La ligne et vous

18

[RETOUR SUR INCIDENT] Panne d’un train Intercités et voyageurs sur les voies à Maisons-Laffitte, le 02 mai

04052018

Mercredi 2 mai à 18h49,  un train Intercités en provenance de Saint-Lazare et à destination de la Normandie est tombé en panne en gare de Maisons-Laffitte, du fait d’un problème électrique sur la locomotive. Les conséquences de cet incident auraient pu rester très limitées si des voyageurs d’un train de la ligne J, bloqué derrière le train en panne, n’étaient pas descendus sur les voies, interrompant ainsi, pendant plus d’une heure, l’ensemble des circulations entre les gares de Nanterre Université, Nanterre-Préfecture, Cergy et Poissy dans les deux sens, pour des raisons de sécurité. Pour vous permettre mieux comprendre ce qu’il s’est passé, je vous décris ci-dessous le détail des événements qui se sont succédé.

En effet, après la demande de secours adressée par le conducteur du train Intercités en panne dans la gare de Maisons-Laffitte, le centre de commandement a pris les dispositions nécessaires pour évacuer les voyageurs de la rame : les rapatrier en gare de Saint-Lazare pour leur permettre de prendre un autre train à destination de la Normandie.

Malgré la présence du train en panne en gare de Maisons-Laffitte, la circulation pouvait continuer sur les voies contigües. Toutefois, un train de la ligne J était déjà engagé sur les voies situées derrière le train Intercités. Pour le ramener en gare de Sartrouville et permettre alors aux voyageurs de poursuivre leur voyage, une manœuvre complexe devait être mise en œuvre, en présence d’un responsable du poste de circulation. Le temps pour procéder à cette manœuvre ne peut être inférieur à 30 minutes.

A 19h28, des voyageurs se trouvant dans  la rame du train de la ligne J, arrêté à proximité de Maisons-Laffitte, ont tiré le signal d’alarme et sont descendus sur les voies pour rejoindre la gare. Ce cheminement non autorisé et extrêmement dangereux, nous a contraint à une interruption totale des circulations entre les gares de Nanterre, Cergy et Poissy.

Toutes les mesures de sécurité sont prises  pour une reprise du service à 20h10. Hélas, au moment de la reprise du trafic, d’autres personnes sont aperçues sur les voies par le conducteur du train de la ligne A (TAXE 59),  nécessitant une nouvelle interruption large des circulations et la mise en œuvre de toutes les vérifications de sécurité indispensables pour permettre une reprise progressive du service, qui est finalement intervenue à partir de 21h15.

Pendant toute la durée de l’incident, en gare, tous nos agents étaient mobilisés pour vous orienter et vous informer au mieux. Parfaitement conscients des difficultés que vous avez rencontrées hier soir, alors même qu’un mouvement social perturbe vos déplacements depuis un mois, nous vous remercions pour votre patience.

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • carolm

    Bonjour,

    ***Pendant toute la durée de l’incident, en gare, tous nos agents étaient mobilisés pour vous orienter et vous informer au mieux.***

    J’hallucine.

    L’information voyageur pendant cet incident était TRES insuffisante, voire inexistante. Sophie selon votre récit la panne de train est survenue à 18:49 … En consultant le fil Twitter @RERA on trouve le premier signalement à 20:13 — 1h24m plus tard !!!!! Entretemps on a pu trouver certaines infos sur des réseaux sociaux d’entraide voyageurs, notamment ceux de l’association Plus de Trains — mais pendant 1h24m, STRICTEMENT RIEN sur @RERA qui est censé nous donner des infos en temps réel … expliquer nous SVP!!

    Comme vous l’avez dit, certains voyageurs dans un train de la ligne J sont descendus sur la voie à 19:28, soit 39 minutes après la panne, pour rejoindre la gare de ML. Ces voyageurs ont-ils été bien informés pendant ces 39 minutes? S’ils avaient su que leur train allait être ramené à Sartrouville dans quelques minutes, ils auraient eu intéret à rester à bord, car ML n’est pas desservie par la ligne J, donc pas de possibilité de continuer leur trajet depuis cette gare. A mon avis ils se sentaient tout simplement largués (comme des milliers d’autres ce soir-là , c’est la raison pour laquelle ils ont pris la décision de descendre.

    Quant aux agents en gare, j’ai été bloquée à Sartrouville pendant 1 heure (après 45 mins en mode escargot entre Nanterre Préf et Sartrouville), les agents sur le quai ne savaient strictement rien, les écrans et les annonces sonores donnaient des infos fausses et contradictoires.

    ***nous vous remercions pour votre patience.****

    Ah bon? La distance entre les gares de Sartrouville et ML est moins de 1km — dégager la voie a pris 2 heures ???
    Notre association a eu contact avec un agent de la SNCF (qui restera anonyme) qui nous explique que SNCF Réseau applique les règles d’arrêt de tous les trains de façon bien trop stricte, ils auraient pu par exemple laisser passer des trains à vitesse réduite sur d’autres voies (il y en a 4 a ML)

    …mais non il faut prendre en otage des milliers de voyageurs pendant 2+ heures, sans information, et puis nous remercier de notre patience.

    CarolM pour l’association Plus de Trains

  • carolm

    Bonjour, l’association Plus de Trains a envoyé le courrier suivant à la direction des lignes A & L le 3 mai, suite à l’interruption de trafic en direction de Cergy & Poissy…

    Ce soir plusieurs milliers d’usagers sont restés bloqués jusqu’à plus de deux heures pour pouvoir rentrer chez eux tant sur le RER A que sur la ligne L Nord à cause du cumul de la panne d’un train normand et ensuite de personnes sur les voies, sans doute pour regagner leur gare à pied depuis un RER où un Transilien.

    Deux membres de l’association, Carol et Cyrille, se sont retrouvés parmi les milliers d’usagers coincés, avec des informations voyageurs très disparates selon les gares et les trains, et pas toujours cohérentes d’une gare à l’autre.

    De nombreux usagers nous ont sollicité, avec une grande incompréhension, et a cause du manque de réponse du compte Twitter RER A pendant la perturbation.

    Face à cette très longue interruption, à la veille de deux nouvelles journées de grève, il nous paraît nécessaire que vous partagiez un retour d’expérience :

    – Pourquoi le train normand est-il tombé en panne ? Pourquoi la résolution de la panne a t elle été si longue ?
    – Sachant que les voies RER A – ligne L et Trains normands – ligne J sont séparées de Houilles à Acheres, pourquoi de telles répercussions sur les RER A et ligne L ?
    – est ce qu’il y a eu une information correcte des voyageurs du train duquel certains passagers sont sortis pour poursuivre leur trajet à pied ? Lorsque que l’info est correcte et fréquente, et que l impact d’une sortie sur les voies est décrite, on peut s’attendre à un risque plus réduit de sorties de voyageurs.
    – lorsque des passagers sont vus sur ou à proximité des voies, pourquoi tout s’arrête ? Y a-t-il vraiment mise en danger des personnes si les rames roulent à 10km/h pour traverser la zone dangereuse, pouvant bien entendu stopper en cas de danger ? Autrement dit, ces réglementations SNCF sont-elles adaptées au mass transit ?
    – Pourquoi le délai de reprise a-t-il été si long ?

    Merci par avance pour ce retour. Nombre d’usagers seraient preneur d’explications,

    Bien cordialement,

    Carol , bloquée 1h40 dans un RER A
    Cyrille, bloqué 1h50 dans un train L
    Arnaud, Sylvère et Philippe

    Association Plus de trains

  • Marine

    Bonjour Sophie,

    Une fois de plus le vrai problème a été l’absence totale de communication. Messages automatiques sur Twitter, pas de communication de la part du conducteur non plus et en gare un simple message « votre train est momentanément retenu en gare ». En gare, aucun agent où que ce soit, comme d’habitude.

    C’est d’ailleurs sans doute à cause d’un manque de communication que les gens ont décidé de sortir du train d’eux-mêmes plutôt que d’attendre enfermés dans un train sans savoir combien de temps cela allait prendre.

    C’est d’ailleurs sans doute pour cette

    • Eryx

      A un moment ou à un autre, il faut arrêter de désigner en permanence la SNCF comme fautive!
      Tout le monde sait qu’il ne faut jamais descendre sur les rails.. C’est dit et répété (et même écrit dans les trains)!
      Et, malgré tout, il y a des neuneus qui continuent.

  • arianel

    Bonsoir selon les médias vers 20h la SNCF a invité 900 voyageurs dans un RER A bloqué entre Sartrouville et Maisons-Laffitte à descendre sur les voies pour regagner la gare de Maisons-Laffitte, cette opération a prolongé l’interruption de service, n’est-ce pas?
    https://tr78.fr/ligne-j-rer-a-la-circulation-des-trains-interrompue-plusieurs-heures

  • Nizniz

    Bonjour rien à voir avec ce sujet, je trouve le planning des trains le jour de grève est mal distribué axe paris /mante la jolie via poissy
    En fait après 19h53 le soir il faut attendre 2 h pour avoir un train à 21h53 , je pense c’est beaucoup en peut collé entre c 2 h merci

    • Sophie

      Bonjour,

      Vous êtes ici sur le blog du RER A. La ligne que vous mentionnez est la ligne J de Transilien.
      Je vous propose donc de vous adresser à Karine, ma collègue community manager de cette ligne: https://malignej.transilien.com/

      Bien à vous,

      Sophie

      • carolm

        Bonjour Sophie je viens de lire le commentaire sur l’évacuation de 900 voyageurs d’un RER A le 2 mai – confirmez vous cette information? cdlt Carolm

      • Sophie

        Bonjour Carolm,

        Le récit que j’ai publié correspond bien à l’enchainement des événements ce jour-là.
        Concernant cet article, aucun RER A n’a été évacué. Il s’agit bien des voyageurs du train de la ligne J (qui était derrière le train en panne) descendus sur les voies sans y être autorisés. En revanche, pour gérer au mieux la canalisation de ces voyageurs, des agents SNCF ont dû intervenir pour assurer leur sécurité.

        Bien à vous,

        Sophie

      • carolm

        Bonjour,
        ces derniers jours j’ai pu échanger avec des CM Twitter des lignes RERA & J. Selon eux:
        Les CM de la J ont été informés tout de suite après la panne à 18:49, le prb a été signalé sur le fil Twitter à 18:52.
        Par contre les CM de la A n’ont eu AUCUNE INFO PENDANT PLUS DE 2 HEURES, sur le fil Twitter de la A le prb a été signalé vers 20:10.
        En plus, le récit présenté sur ce blog ne correspond pas vraiment aux informations données par le CM de la J, donc l’association Plus de Trains attend avec impatience le retour d’expérience qu’on a demandé. cdlt Carolm

  • Jmb

    Merci de ces explications, mais c’est un peu court de faire porter la responsabilité sur les voyageurs indisciplinés. Le fait générateur de tout ce bazar, c’est bien quand même la panne du train !
    Nous subissons tous les jours des nuisances, pour certaines je veux bien admettre que la SNCF, la RATP et leurs salariés n’y peuvent rien. Mais que dire de ces grèves à répétition, de ces informations défaillantes, de ces trains parfois d’une saleté repoussante, de cette interconnexion de Nanterre Préfecture qui allonge inutilement les délais de transport, du nombre de RER 3 à 4 fois plus nombreux pour desservir la liaison vers St Germain en Laye comparativement aux dessertes de Poissy ou Cergy qui constituent pourtant des bassins d’emplois et de logements plus importants, etc ? Autant de raisons d’exaspération qui génèrent ensuite des actes d’incivilité …

    • carolm

      Bonjour, Sophie votre récit ne correspond pas aux explications données sur le fil Twitter de la ligne J (ce qui était assez réactif pendant cet incident, contrairement au silence sur @RERA )
      Selon le CM de la J, ils n’ont pas eu la possibilité de ramener la rame de la J à Sartrouville, ils attendaient tout simplement pour « évaluer la situation, de voir si le trafic allait pouvoir reprendre, » et finalement 2 heures après la panne du train normand ils ont pris la décision d »évacuer les voyageurs qui restaient à bord le train de la J. Bien evidemment cette évacuation a prolongé l’interruption de service.
      Dans ce cas, si la décision avait été prise rapidement, on aurait pu éviter cette soirée de cauchemar. … cdlt Carolm pour l’association Plus de Trains

      • Sophie

        Bonjour Carolm,

        En fait, comme je l’ai indiqué, certains voyageurs sont descendus sur les voies. Dans un premier temps, les voyageurs qui étaient sur les voies ont donc été canalisés au mieux. Mais certains voyageurs de ce train étaient malgré tout restés dans la rame. Aussi, ils ont été évacués dans un second temps.
        Encore une fois, le fait que les voyageurs soient descendus sur les voies a interrompu la procédure en cours pour gérer l’incident.

        Je suis absolument navrée pour les difficultés que vous avez rencontrées.

        Bien à vous,
        Sophie

  • Cocochine

    Bjr Sophie, vous ne dites rien sur l’interruption totale de trafic intervenue le 4 mai sur les mêmes zones….plus d’une demi-heure d attente debout sans aucune information du fil tweeter de la ligne À. C’est vraiment insupportable d’être aussi peu considéré lorsque l’on est â destination de Poissy et Cergy

  • Pépiniériste

    Comme tout le monde l’aura compris, c’était de la faute des usagers. La RATP n’y était une fois de plus pour rien…

  • loolaa92

    En tout cas, moi, je devais prendre un train à Pont Cardinet à 20 H 02 pour descendre à Maisons Laffitte 25 minutes plus tard . Je suis arrivée à Pont Cardinet à 20 H et je suis arrivée à Maisons Laffitte à 22 H .
    J’ai demandé à être dédommagée et on m’a expliquée que ce n’était pas prévu ……..
    Et on voudrait que rien ne change à la SNCF ????????

    Quant à l’information aux voyageurs, laissez moi rigoler : dans le train qui avançait quasiment au pas, le conducteur nous disait qu’il n’avait aucune information ……

    Je pense que personne n’imagine la souffrance et le stress occasionnés par ces situations .

  • Anisa

    J ai quitté l hôpital necker ou je travaille à 20h40…. Et je suis arrivé à 00h07 à Cergy, avec mon mari qui est venu me chercher à argenteuil… Alors nous dire qu il y avait de la communication je ne peux l accepter, rien ne nous a été dit à la gare de Charles de Gaulle, il a fallu se débrouiller comme d habitude……

    • Loolaa92

      Pour compléter ce qui se dit : le train en panne je l’ai vu en arrivant à Maisons Laffitte. Il était arrêté à la moitié du quai et donc tout l’arriere du train était sur les voies. Du coup, comment les voyageurs de ce train en panne ont ils été évacués du ce n’est en étant invités à le faire en descendant sur les voies ?
      Donc pas de neuneu parmi les voyageurs mais une nullité totale à la SNCF doublée d’une mauvaise foi absolue . La SNCF ne communique JAMAIS sur ce qui se passe réellement. Quant à la journée du 14 mai , ça a été encore une grosse galère …..1 RER sur 2 , c’est archi faux. On inclut la branche St Germain en Laye qui n’etait pas en grève car RATP. Pour info, en plus , ils étaient tous terminus Là Défense! Nul .