La ligne et vous

36

Fumeurs dans la dernière voiture: les opérations continuent!

17042019

La présence de fumeurs dans nos espaces et dans les trains est une problématique quotidienne et fait partie de vos retours les plus fréquents depuis que j’anime ce blog, c’est-à-dire depuis novembre 2016. C’est la raison pour laquelle toute l’équipe des Community Manager de la ligne y porte une attention toute particulière, en lien permanent avec les équipes opérationnelles.

Vos retours sont systématiquement transmis aux équipes concernées : lorsqu’ils précisent le train et sa destination, la gare et l’heure à laquelle vous avez été incommodés par des fumeurs, cela leur permet de mieux cibler leurs opérations de contrôle, y compris dans le cadre d’une coordination RATP et SNCF.

Une interdiction stricte et totale

J’en ai rappelé le principe dans le billet « RER A sans tabac », publié dès janvier 2017 et mis à jour en 2018 (puisque la législation évolue avec les usages, notamment le vapotage) .

Ce principe est assez simple, puisque fumer et vapoter sont interdits strictement et totalement, y compris sur les quais non couverts et non fermés !

Et parce que nul n’est censé ignorer la Loi, on le rappelle régulièrement dans nos espaces : dans les gares, dans les trains et même à travers des annonces sonores régulières diffusées sur l’ensemble de la ligne. Les opérateurs de transports et l’autorité organisatrice, Ile-de-France Mobilités, organisent même en complément des campagnes de sensibilisation sur l’ensemble du réseau de transport !

Des contrôles quotidiens sur la ligne

Pour autant, on le constate au quotidien malheureusement… Certains voyageurs, certainement trop « accros » à la nicotine, n’en ont que faire… Pour endiguer le phénomène, au quotidien, les agents de contrôle SNCF et ceux de la RATP effectuent des opérations de contrôle sur l’ensemble de la ligne A. Ainsi, depuis le début de l’année 2019, et sur les seules branches de Cergy et de Poissy, une centaine de contraventions par mois, en moyenne, ont été dressées à des fumeurs par les équipes de sûreté de la SNCF (ce chiffre ne prend donc pas en compte tout autre type d’infractions).

Et même si vous avez l’impression de ne jamais les croiser –puisque c’est ce que certains d’entre vous écrivent-, c’est simplement qu’il n’est pas possible de mettre un agent dans chaque train, dans rame ou dans chaque voiture, malheureusement.

Prendre en compte vos retours pour mieux cibler les opérations

C’est pour cette raison que les signalements que vous nous envoyez nous sont très utiles : lorsque votre signalement est suffisamment précis (date, heure, lieu, destination, numéro de train, numéro de rame…) et compilé à l’ensemble des signalements reçus, nos équipes peuvent cibler au mieux leurs opérations. Sachez que suite aux signalements détaillés, le train concerné est accompagné au moins 1 fois dans la semaine qui suit.

Et ces signalements peuvent être faits soit sur le blog, sur Twitter ou encore en composant le numéro d’alerte « 3117 » ou par SMS au « 31177 » (pour la partie SNCF).

Ainsi, toute l’équipe des Community Managers est en contact direct avec les responsables des opérations de lutte contre les fumeurs sur l’ensemble de la ligne. Chaque semaine, nous leur adressons un compte rendu des retours que vous nous adressez. Nous les sollicitons également pour répondre à vos questions plus précises.

Des opérations conjointes RATP – SNCF

Ces retours de votre part, concernent plus particulièrement la branche de Cergy et celle de Poissy, où l’ampleur du phénomène semble exacerbée… C’est un point que j’avais déjà évoqué l’année dernière, ce qui m’avait amenée à passer une matinée avec les équipes de médiation qui sont présentes au quotidien sur les branches de Cergy et de Poissy. Leur action complète le travail effectué par les équipes de sécurité de la RATP et SNCF, parfois en coordination avec la Police.

Ces dernières semaines, des opérations coordonnées entre les deux entreprises ont été organisées, en ciblant en particulier la dernière voiture, très prisée des fumeurs comme vous le savez…

Nina (CM Twitter) et moi y avons participé le 27 mars, pendant la pointe de matinée. Cela nous a permis de mieux appréhender le mode de fonctionnement des équipes, pour pouvoir vous en parler et mieux répondre à vos interrogations.

Ce matin-là, les agents RATP inspectaient donc la dernière voiture du train à Nanterre Préfecture et contactaient leurs homologues de la SNCF en cas de doute. Les équipes de la SNCF pouvaient ensuite prendre le relais à partir de la gare suivante, Houilles-Carrière-sur-Seine.

Nous avons d‘ailleurs été confrontés, à la fermeture des portes du train à Nanterre Préfecture, à un voyageur qui a allumé sa cigarette pensant la fumer tranquillement pour terminer son trajet… Raté !

D’autres opérations conjointes, sur différents créneaux horaires et élargies à des contrôles directement dans les trains, sont donc prévues dans les prochains mois.

 

 

À lire également

Opération «sensibilisation» auprès des fumeurs en dernière voiture

Le RER A sans tabac

Fumeurs dans la dernière voiture : quelles solutions ?

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Stéphane

    Sophie, vous ne pouvez pas écrire « fumer et vapoter sont interdits strictement et totalement, y compris sur les quais non couverts et non fermés » !
    En effet, l’art. L. 3513-6 du Code de la santé publique dispose que :
    « Il est interdit de vapoter dans :
    (…)
    2° Les moyens de transport collectif fermés ; ».
    Cela ne peut donc pas inclure, pour le fait de vapoter, les quais non fermés !
    En conséquence, pouvez-vous corriger votre billet sur ce point ?
    Par ailleurs, les signalétiques spécifiques à l’interdiction de vapoter sont-elles, à ce jour, installées dans toutes les gares SNCF et stations RATP du RER A ?

    • Sophie

      Bonjour Stéphane,

      Dans les gares nous nous référons aux arrêtés préfectoraux qui étendent cette interdiction à toutes les emprises (c’est à dire y compris sur les quais non fermés).

      Pour les affichettes, j’en ai bien vu en gares en participant à l’opération décrite dans l’article. J’ai même fait une photo:

      Bien à vous,

      Sophie

    • Stéphane

      Sophie, pouvez-vous me donner les références exactes de ces arrêtés préfectoraux qui, je suppose, sont postérieurs à cette loi de 2016 ?
      Par ailleurs, il y a aussi un pb sur cette affichette car fumer (du tabac) et vapoter ne sont pas punis d’une amende de la même classe. Le montant de la peine diffère donc.
      Article R. 3515-7 du CSP :
      Le fait de vapoter dans les lieux mentionnés aux 1° à 3° de l’article L. 3513-6 en méconnaissance de l’interdiction prévue au même article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 2e classe.
      Article R. 3515-2
      Le fait de fumer dans un lieu à usage collectif mentionné à l’article R. 3512-2 hors de l’emplacement mentionné à l’article R. 3512-3 est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe.

      • Sophie

        Bonjour Stéphane,

        Effectivement, ces arrêtés sont postérieurs à 2016.

        Par exemple, voici la référence pour celui des Hauts-de-Seine:

        Bien à vous,

        Sophie

      • Stephane

        Merci, Sophie, pour la référence à cet arrêté qui est téléchargeable à l’adresse :
        http://www.hauts-de-seine.gouv.fr/index.php/content/download/12801/89068/file/2019-01-16%20RAA%20sp%C3%A9cial%20CABINET%20du%2016%20janvier%202018.pdf
        Son art. 6 dispose qu’ “Il est strictement interdit de fumer ou de vapoter dans les espaces affectés au transport de voyageurs ou de marchandises aceessibles au public, en dehors des zones réservées aux fumeurs et aux vapoteurs et identifiées comme telles par un avertissement sanitaire.”.
        En effet, une telle disposition ne fait pas de différence entre le fait de fumer et de vapoter. Outre que cela n’est, à mon sens, pas conforme à la loi qui, pour le fait de vapoter, ajoute la précision “fermés” à la locution “dans les moyens de transport collectif”, celle-ci ne prévoit pas de lieux réservés aux vapoteurs alors qu’elle en envisage pour les fumeurs.
        Par ailleurs, l’article 20 de l’arrêté dispose qu’ “Elles sont réprimées sur le fondement des dispositions du décret 3 mai 2016 [relatif à la sûreté et aux règles de conduite dans les transports ferroviaires ou guidés et certains autres transports publics]”. Or, ce décret ne contient aucune disposition relative au vapotage. Son art. 2, d’ailleurs spécifiquement mentionné dans les visas de l’arrêté en cause, autorise toutefois les préfets à prendre les mesures de police destinées à assurer le bon ordre et la sécurité publique dans les parties des gares et de leurs dépendances accessibles au public. Ils semble donc que l’interdiction de vapoter en tout lieu ferroviaire ait été prise sur ce fondement. Mais, dans ce cas, elle ne peut être sanctionnée que par l’amende correspondant aux contraventions de la 4ème classe (cf art. 14, II du décret précité), ce qui ne correspond ni à celle concernant le fait de fumer (3ème classe) ni à celle prévue par la loi (2ème classe) pour celui de vapoter. Or vos affichettes disent 68 € dans tous les cas (fumer ou vapoter), ce qui correspond à la 3ème classe !
        Pouvez-vous transmettre cette démonstration au service juridique de la SNCF afin qu’il y réfléchisse et, s’il me suit dans mon raisonnement, prenne les mesures qui s’imposent pour sécuriser la verbalisation du vapotage ?

      • Sophie

        Bonjour Stéphane,

        J’ai transmis vos observations au service juridique.

        Bien à vous,

        Sophie

  • Brylo94

    Bonjour,
    Je pense que beaucoup d’usagers fumeurs ne connaissent pas les règles ou ne les respectent pas délibérément. La preuve ce matin comme régulièrement, quai de Neuilly plaisance direction Paris, dès 6h05-6h10, rien que trois fumeurs sur le dernier tiers du quai (entre les escaliers entrée/sortie secondaire et tout l’arrière du quai).
    C’est peut être un quai ouvert, mais ces gens ne se rendent pas comptent que l’odeur et les fumées peuvent gêner les autres quand on passe devant eux. Sans compter le fait de jeter leur mégots avant de monter dans le RER qui est d’une impolitesse et manque de civilité flagrant.

  • isamai68

    Merci pour ce billet!

    • Usager enfumé

      Est-ce que le signalement par SMS est valable pour la zone RATP ?
      Je demande parce que je vois partout qu’il s’applique sur la SNCF … pour une fois que les branches Cergy et Poissy ne sont pas laissées pour compte

      • Sophie

        Bonjour,

        Comme indiqué dans l’article, les signalements de fumeurs ne concernent que la partie SNCF de la ligne, à savoir les branches Cergy/Poissy. Il faut savoir qu’initialement le 3117 était un numéro SNCF.

        Bien à vous,

        Sophie

  • linor 9510

    Bonsoir,
    J’ai constaté qu’il y avait très fréquemment des rappels à l’ordre diffusés sur les quais des gares de la branche Cergy.Hélas,il y a toujours des fumeurs qui continuent à fumer malgré les rappels répétés.C’est un souci et dans les gares et dans les trains,de la branche Cergy notamment mais également à Châtelet les Halles,où bon nombre de voyageurs enfreignent l’interdiction de fumer et impossible de donner un horaire précis,tellement il y en a à longueur de journée.

  • Mirak

    Bonjour je souhaite faire une sortie avec mes élèves le jeudi 20 mai en utilisant le rer A de Noisy mont d est à Charles de Gaulle . le simulateur ratp m oblige à passer par le rer e depuis villiers. Savez vous pourquoi? j ai testé plusieurs dates et ca bloque à partir du 20 mai

    Merci de votre aide

    • Sophie

      Bonjour Mirak

      Je me renseigne pour l’appli, mais je vous confirme que le RER A doit circuler normalement le 20 mai.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Sophie

        Bonjour Mirak,

        Le nécessaire a été fait hier: la recherche d’itinéraire fonctionne pour le 20 mai maintenant !

        Très belle journée,

        Sophie

  • Lelilah

    Bonjour,

    Bonne idée !
    Mais cela commencerait mieux si les contrôleurs eux-mêmes s’appliquaient cette loi… depuis la ligne u, j’ai déjà vu plusieurs fois, à la gare du val d’or, un groupe de contrôleurs en train de fumer sur le quai… et une amie qui habite à proximité m’a confirmé les avoir déjà vus aussi.
    Que faites-vous dans ce cas ??
    Bonne journée

    • Sophie

      Bonjour,

      La procédure et les sanctions sont les mêmes pour les voyageurs ainsi que pour les agents. Si vous êtes témoins d’une telle incivilité, n’hésitez pas à signaler l’heure et le lieu précis dans lequel vous vous trouvez.
      La gare du Val d’Or n’est pas située sur la ligne A. Pour tout signalement en ce sens, veuillez contacter les services de la ligne concernée.

      Bien à vous,
      Sophie

  • OBO

    Perso il y’a beaucoup d’autres lignes qui sont touchées et notamment les quais du RER D A et B les mecs fument normalement sur les quais mêmes les costards cravates et les nanas en legging se tapent la cigarette électronique sur le chemin pour faire leurs correspondances alors je ne comprends pas au microphone ont interpelle les personnes sur leurs trottinettes etc… mais vous ne voyez pas ceux et celles qui nous empestent les poumons

  • Vercor

    Vous parlez de fumeurs dans les RER mais quid dans les couloirs et sur les quais surtout avant 8h tous les matins et tard les soirs. Même certains personnels de la RATP fument dans ces espaces. Si j’ai le malheur de leur faire des remarques c’est moi qu’on insulte.

    • Sophie

      Bonjour Vercor,

      Je vous confirme que l’interdiction de fumer, comme évoqué dans ce billet concerne l’ensemble des espaces: gares, quais, trains!
      Et concerne bien évidemment au premier chef les agents de la ligne.

      Le comportement que vous décrivez est tout simplement inadmissible. Toutefois, pour pouvoir signaler un tel comportement, je ne peux que vous inviter à me donner un maximum de précisions.

      Je vous remercie.

      Bien à vous,

      Sophie

  • Dadou78

    Mais lol cet article
    Il y a aux heures de pointe (entre 8h30 et 9h00) tous les jours sur les quais de la gare de maisons Laffitte des fumeurs et la dizaine d’agents SNCF (gilets bleus) sont là à discuter entre eux ou à distribuer des flyers. Ces fumeurs ne se cachent pas pour s’adonner à leur désir de nicotine . Honnêtement je confirme que je n’ai pas vraiment l’impression que la SNCF lutte vraiment contre cela et si vous voulez des photos des contrevenants et qu’on vous les envoie directement sur Twitter vous verrez la masse de travail qui attend vos agents…

  • Marin95

    Bonjour je ne pense pas que le fait qu’il y est deux trois fumeur dans un demi wagon uniquement, le dernier qui est le même depuis tant d’années soit le plus important. Mais bien les pointeur violeur et pervers qui eux ce balade dans tout le train sans jamais être confronté à un control même après signalement…. Quand vous parlé de gens accro à la nicotine bien évidement c’est une dépendance et quand tu met 2h au lieu de 50minutes pour simplement rentrer chez toi après 10h de travail sous pression oui le plaisir d’une cigarette ce fait ressentir. Pourquoi ne pas faire plaisirs a tout le monde autorisé un étage de wagon uniquement pour les fumeurs et concentré vos efforts, journée et sous de l’état dans des choses vraiment utile. ( viole meurtre agression vol a l’arraché)…. Et pourquoi pas d’avoir au moin une semaine sans incident technique et sans être les un sur les autres sans pouvoir respirer car des trains sont annulé sans explications. Dernière chose les gens que vous affichez sur votre blogue n’ont pas donné leur consentement il me semble !!!!! Il serait vraiment tant d’arrêter de faire du bruit pour rien et d’être réellement utile à notre société

    • La fouine

      Il y en a qui font de la diversion, sûrement un fumeur que ce sujet dérange !

    • Gregory

      Pas question d’un wagon réservé au fumeur les non fumeurs serait entassé dans les autres wagon. un fumeur ne vous dérange pas mais moi si. ça fait des années qu’ils nous dérangent alors pas question qu’on retourné à la situation d’avant avec des wagons fumeurs

  • linor 9510

    Bonjour,
    Il y a quelques temps,j’ai entendu dans un train un conducteur qui a passé une annonce demandant immédiatement à un fumeur qui fumait derrière sa cabine d’arrêter de fumer.J’ai vu la réaction des passagers qui étaient satisfaits de ce rappel à l’ordre de la part du conducteur et il y en a qui en ont souri.

  • Shu

    Bonjour,
    Je découvre aujourd’hui l’existence de ce blog et son thème sur les fumeurs. Je partage donc la mésaventure de mon compagnon qui a été verbalisé mercredi soir vers 19h40 sur le quai de la gare de Maison Laffitte. Deux agents sncf lui ont certifié avoir été contacté par l’agent de vidéo surveillance et qu’ils venez le verbaliser pour « avoir fumé sur le quai ». Or mon ami ne fume pas (il est de plus asthmatique). Bien sûre, il a refusé de payer. On l’a alors menacé de l’emmener au poste de police : ce qu’il aurait mieux fait de faire. Et qu’en plus s’il payait 68 euros maintenant il ne sera pas prélevé de plus de 100 euros sur son abonnement Navigo, il lui suffira de demander un remboursement par la suite (sur sa bonne fois).
    Son train était sur le point de rentrer en gare. Il était fatigué et sa femme enceinte et ses 2 filles l’attendaient à la maison : il a payé en pensant bien faire.
    J’ai contacté une connaissance qui y travaille aussi: c’est une pratique courante depuis que les agents en gare ont été assermentés pour verbaliser. (formation d’1 semaine contre plusieurs mois pour les vrais contrôleurs)
    Premièrement, il n’a pas été pris en flagrant délit une cigarette à la main.
    Deuxièmement, les agents de la vidéosurveillance ont autre chose à faire
    Troisièmement, il n’y a pas de prélèvement automatique sur les abonnements
    et tant que l’argent rentre dans les caisse ont laisse faire????
    Au commissariat de police, ils ne peuvent pas prendre sa plainte car mon ami a payé.
    En gare en récupérant le formulaire de réclamation c’est à peine s’il n’a pas été insulté par l’agent au guichet: oui pourquoi a t il bêtement payé?
    Aujourd’hui, je souhaite alerter les autres usagers tellement c’est une histoire ENORME pour une famille sans histoire surtout si elle est cautionnée par la direction de la sncf pour relever le salaire minable de leurs agents.
    Alors si vous avez une bonne tête de père de famille fatigué par 14h hors de la maison, faites attention et surtout ne payer pas.

    Une usagée dégoûtée

  • Rafik

    Bonjour,

    Bonne initiative mais qui n’a pas l’air très éfficace. Ce soir, train Paris Cergy, dernière voiture à l’étage, 3 joints allumés en même tps et musique à fond. Les sanctions sont trop peu fréquentes et pas assez sévères.

  • Zingiber

    Merci Sophie pour ce billet, même s’il est regrettable de devoir en arriver à la sanction pour pouvoir faire respecter des règles simples motivée par le respect des autres usagers.

    Sincères remerciements au passage aux fumeurs qui prennent sur eux et attendent d’être sortis pour allumer leur cigarette, tout comme à tous les autres usagers qui font de leur mieux pour ne pas déranger leurs voisins de wagon, même lorsqu’un incident rallonge le trajet.

  • User

    Le souci est également sur le A de MLV vers GDL, entre 21h30 et 22h10 ça fume de tout dans le wagon du fond, même une chicha à 5. Je me suis pris la tête avec un mec qui le prend pour une station et qui en profite pour fumer son joint… J’ai croisé 0 contrôle sur ces horaires en 3 ans quotidien.

    • Sophie

      Bonjour,

      Je vous remercie pour ce signalement et je suis navrée pour la gêne occasionnée par ce comportement déplorable. Ayant moi-même participé à l’une de ces opérations, je peux vous confirmer que des contrôles sont effectués quotidiennement à bord des trains. Aussi, si vous témoin d’un tel comportement, n’hésitez pas à nous le signaler sur le Twitter @rer_a, au 3117, ou directement auprès d’un agent en gare.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Pépiniériste

        Tous ces commentaire en disent long sur la supposée motivation de la RATP pour agir contre la tabagie et le fameux « dernier wagon », non?

  • Fab_paris_75001

    Dresser un PV avec une amende ne sert à rien, les contrevenants donnent de fausses identités, votre argument est de la poudre aux yeux pour justifier votre inutilité, dans un Etat normal cad soucieux du respect des lois les contrevenants devraient être sanctionnés et l’on devrait s’assurer de la bonne execution des peines ou du recouvrement des amendes (saisies sur salaire, saisie sur prestations sociales etc etc)

  • Bedi

    Bonjour,

    Ce matin, gare de Sucy Bonneuil, sur le quai vers Paris, une vingtaine de fumeur comme tous les matins.

    Je prends le RER sur ce quai tous les matins depuis 10 ans, rien n’a changé, on est toujours enfumé en toute impunité et la moindre réflexion de ma part envers l’un de ces fumeurs met en danger ma sécurité.

    Il me semblait pourtant avoir lu : « fumer et vapoter sont interdits strictement et totalement, y compris sur les quais non couverts et non fermés ! »

    Une explication ?

    • Pepinieriste

      C’est vrai que votre témoignage ne cadre pas vraiment avec la situation idéalisée sur ce blog d’une RATP mobilisée sur ce fléau…Ah, ça rime avec pipeau ça!

  • Mimicelle

    Bonjour Sophie,

    Deux autres signalement d’infractions récurrentes de fumeurs-ses :

    – Saint Lazare, milieu à tête de train des lignes J à destination des Mureaux ou de Mantes-la-Jolie (départs entre 16h14 à 18h56 au bas mot, mais je suppose que d’autres usagers peuvent élargir cette plage horaire).

    – Gare de Poissy, tête et queue de quai de la ligne A pour les trains partant en direction de Paris entre 7h37 et 9h40.

    La présence gênante (et illégale) de fumeurs-ses ajoutée à la suppression fréquente de trains (et donc à des quais bondés) contribue au sentiment d’être des « usagers-ères de seconde zone » souvent rapporté dans les commentaires.

    Cordialement.

    • Sophie

      Bonjour Mimicelle,

      J’ai bien transmis votre signalement aux équipes concernées. Je vous confirme qu’ils ne peuvent malheureusement pas être présents en permanence dans les trains… Mais des agents de la sécurité de la SNCF sont présents au quotidien sur ces branches pour contrôler les contrevenants et limiter ce phénomène.

      Bien à vous,
      Sophie

  • gregory

    Il y a souvent des nuisibles de fumeurs sur les quais de la gare de noisiel en direction de Paris vers l’arrière j’y suis passé à différentes heures et à chaque fois les nuisibles sont la