Tout sur l’Information Voyageurs #2

Après notre introduction à l’information voyageurs, je vous propose d’en découvrir plus en me suivant dans ce nouveau billet sur les agents du CDS, CDSMG et PIVIF, acteurs essentiels de l’IV.

L’information voyageurs (IV) mobilise de nombreux acteurs sur notre ligne, d’autant plus qu’elle est co-exploitée par la RATP et SNCF. Pour que l’ensemble de nos informations soit pertinentes, plusieurs agents travaillent en étroite collaboration au sein de différents pôles. C’est ce que je vous propose de découvrir aujourd’hui à travers cet article.

Le CDSMG

Situé au centre de commandement unique (CCU) à Vincennes, le CDSMG veille sur la sécurité de l’ensemble des voyageurs du RER A. La particularité du CDSMG réside dans le fait qu’il s’occupe exclusivement des gares de banlieue sur les branches RATP de la ligne.

Mais avant tout, que signifie CDSMG ? 

Il s’agit de l’acronyme des mots Centre De Surveillance Multi-Gares et comme son nom l’indique, les agents du CDSMG travaillent jour et nuit afin d’assurer la surveillance des quais, la sonorisation des gares et les informations à transmettre en interne aux agents. Si un défaut d’affichage survient en gare ce sont eux qui prennent le relai en diffusant toutes les indications sonores et informations sur le trafic pour les voyageurs. Les agents du CDSMG gèrent au total 25 gares sur l’ensemble de la ligne !

Le poste CDSMG à Vincennes

Ayant accès à l’ensemble des caméras de vidéosurveillance, ils sont les yeux des agents en gare et de ce fait ils ont la capacité de les guider afin qu’ils puissent intervenir en cas de problème. Incivilités, comportement dangereux, bagage oublié ou encore personne nécessitant une aide ? Les agents du CDSMG sont généralement les premiers à repérer ces situations et à demander l’intervention de nos collègues en gare.

Ce n’est pas tout, le CDSMG s’occupe également de répondre aux appels passés depuis les bornes d’appels en gare. Polyvalents et à l’écoute, les agents du centre de surveillance multi-gare sont un véritable pilier de l’information voyageurs sur notre ligne.

Le CDS

Le centre de surveillance, plus communément appelé CDS ne possède pas la même structure que le CDSMG. Comme dit plus haut, le CDSMG se trouve au CCU de Vincennes et s’occupe des gares de la banlieue côté RATP. Les CDS quant à eux, sont divisés en 6 structures correspondant aux 6 gares parisiennes de la ligne, de Nation à La Défense.

Chaque gare parisienne possède donc son propre CDS.

Le CDS de Châtelet – Les Halles

Les agents des CDS ont les mêmes missions que ceux du CDSMG. Cependant, ils sont également en charge de la sonorisation et de la surveillance des autres lignes de leur gare. Par exemple, les agents du CDS de Châtelet – Les Halles ne s’occupent pas uniquement de la ligne A mais aussi de la ligne B et D ce qui les amènent à travailler régulièrement en collaboration avec des agents SNCF.

La raison d’avoir un centre de surveillance local est simple, en raison des flux aussi bien de trains que de voyageurs, un incident de quelques minutes peut paralyser l’ensemble de la circulation. Le fait d’avoir un CDS pour chaque gare du tronçon centrale permet donc de pouvoir agir le plus vite possible et surtout au plus proche du terrain.

Les gares disposant d’un CDS sont :

  • Nation
  • Gare de Lyon
  • Châtelet – Les Halles
  • Auber
  • Charles-de-Gaulle – Étoile
  • La Défense

Le PIVIF

Le PIVIF (Poste Information Voyageur d’Île-de-France), situé à Asnières sur seine, intervient sur les lignes L, A & U. 18 personnes y forment une équipe travaillant en 3 x 8. Chacun a sa portion de ligne, le secteur étant divisé en 2 parties :

  • toutes les gares sur la branche L3 + RER A Cergy, Poissy
  • toutes les gares sur la branche L2 + Ligne U jusqu’à St Cloud

Il a plusieurs rôles. Il va prendre en charge l’information visuelle sur les écrans en gare pour indique la voie du train ou sa suppression, en temps réel. Il affiche les informations concernant les travaux et les perturbations sur les bandeaux. Il va aussi gérer l’information sonore et la diffuser dans les gares : indiquer les perturbations, les itinéraires bis éventuels, les informations travaux et commerciales, avec une diffusion générale sur toutes les gares, ou ciblée sur certaines, et même jusque sur un quai précis.

Pour plus d’informations concernant le PIVIF, je vous invite à consulter notre article retraçant la visite qui a eu lieu il y a quelques temps, ci-dessous.

Vous avez des questions concernant l’information voyageurs ? N’hésitez-pas, les commentaires sont ouverts pour ça !

Partager cet article

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog