Mouvement social des samedi 18 et dimanche 19 janvier

En raison d’un mouvement social prévu pour le samedi 18 et dimanche 19 janvier, le trafic est perturbé sur le RER A avec :

– 2 trains sur 3 sur les branches de Saint-Germain-en-Laye, Marne-la-Vallée Chessy et Boissy-Saint-Léger

– Service normal sur la branche Cergy-le-Haut

– Aucun train sur la branche Poissy

 

Consultez les horaires prévisionnels direction Saint-Germain-en-Laye, Cergy–Le Haut & Poissy en cliquant ici.

Consultez les horaires prévisionnels direction Marne-la-Vallée–Chessy & Boissy-Saint-Léger en cliquant ici.

 

Pour mémoire, voici vos horaires du vendredi 17 janvier :

Direction Saint-Germain-en-Laye, Cergy–Le Haut & Poissy le vendredi 17 janvier

Direction Marne-la-Vallée–Chessy & Boissy-Saint-Léger le vendredi 17 janvier

Pour plus d’informations lors de vos déplacements, rendez vous sur transilien.com, ratp.fr, les applications ASSISTANT SNCF ou RATP et le fil twitter @RER_A.

Pour consulter les fiches horaires de la ligne L, cliquez-ici.

+

La ligne et vous

43

Cigarettes dans le RER A : Que faire ?

22112019

Quoi de plus agaçant que de monter à bord du RER et de sentir la fumée de cigarette alors qu’on sait pertinemment que c’est interdit ? Ce n’est pas faute de l’avoir dit et répété un peu partout : sur les quais, dans les voitures, sur le blog et Twitter… Cependant, les incivilités continuent. Que faire ?

Depuis longtemps maintenant, il est interdit de fumer à bord des trains et pas seulement dans le RER A mais bien dans tous les transports publics circulants sur le territoire français. Au-delà de l’aspect confort et propreté (fumée de cigarette, nuage de vapoteuse, mégots sur le sol…) cela vise aussi au respect et à la santé des voyageurs qui partagent votre trajet !

Que dit la loi ?

En faveur des non-fumeurs, l’article R. 3515-2 du code de la santé publique interdit de fumer dans toutes les parties de la gare (couvertes ou non couvertes), hormis dans les zones dédiées.

Cependant il n’y a aucune zone dédiée « fumeurs » dans les gares du RER A, il est donc interdit de fumer sur l’ensemble de la ligne, quais compris, couverts ou non couverts. Et toujours conformément à l’article R. 3511-1 du code de la santé publique, il est interdit de fumer dans un véhicule affecté au transport public collectif. À ce titre, sachez que le vapotage y est également interdit !

Le non-respect de la loi dans nos espaces peut être sanctionné par un procès-verbal d’infraction dont l’amende forfaitaire s’élève à 68 euros à payer dans les 2 mois, au-delà de ce délai, le contrevenant devra s’acquitter d’une amende forfaitaire majorée à 180 euros.

Des stickers sont apposés dans les gares ainsi que dans les RER avec un rappel de la règle.

Interdiction de fumer à bord des trains

Comment signaler ?

Les signalements peuvent être faits sur Twitter en prenant soin d’indiquer l’heure précise, la gare, la direction (et si possible le nom du train ainsi que le numéro de la rame), ainsi nos CM peuvent prévenir les services de contrôle et de sécurité. Vous avez aussi la possibilité d’effectuer votre signalement en composant le numéro d’alerte « 31 17 » ou par SMS au « 31 17 7 », vous serez mis en relation avec un opérateur en moins de 25 secondes 7j/7 et 24h/24.

Pour davantage d’efficacité, le 31 17 dispose d’une application dédiée « Alerte 3117 » disponible sur Play store et l’Appstore. Une fois installée sur son smartphone, elle demande d’inscrire l’âge, le sexe, un numéro de téléphone et surtout d’accepter la géolocalisation afin d’être situé au plus vite lors de l’appel. À l’ouverture, l’application propose un énorme bouton rouge, qui vous met directement en relation avec un opérateur de la plateforme.

Que font la RATP et la SNCF ?

Vous avez souvent l’impression que rien n’est fait pour lutter contre ce problème récurrent ou qu’il n’y a pas assez d’interventions auprès des fumeurs, pourtant nous mettons régulièrement en place des campagnes de sensibilisation et des interventions « coups de poing ».  Mais concrètement, que se passe-t-il ?

Nos agents font des tournées dans les gares et à bord des trains. Des équipes de sécurité remontent le RER ou se positionnent dans une gare pour constater et verbaliser ces infractions. Les agents des douanes les accompagnent parfois afin de verbaliser les fumeurs de cannabis qui font l’objet de sanctions plus sévères. Ils ont également le droit d’agir en civil, ce qui permet de surprendre plus facilement les usagers en flagrant délit.

D’ailleurs, suite à vos signalements, d’importantes opérations auront bientôt lieu afin, non seulement de verbaliser les contrevenants, mais aussi de marquer la volonté du RER A de faire cesser ces incivilités.

En 2018, ce ne sont pas moins de 538 infractions pour violation de l’interdiction de fumer. En 2019, à fin août, nous en étions à 484… Comme vous pouvez le voir, nos équipes ne chôment pas. 

Sachez également que votre signalement est important : après l’avoir fait, il sera systématiquement transmis à l’équipe de sécurité la plus proche qui interviendra au plus vite et une quantité plus importante d’annonces sonores sont diffusées dans les gares.

Interdiction de fumer en gare

 

À l’occasion du moi(s)sans tabac, c’est peut-être le moment d’arrêter de fumer ? Sachez qu’il existe des plateformes mises en place par le ministère de la santé que je vous invite à consulter.

 

 

 

 

N’hésitez pas à commenter ce billet pour nous faire remonter des signalements. Nous ne manquerons pas de vous informer sur les actions qui sont menées au quotidien et sur les résultats !

À lire également

Fumeurs dans la dernière voiture: les opérations continuent!

Guide du savoir-voyager dans le RER A

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • linor 9510

    Bonsoir,
    J’ai constaté à plusieurs reprises,en revenant de Cergy,en direction de Paris,qu’il y a des fumeurs et pas seulement dans la dernière rame,et à n’importe quel moment,donc impossible de donner un horaire particulier.
    Merci

  • Stephane

    Thomas,
    S’agissant de l’interdiction de fumer, ce que vous dites est vrai mais ce n’est ni l’art. R. 3515-2 du Code de la santé publique (CSP), qui fixe la peine encourue, ni l’art. R. 3511-1 du même code, déplacé suite à une réorganisation de ce dernier, qui énonce l’interdiction mais l’art. R. 3512-2. Par ailleurs, vous auriez pu aussi vous référer à l’art. R. 2241-17 du Code des transports (CDT) qui est plus explicite, prend place dans une section intitulée “Sanction des comportements interdits dans les espaces et véhicules affectés au transport public de voyageurs ou de marchandises” et dispose qu’ “Il est interdit de fumer dans un véhicule affecté au transport public de voyageurs ou [souligné] dans un espace affecté au transport de voyageurs”.
    En ce qui concerne l’interdiction du vapotage, en écrivant “il est interdit de fumer dans un véhicule affecté au transport public collectif. À ce titre, sachez que le vapotage y est également interdit !”, avez-vous bien voulu dire que le vapotage n’était interdit que dans les trains ? Dans ce cas, nous serions enfin d’accord mais j’ajouterais la référence à l’art. R. 2241-22 du CDT qui prend place dans la section intitulée “Sanction des comportements interdits dans les véhicules affectés au transport public de voyageurs” et qui dispose qu’ “il est interdit de vapoter dans les moyens de transport collectifs fermés.”
    Pour ce qui est du montant de l’amende, vous n’évoquez que celui de celle sanctionnant l’interdiction de fumer (3ème classe, selon l’art. R. 3515-2 du CSP et l’art. R. 2241-17 du CDT). Il convient donc d’ajouter que ce montant est inférieur s’agissant du vapotage puisque l’art. R. 2241-22 du CDT dispose également que “Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue par l’article R. 3515-7 du CSP.”, soit celle de la 2ème classe (amende forfaitaire de 35 € et amende majorée de 75 €).
    Oui, je sais, c’est pas évident de jongler entre deux codes et des art. qui se renvoient la balle ! 🙂

    • Thomas

      Bonjour Stephane,
      Effectivement, pas évident de s’y retrouver avec tout ces textes de loi. Le mieux reste de s’abstenir de fumer et de vapoter sur les quais (couverts ou non) ainsi qu’à bord des trains pour s’éviter une contravention.
      Bonne journée, Thomas.

      • Stephane

        Thomas, je suis très choqué par le peu de cas du droit des usagers de la SNCF et de la RATP dont vous faites preuve ! Si le législateur, donc nous électeurs par l’intermédiaire de notre vote, a dit que le vapotage ne pouvait pas être interdit dans les lieux affectés au transport ouverts et que le Premier ministre a précisé dans le Code des transports que cette prohibition ne concernait que les véhicules, les transporteurs doivent confirmer cette règle claire. A moins que vous n’ayez une autre thèse à défendre ?
        Par ailleurs, confirmez-vous le montant différent de l’amende ?

      • Stephane

        Thomas, avez-vous vu le pictogramme sur l’interdiction de fumer et vapoter qui a été publié aujourd’hui sur les blogs des lignes L et J ? N’estimez-vous pas qu’il confirme ma thèse ?

  • Pépiniériste

    Bonjour
    Merci pour ces chiffres, qui à mon sens prouvent exactement le contraire de ce qu’ils sont supposés démontrer…
    538 verbalisations en 2018, ça fait 1,47 verbalisations par jour en moyenne.
    484 verbalisations en 2019 (disons à mi-novembre), ça fait 1,52 verbalisations par jour en moyenne.
    Chacun des 1.2 millions d’usagers de la ligne A pourrait probablement vous signaler 5 à 10 infractions constatées par jour, sur les quais, dans les stations et dans les voitures. Je vous laisse calculer le nombre d’infractions quotidiennes…
    Comment pouvez-vous sérieusement écrire que moins de 2 verbalisations par jour en moyenne est un chiffre démontrant que « les équipes ne chôment pas »? C’est en réalité un chiffre qui traduit le manque flagrant des moyens consacrés par la RATP et la SNCF à la lutte contre la tabagie.
    Bien à vous

    • Aurélie

      Bonjour,

      Comme dit dans l’article, nous avons effectué 484 verbalisations entre janvier et fin août 2019, non mi-novembre.

      Bien à vous,
      Aurélie

      • Pepinieriste

        Aurélie – Désolé. On en est donc à 2 verbalisations par jour en moyenne de janvier à fin août 2019. Honnêtement, ça reste plus qu’anecdotique par rapport à la situation décrite par les usagers, non?

  • Usager enfumé

    Je salue l’initiative ! Vous pourriez donc aussi actualiser les annonces sonores parce que « tous les espaces de la gare »… ben ça veut dire la gare. Il serait bon de compléter en précisant également l’ensemble des quais couverts ou non et les trains…

    Question : le signalement par SMS au 31 177 est-il possible en zone RATP ou uniquement en zone SNCF comme récemment encore ?

    • Aurélie

      Bonjour,

      Je vous confirme que vous pouvez contacter le 31 17 aussi bien en zone SNCF, qu’en zone RATP.

      Bien à vous,
      Aurélie

  • bole

    Bonjour
    Lorsqu’une personne ne possede aucun document officiel,cette personne donne une identite une adresse fausse donc ces personnes ne recoivent jamais les amendes. Elles voyagent toujours sans ticket ET ne paient jamais les amendes.
    Si j’ecris cela c’est parce que j’ai connu ce cas très recemment.
    Je suis dépitée.
    D’autre part :
    RER A direction cergy le dernier wagon est RESERVE aux fumeurs j’ai ete obligé d’y monter deux fois c’est un wagon reserve en fait pour une elite. Je sais qu’il est impossible de gerer chaque rame. Mais voila ce qui se passe sur cette ligne

    • Usager enfumé

      Justement, la loi a évolué et les agents de sécurité des transports ont le droit de retenir le contrevenant jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre qui pourront mener les investigations qui s’imposent pour déterminer l’identité de la personne.
      Si on signale bien tous les agissements, ces fraudeurs seront connus (ils le sont déjà) et à force, soit ils changeront leurs habitude et on aura enfin la paix, soit ils seront verbalisés et ce serait déjà une petite victoire.

      Je garde espoir…
      Bon courage aux agents en service, vous allez avoir du boulot avec tous les signalements 😉

    • Pépiniériste

      Bonjour – Pour information concernant le paiement des amendes, il existe aussi un système de « péréquation communautaire » dans certains territoires. En gros, cela fonctionne comme suit (d’après une relation, professeur en banlieue nord parisienne). Au lieu de payer le pass Navigo 75€ par mois, on peut s’abonner pour disons 20€ par mois auprès d’une « entité informelle » qui va vous expliquer tous les bons tuyaux pour voyager gratuitement sans payer d’amende. Et si jamais vous vous retrouvez à payer une amende (ce qui est bien entendu très rare car il faut a) se faire prendre et b) que la RATP arrive à toucher l’argent)… »l’entité informelle » vous rembourse. Magique, non?

      • Usager anonyme

        En Russie dans les métros y’a sans cesse 1 contrôleur qui surveille tous les tourniquets à temps plein.
        Il est debout, il fait que ça de la journée.

        À bon entendeur

  • Pepinieriste

    27/11 environ 19h30. Au moins un membre d’une équipe de la police RATP fumant tranquillement sa cigarette en haut des escalators espace couvert RER A La Defense vers sortie Grande Arche…sans commentaire.

  • Brylo94

    Bonjour,
    S’il y a encore autant de fumeurs sur les quais ou dans les rames c’est parce que justement il y a trop de laxisme, pas assez de contrôles malgré les soit disant moyens mis en place. Ces irrespectueux le savent très bien qu’ils n’ont rien à craindre, et entraînent sûrement d’autres fumeurs voyant ça, lui fume alors pourquoi pas moi?
    Sur une année, le fumeur régulier a peut être le risque de croiser des agents 1 fois ou 2 et comme déjà vu, souvent il n’y a pas verbalisation mais juste un rappel et extinction de la cigarette.
    Et ce n’est pas à l’usager lambda de signaler ces personnes contrevenantes car c’est inefficace, à moins d’avoir des agents qui se déplacent à la vitesse de la lumière pour verbaliser dès le signalement sinon le fumeur du quai est déjà dans le train qui part et le fumeur du train le quitte donc pour les intercepter à moins d’être devin pour savoir où le faire, c’est impossible…..
    Tout ça les fumeurs le savent, d’où la persévérance voire l’aggravation du problème.

    • syb500

      Bonjour,

      Brylo94 résume très clairement et concrètement la situation !
      Je serais très intéressé par la réponse de nos transporteurs, qui ont apparemment – et malheureusement – besoin qu’on leur ouvre un peu les yeux.
      En plus, si on décide d’appliquer les nouveaux textes évoqués par Usager enfumé, ce serait un cercle vertueux : des moyens supplémentaires permettront de sanctionner plus de contrevenants (qui gâchent la vie de leurs semblables), ce qui fera rentrer un peu d’argent qu’on pourra affecter à l’organisation de contrôles supplémentaires, etc …
      Thomas, svp, pour le compte de la RATP et de la SNCF, une réponse à ces commentaires et face à cette réalité.

  • Pepinieriste

    @usageranonyme
    Mon expérience à Beijing: un soupçon de retard sur un trajet dans le cadre d’une cinquantaine de trajets en metro sur un mois en 2018. Une relation y a passé un an sans constater un seul dysfonctionnement lors de ses trajets en métro.
    Présence visible d’agents de l’opérateur en station et dans les voitures. Tous les sacs contrôlés aux rayons X a l’entrée de chaque station.
    En matière de transport, ils sont passés du tiers monde a l’ère moderne en une trentaine d’années. La RATP est en train de montrer qu’elle peut faire le parcours inverse en moins de temps…

    • Usager anonyme

      Ouaip, ça fait envie des transports prévisibles hein ?
      Au lieu de se coltiner des travaux à n’en plus finir, un planificateur d’itinéraires foireux (surtout avec les travaux), un manque d’informations flagrant (parlons de leur cohérence quand une gare affiche le contraire d’une autre), des chevreuils écrasés sur les voies de métro ou que sais-je :p ?

      À se demander pourquoi les dirigeants désorganisés de la RATP n’ont toujours pas été mis à la porte et remplacés…

      Bref, le billet était sur… Ah oui les cigarettes ! C’est mal !

      • Pepinieriste

        Il me semble que vous avez aussi oublié les cygnes sur les voies…ça sappelle un problème de cygnalisation…

      • Usager enfumé

        Les problèmes de gestion du réseau et du matériel par les opérateurs SNVF et RATP en réponse aux consignes de IDF Mobilités (= région ile de France) ne justifient en rien les incivilités et infractions.

        De plus, vous semblez tout à fait compétent pour intégrer ces entreprises et proposer votre expérience dans l’amélioration du service… comme d’habitude, beaucoup de monde pour râler mais pas un pour agir !

        Le billet porte sur la cigarette. Et c’est très bien.
        On en a marre de se faire enfumer. Ça pue, c’est nocif pour nous et nos enfants. Ça fait plus de 40 ans qu’on a voté une loi contre la cigarette dans les lieux publics. Il est temps de frapper au portefeuille, puisque c’est le seul endroit où on obtient une réaction.

        Je signale plusieurs fois par jour au CM ou sur l’appli.
        J’espère qu’on aura un billet après les fêtes de fin d’année avec les premiers chiffres sur l’augmentation des signalements.

      • Usager anonyme

        @Usager_enfumé
        D’accord vous avez raison, c’est vrai il faut agir sur tous les fronts en même temps.

        Déjà faudrait-il commencer à agir. Mon message était à propos de problèmes récurrents depuis des années.
        Ces réactions de ras-le-bol ne sont pas propres qu’à moi. C’est parce que les usagers du réseau encaissent, et que quand ils s’expriment leurs commentaires ne sont pas pris en compte -> on les dénigre.

        Quand dans les autres secteurs on fait notre boulot incorrectement, y’a des solutions qui sont trouvées (ça peut être le licenciement de la personne, ou pas).
        Pourquoi pas à la RATP/SNCF ?

        En tout cas j’apprécie que vous contribuiez à éradiquer le problème de la cigarette à votre échelle. C’est avec des gens comme vous que ça avance.
        (J’espère juste que les signalements sont effectivement pris en compte et qu’ils font pas ça pour « calmer » les usagers…)

  • J

    Je vais le faire mon signalement: TOUS LES MATINS entre 5 et 7 fumeurs sur le quai du RER A à Varenne Chenevières, idem à Saint-Maur Créteil. TOUS LES JOURS. Inutile d’essayer d’attendre en dehors de la station, car ça fume là aussi. Donc question: où les non-fumeurs doivent-ils attendre leur RER ? Comment font ces centaines de fumeurs pour passer à travers les mailles de votre implacable filet (2 rappels à l’ordre par jour en moyenne, la peur doit les ronger) ? Dois-je envoyer un SMS CHAQUE MATIN pour chaque fumeur ? Admettez que tout ça, c’est de la com et que strictement rien n’est fait. Ce laxisme est plus qu’insupportable, et quand on l’ajoute à l’odeur permanente de pisse fermentée qui règne dans les stations, les sièges squattés par SDF, les mendiants (dont la présence est en théorie interdite dans les gares) et les autres incivilités, prendre les transports est un calvaire absolu !

    • Aurélie

      Bonjour,

      Je crois important de vous préciser que je comprends votre irritation devant le comportement incivil de certains voyageurs qui ne respectent pas l’interdiction de fumer. Soyez certain(e) que c’est une préoccupation permanente de la RATP et SNCF de veiller à la bonne application, dans ses espaces, des mesures législatives et réglementaires, notamment concernant le tabagisme.

      Les agents de contrôle RATP ont pour mission de faire respecter l’interdiction de fumer, comme le prévoit la réglementation en vigueur. Malgré cela et quelle que soit l’importance des moyens mis en oeuvre, il est difficile, vous en conviendrez sûrement, de prévenir totalement en tout temps en tout lieu le comportement de certains voyageurs… Sachez que nous faisons tout notre possible pour faire cesser ce type de comportement.

      Je reste à votre disposition et vous souhaite une bonne journée.
      Bien à vous,

      Aurélie

    • Pepinieriste

      Oui, bien sûr que c’est de la pure com…

    • Usager enfumé

      Aller, j’ajoute mon coup de pouce…

      Torcy, Noisy-Champs, Bry-sur-Marne, Neuilly-Plaisance : tête et queue de train en particulier, mais sur toute la longueur du quai assez souvent, direction Paris et MLV, toute heure de la journée
      Val de Fontenay : tête de train direction MLV, queue de train direction Paris, toute heure de la journée

      Rien qu’avec ça, vous avez de quoi occuper quelques personnes et être rentables !

    • Stephane

      J, ce n’est pas la présence des mendiants qui est interdite dans les gares mais la mendicité ! On ne peut assimiler un être à ses actes, fussent-ils répréhensibles…

  • kazao

    hier matin à Nanterre préfecture (direction Cergy) lorsque le train c’est arrêter une personne c’est mis à la porte de la dernière rame pour fumer. N’y a t’il pas de cameras pour voir cela ?

  • Yann87

    A de nombreuses reprises, j’ai vu des jeunes fumer dans le dernier wagon du RER A en direction de Saint-Germain-en-Laye en étant monté à la Défense.

    En revanche, je n’ai jamais vu aucun agent dans le train à ce créneau là.

    • Aurélie

      Bonjour,

      Je vous remercie pour votre signalement, auriez-vous un horaire à me donner ? Afin que je puisse le signaler à nos équipes.

      Bien à vous,
      Aurélie

      • Yann87

        Bonsoir,

        Oui tout à fait.

        L’horaire correspond à un créneau compris entre 18h00 et 18h30 au départ de la gare de la Défense.

        Bonne soirée.

      • Aurélie

        Je vous remercie pour cette information.

        Bonne journée,
        Aurélie

  • Gregory77

    Une chose que l’on peut faire et que moi je fait en plus du 3117 : j’envoie systématiquement un message sur twiter a Valérie Pecresse, au STIF au service client de la RATP; puis j’envoie un autre message via le site du STIF et enfin sur le site de la RATP et une a deux fois par mois courrier papier à Valérie Pecresse pour lui rappeler de faire quelque chose.

  • Gregory77

    Une chose a faire pour se débarrassé une fois pour toutes des fumeurs c’est d’écrire tous les jours à Ile de France mobilité en plus du signalement au service client. a chaque réponseau service client je fais aussi une demande de médiation.
    si on le fait tous le problème sera vite réglé. Pensé a envoyer un courrier papier à la présidente de région Valérie Pecresse .

    • Usager enfumé

      Ouaip, faut avoir envie d’y passer ses timbres…
      L’amoncellement des signalements sur le 3117 devrait suffire à leur faire prendre conscience de l’importance du sujet.

      D’ailleurs, ça donne quoi pour les compteurs ? Pourrait-on avoir le nombre de signalements sur la période novembre-décembre 2019 vs 2018 ?
      Tout défaut de communication sur ces chiffres impliquerait évidemment que le sujet n’est absolument pas une priorité et que tous nos signalements ont été purement et simplement ignorés !

      • Gregory77

        En fait pour ile de france mobilité il faut passé par leur site, je les est appelé en insistant car leur standard refusait de me passé la direction ( j’ai du les rappeler 10 fois), et apparemment ils ont reçu mes messages

  • Usager enfumé

    Bon, il y a du mieux…
    Quand on fait un signalement, même complet (gare, direction, heure…) on a une réponse d’une vraie personne qui demande des détails.

    J’en conclue que les informations doivent être utilisées ou au moins stocker.

    Alors, peut-on avoir les compteurs de signalements 2018 vs 2019 sur la période novembre-décembre pour comparer ? Et le nombre d’interventions et d’amendes sur la même période ?
    Ou bien c’est du vent toute cette histoire ?

    • Aurélie

      Bonjour,

      Je reviens vers vous dès que j’ai ces informations.

      Bien à vous,
      Aurélie

    • Pepinieriste

      Les chiffres ont déjà été donnés: deux verbalisations par jour en moyenne…A vous de dire si c’est du vent ou pas…
      Pour ma part, je dirais: Force 10!

      • Aurélie

        Bonjour,

        Les chiffres donnés précédemment ne comprenaient pas les mois de novembre et décembre 2019, cela ne correspond donc pas à la demande d’Usager enfumé. Je reviendrais donc vers vous dès que j’aurais les statistiques.

        Bien à vous,
        Aurélie