La ligne et vous

9

Devenez testeur de l’application Navigo LAB

28092018

Achetez et validez vos titres de transport avec votre smartphone en Île-de-France.

 

Île-de-France Mobilités, SNCF, la RATP et OPTILE expérimentent une nouvelle application Navigo LAB qui permettra depuis votre smartphone d’acheter et de valider des titres de transport en Île-de-France.

« Les voyageurs fréquents comme les voyageurs occasionnels pourront acheter leurs titres de transport en quelques clics sur smartphone et les télécharger dans la carte SIM. Finies les files d’attente aux guichets ou aux automates ! Avec Navigo Lab, nous allons faciliter la vie des Franciliens, leur donner encore plus de liberté dans leurs déplacements » a déclaré Alain Kakrovitch, Directeur général de SNCF Transilien.

 

Navigolab s’inscrit dans le programme Smartnavigo initié par Valérie Pécresse ; la démarche de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités, de modernisation de l’offre billetique et le remplacement progressif du ticket magnétique par de nouveaux supports sans contact comme le téléphone mobile.

 

Un béta-test* qui commence à l’automne

Les testeurs peuvent acheter des carnets de tickets T+ dès fin septembre et des forfaits Navigo mois et semaine à partir de début décembre.

 

Rejoignez la communauté des testeurs dès à présent !

Nous avons besoin de vous pour tester et améliorer le service. Navigo LAB sera ensuite disponible pour l’ensemble des utilisateurs à partir de fin 2018/début 2019.

 

Pour participer à l’expérimentation Navigo LAB, vous devez disposer :

  • d’un smartphone NFC à partir de la version Android 4.4.
  • d’une carte SIM compatible NFC, Orange ou Sosh.

 

INSCRIVEZ-VOUS VITE


*Un bêta-test désigne la première version d’une application. En vous inscrivant à la communauté des testeurs, vous allez pouvoir nous aider à améliorer le service, donner votre avis sur l’ergonomie de l’application et son fonctionnement. Au lancement, vous recevrez un email pour télécharger l’application.

Pour toutes vos questions, rendez-vous sur la FAQ dédiée au sujet Navigolab.

 

    À lire également

    [Rencontre avec les acteurs de l’Information voyageurs] Michael, responsable de la sonorisation dans les gares des branches Cergy et Poissy du RER A

    [Rencontre avec les acteurs de l’Information voyageurs] Stella et Emilia, chargées de l’Information voyageurs depuis le Poste de Commandes Centralisées de Vincennes

    [Rencontre avec les acteurs de l’Information voyageurs] Céline, responsable de l’Information voyageurs au sein du centre opérationnel Transilien de Saint-Lazare

    Laisser un commentaire

    Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
    Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

    • Fuli

      Bonjour,
      Je vois ça:
      « Les testeurs peuvent acheter des carnets de tickets T+ dès fin septembre et des forfaits Navigo mois et semaine à partir de début décembre. »
      Du coup ceux qui veulent remplacer la carte navigo avec un forfait annuel, c’est prévu ?

    • Hugo

      Bonjour,

      Je dispose d’une carte SIM NFC et d’un iPhone. Pourquoi ne puis je pas devenir bêta testeur ?
      Les négociations avec Apple sont elles au point mort pour que cette période de test ne soit pas ouverte aux possesseurs d’iPhone ?
      C’est bien dommage car cela va limiter l’intérêt de cet usage.

      Cordialement

      • Sophie

        Bonjour Hugo,

        Il s’agit, pour l’instant, d’une expérimentation et elle est menée sur Android. Le service a pour objectif d’être proposé, à terme, sur tous les smartphones NFC.

        Bien à vous,

        Sophie

    • Laclac

      Reservé aux clients Orange ou sosh ??!
      Quelle deception, je ne vois pas ce qu un operateur vient faire dans cette technologie. Encore un deal verreux pour restreindre l innovation. On est pas pret de voir democratiser le pass navigo sur smartphone (d un cote ca fait 10ans quon en parle et on en a jamais vu la couleur. Ceux ci explique peut etre cela)

      • Sophie

        Bonjour,

        Pour participer à l’expérimentation, il faut en effet avoir un smartphone NFC et une carte SIM NFC. C’est ce qui permet de transformer votre smartphone en titre de transport. Les données de votre titre de transport sont ainsi stockées de manière sécurisée dans la carte SIM du téléphone, cela fonctionne de la même manière avec votre carte Navigo.

        C’est, actuellement, la seule technologie qui fonctionne avec les équipements de validation : ce couplage téléphone NFC et SIM NFC permet d’ouvrir les portillons du métro, par exemple. Évidemment, les technologies évoluant, nous travaillons avec nos fournisseurs pour élargir le périmètre de smartphones et d’opérateurs éligibles. Nous reviendrons vers vous très vite !

        Bien à vous,

        Sophie

    • Patapon

      « Pour participer à l’expérimentation Navigo LAB, vous devez disposer : d’une carte SIM compatible NFC, Orange ou Sosh. »

      Je suis pas sûr de comprendre avec la virgule, il faut une carte sim compatible NFC de chez orange ou sosh
      ou
      il faut une une carte compatible NFC ou une carte sim orange ou sosh ?

      • Sophie

        Bonjour Patapon,

        Il faut un téléphone NFC, c’est-à-dire capable de communiquer sans contact, et une SIM, elle aussi NFC, sur laquelle seront stockées les données de transport. Actuellement, l’expérimentation est possible avec les cartes de l’opérateur Orange ou Sosh.

        Bien à vous,

        Sophie

      • anath

        Pour compléter la réponse de Sophie : il faut surtout que la carte sim soit nfc cela permet de valider son titre de transport sans que le téléphone ne soit allumé ou lorsque la batterir est déchargée. Le signal électromagnétique envoyé par la borne de validation est suffisamment puissant pour auto-alimenter le circuit électrique de la partie nfc de la carte sim. (que le téléphone soit aussi nfc est nécessaire car il faut la présence decertains composants qui permettent l’accés aux données produites par un module nfc).

        J’ajoute à l’attention des râleurs que la « startup » Wizway à l’origine du projet est maintenant en partie propriété d’Orange. Ce qui explique une certaine exclusivité pour les tests 🙂