La ligne et vous

19

De nouveaux équipements pour lutter contre la fraude : donnez-nous votre avis !

24112017

Je vous ai parlé d’une opération de vérification des titres de transport en début de semaine, mais il y  a évidemment de nombreux  moyens déployés quotidiennement pour lutter contre la fraude sur nos réseaux.

Le déploiement d’équipements de contrôle constitue un levier important. C’est pourquoi, à partir de 2018, de nouveaux portiques de contrôle seront installés par SNCF dans la région de Paris-Saint-Lazare (c’est-à-dire sur les branches Cergy et Poissy de la ligne A), en remplacement des tourniquets existants.

Cette nouvelle génération d’équipements sera expérimentée dès 2018 en gare de Pereire-Levallois et, d’ici 2020, en gare de Paris Saint Lazare.

Utilisé pour sortir de la gare, ou pour accéder directement aux quais, suivant vos déplacements, ce dispositif remplacera les tourniquets faciles à enjamber et dans lesquels on peut parfois rester coincé avec ses bagages.

Effectivement, la ligne A ne sera pas immédiatement concernée, mais l’idée est bien d’élargir le dispositif à l’ensemble de la région SNCF  par la suite.

 

Votre avis nous intéresse !

De ce fait, si on ne nomme plus cela des « tourniquets », alors comment devons-nous les appeler ?

Cinq dénominations pour ce nouveau système anti-fraude ont été retenues. Nous souhaitons avoir votre avis sur cela, puisque vous en serez les utilisateurs !

Aussi,  vous êtes invités à voter, jusqu’au 8 décembre, dans le questionnaire ci-dessous. Vous pouvez choisir parmi les 5 propositions ou laisser libre cours à votre imagination en nous soumettant votre idée dans la case « autre ».

 
Le sondage est maintenant terminé : merci pour votre participation !
 

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Hpco

    Bonjour Sophie,

    Est-il prévu de déployer ces portiques en zone RATP à termes également ?

    Est ce que ces portiques seront plus intelligents que les précédents ?
    Je m’explique, l’assignation des portiques (entrée ou sortie) semble gérée manuellement aujourd’hui. Est-il prévu avec ce système que les assignations soient gérées automatiquement (en fonction de l’heure, de l’arrivée d’un train en gare, d’une forte affluence, d’un bus qui amène un groupe de passagers etc.), afin de fluidifier les flux de passagers ?

    Plusieurs fois il m’est arrivé le matin en gare du Vésinet le Pecq de faire face à 1 ou 2 portiques pour sortir du quai avec des dizaines de passagers à faire passer à ces portiques.
    Dans ces cas là, même si je n’approuve pas cette pratique, je saute les portillons pour ne pas attendre 10 minutes pour sortir de la gare.

    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

    • Sophie

      Bonjour Hpco,

      Pour l’instant, il s’agit d’un équipement qui sera déployé sur les gares Transilien .
      L’équipement utilisera une nouvelle technologie de détection qui permettra de détecter les adultes, enfants, bagages, etc. Mais le système d’ouverture des portes doit permettre un débit plus élevé que les anciens portiques et l’équipement permettra notamment un suivi et un signalement efficace de la fraude.

      Notez que les portiques sont utilisables dans les 2 sens, ce qui permet d’adapter le nombre de passages d’une gare dans un sens et dans l’autre en fonction des flux aux différentes heures de la journée, ce qui répond à l’objectif de fluidifier au maximum le flux. De plus, des études contribuent au bon dimensionnement du nombre de portiques dans les gares, par rapport au nombre de voyageurs qui y passent.

      Bien à vous,

      Sophie

  • Lbo78420

    Bonjour,

    Pouvez vous détailler les différences avec les autres portiques ?
    Sera-t-il possible aussi de nous communiquer un guide des bonnes pratiques pour éviter de se faire broyer par ces portiques et être certain que la porte s’ouvre ?
    Quoi de plus plus désagréable que de se faire broyer par la fermeture de ces portiques et de plus frustrant que de voir ces mêmes portiques ne pas nous laisser passer alors que la validation s’est doit disant bien faite…
    Bon, si je sais, se faire réprimander ensuite comme un voleur par des contrôleurs alors qu’on est juste en règle…

    • Hoy3

      Selon l’image ce serait le genre de portiques qu’on déploit à Châtelet (pour le RER) et dans toutes les nouvelles / rénovations de stations. Le genre avec des portes en vitres qui ont l’air aussi efficace contre la fraude qu’un post Facebook.
      J’hésite entre ceux qui ressemblent à ça moins le design futuriste made in Japan (qui est ce que je viens de décrire): https://goo.gl/images/bbY4sU
      Ou alors ceux de Saint-Lazare: https://goo.gl/images/kMjmLH

  • Marine

    À quand de nouveaux équipements pour que les chauffeurs rentrent chez eux par leurs propres moyens et non en retenant tout un train à Achères ?

    On roule au ralenti, on s’arrête pour descendre ladite personne, et en plus ça se permet de discuter alors que tous les passagers attendent derrière que ce petit monde ait fini de papoter

    Et on a le culot de nous parler de contrôles et de fraude ?!

    • Gmille

      Mais vous n’avez rien compris ! C’est pour aller dégarer les trains pas pour déposer les copains.

      C’est vraiment pas le genre de la maison dont le maître mot est service client.

  • philipoux

    Il n’y a pas de tourniquets en gare de PSL. Surtout je m’inquiète du temps passé en + par rapport aux tourniquets. Actuellement, on valide, on a le passez et on passe. Avec ces portiques, nous devrons attendre l’ouverture des portes, cela est rapide certes mais est-ce bien adapté à une gare telle que PSL ? On voit bien cependant que les portiques sont à double sens, c’est un plus. Je pense également qu’il faudra « booster » les récepteurs RFID afin d’éviter d’attendre devant madame qui s’échine à passer son sac sur la zone de validation… (ça énerve)

  • Cochonou

    Pourquoi appeler cela un portique ? Cela semble être un bien mauvais emploi de ce mot…

    Voir la définition de l’académie française:
    ARCHIT. Galerie ouverte, située en rez-de-chaussée, et dont la voûte ou le plafond sont portés par des colonnes ou des arcades. Le portique d’un temple grec. Le portique de la basilique Saint-Pierre de Rome. La Bourse de Paris possède à l’extérieur un portique à colonnes, et à l’intérieur un portique avec des arcades. Un portique qui entoure une cour ou une place est appelé péristyle. Portique en enfilade, dont les colonnes sont disposées sur un seul rang. Une cour à deux rangs de portiques.
    ANTIQ. GRECQ. Avec la majuscule. La philosophie, la doctrine du Portique ou, ellipt., le Portique, nom parfois donné à la doctrine stoïcienne, parce que son fondateur, Zénon de Cition, enseignait sous un portique de l’agora d’Athènes. Les disciples du Portique, les disciples de Zénon, les stoïciens.
    2. Support composé de poteaux verticaux ou obliques soutenant une poutre horizontale à laquelle sont suspendus des agrès, des balançoires. Un portique de gymnase. Un portique destiné aux enfants. Dans certains domaines techniques ou spécialisés, désigne divers dispositifs de forme analogue.
    TECHN. Portique de sécurité, dispositif électromagnétique de contrôle dont sont équipés les aéroports, certains lieux publics et certains magasins, et qui permet la détection d’objets métalliques ou de marchandises pourvues d’un antivol.
    Portique roulant ou, simplement, portique, support mobile qui se déplace au sol sur deux rails parallèles, et dont la partie horizontale est équipée d’un appareil de levage, grue ou palan. Les portiques sont utilisés pour la manutention de très lourdes charges.
    CH. DE FER. Portique à signaux, passerelle qui enjambe les voies ferrées et sur laquelle sont fixés plusieurs panneaux de signalisation.

    Bref, un portique fait plutôt penser à un dispositif en dessous duquel on passerait. Portillon ou portail sembleraient plus adapté.

  • pierrot95800

    Bonjour

    Il y aura toujours des fraudeurs qui profiterons de notre passage pour nous bousculer, se coller à nous afin de passer…

    Bonne journée.

  • castor

    Il n’y a que quatre propositions 🙁
    Il y a une barre au dessus, donc on peut effectivement parler de portique, même si portillon n’est pas mal et est déjà dans l’inconscient collectif.

  • SKY30

    J’ai déjà eu connaissance de ce nouveau système lors d’une soirée organisée par la SNCF transilien.

    • drou

      Parce que SNCF transilien organise des soirées pour présenter ses nouveaux moyens de contrôle?!

      Ça donne envie, ça doit être fou comme soirée.

  • mika

    « Portique » semble plus adapté mais ils restent non adaptés à un flux aussi gigantesque qu’à St Lazare.
    Déjà que les gens ont du mal à valider correctement leur Navigo, s’il faut en plus attendre l’ouverture des portes (qui souvent est tellement lente…)
    Ça fait plus de 60 ans que les japonais ont des portiques ouverts par défaut qui se ferment en cas d’erreur ou de non-validation, ce serait agréable de s’en inspirer un jour…

  • drou

    Pourquoi dépenser de l’argent public en installant de nouveaux portiques en sachant que ça ne changera rien en ce qui concerne la fraude.

    Pourquoi ne pas laisser les accès aux gares ouvert comme ça se fait dans de nombreuses grandes villes?

  • Pax

    Ces portiques installés à Noisiel depuis le printemps n’arrêtent en aucun cas les fraudeurs qui les escaladent ou passent en poussant la personne qui a validé. En cas d’affluence de fraudeurs, ces derniers se massent au portillon large prévu pour les poussettes ou les fauteuils roulants. Bilan : des dépenses publiques massives et une fraude bien portante.
    En plus, ils ont la vilaine habitude de se refermer inopinément (une porte seulement ou les deux), et cela très vite et tres fort, et de faire très très mal. Ça m’a coûté une clavicule, une quintuple déchirure musculaire et tendineuse en mai dernier, avec 15 jours d’arrêt de travail et six mois de douleurs. Plusieurs collègues ont été pincés et blessés. Depuis eux aussi passent par le portillon large.
    Mais si la sncf veut se bercer d’illusions en installant ces machines….

  • Dandy

    Ils sont jolis mais sont ils efficaces ? Je rejoins les autres commentaires, je doute fortement que les fraudeurs soient stoppés. Et tant qu’il y aura les larges portillons pour poussettes et bagages…

    J’avais vu un reportage il y a quelques années, sur une entreprise Française qui developpait des portillons véritablement anti fraude. Est-ce un mythe ? En tout cas la RATP n’a jamais semblé faire grand chose pour réduire (matériellement) la fraude.

  • Olivier

    Bonjour,

    moi, j’aimerais bien que l’on m’explique un jour l’utilité d’un contrôle d’accès pour sortir, si ce n’est à :
    – faire des stats sur les voyageurs
    – faire perdre du temps en sortie
    – faire tourner les entreprises qui fabriquent les contrôleurs.

    Parce que le fait de mettre des portiques / tourniquets et autres mécanismes automatiques n’a jamais fait baisser la fraude et pour cause, le fraudeur est déjà entré et la fraude déjà avérée De plus le fraudeur n’aura jamais aucun mal a trouver le moyen de contournement de la mesure, par tailgating, saut, utilisation quelconque d’une faille, que sais je…

    D’ailleurs, deux poids deux mesures… Dans le métro, de simples portes ou portillons sans contrôles permettent la sortie. Le métro serait il moins bien protégé contre la fraude ? Ah… on me susurre que dans les grandes gares SNCF non plus, il n’y a pas de systèmes de contrôles automatiques en sortie… Alors pourquoi donc le RER ?

    Par contre évidement, mettre des contrôles humains sur les lignes ou en sortie a un effet déjà plus dissuasif, et en plus contribue a un sentiment de sécurité global (présence).
    Bien entendu, ce ne sera pas la solution qui sera retenue, restriction des couts, charges, toussa… et puis, il faut bien aider le petit copain fabriquant de machine, bien sur, qui en plus de vendre ses outils, vend surement très cher, la maintenance, les pièces, le logiciel, les updates… les remplacement pour installer de nouveaux contrôleurs en entrée ET en sortie… 🙂

    • Sophie

      Bonjour Olivier,

      En fait, un contrôle d’accès à la sortie des RER permet à la fois de comptabiliser l’affluence RER et de la différencier de celle du métro, de différencier le comptage des trajets SNCF et RATP et de déterminer si un client qui a pris un billet Origine/Destination a bien effectué son trajet de Gare à Gare.

      En outre, je vous confirme que les contrôleurs travaillent pour veiller à l’application des règles de validation.

      Bien à vous,

      Sophie

  • Gwen

    Bonjour,

    Moi, je trouve que c’est du vol ce pass navigo vu le niveau de service rendu. Tous les jours, nous « galérons » dans ce RER A, souvent pour des raisons qui nous échappent, trains au ralenti tous less soirs ! et après vous nous demandez de ne pas frauder ???? concentrez vous déjà pour nous fournir un service de qualité et nous serons très contents de payer !