Cette nuit, c’est près de 48 mètres de voies ainsi qu’un appareil de voie qui auront été changés. Un chantier bien rodé qui permettra, une fois terminé, de repartir sur de bonnes voies pour une quarantaine d’années.

Partager cet article
commentaires 3
  1. Camille64 dit :

    Ça a l’air super chouette !
    J’aimerais beaucoup pouvoir aussi le visiter. 🙂

    • Thomas dit :

      Bonjour Camille,
      Malheureusement cette année ce n’est pas possible à cause des conditions sanitaires.
      Mais je vous promets que dès que j’en ai la possibilité, je mets en place une visite 🙂
      Bonne journée, Thomas.

  2. Nico73 dit :

    Bonjour,

    Très intéressant. Mais les travaux dans Paris s’arrêteront les prochains étés mais pas ceux de la ligne Cergy j’en suis sûr, ont commence a avoir l’habitude

    Nico

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog