Découvrir

13

Maisons-Laffitte-Achères-Conflans: Rencontre avec Mounir et Yan, vos interlocuteurs en gare

24042017

Les agents en gare sont vos principaux interlocuteurs au quotidien et ce sont aussi les mieux placés pour parler de vos gares. Après avoir rencontré Ludovic, qui travaille sur la branche Saint-Germain-en-Laye du RER A, je me suis rendue à Maisons-Laffitte, pour discuter avec Mounir -chef d’équipe dans le secteur de Maisons-Laffitte, Achères-Ville et Conflans-fin-d’Oise- et ses agents, dont Yan, qui travaille à la SNCF depuis un an seulement.

Les gares du secteur de Sartrouville-Maisons-Laffitte et Achères-Ville étant situées au niveau de la convergence des branches Poissy et Cergy, elles sont aussi stratégiques pour la gestion de la circulation des trains. Ce sont donc près de 850 trains (TER, Intercités, lignes L, A ou J, ou encore des trains de travaux…) qui passent à Maisons-Laffitte chaque jour !

D’ailleurs, avant de devenir chef d’équipe en février dernier, Mounir était « coordinateur régularité » dans cette même gare : une sorte de chef d’orchestre sur le terrain, qui fait le lien avec le Centre opérationnel Transilien de Saint-Lazare (COT) pour une meilleure coordination de la circulation des trains. Cette excellente connaissance de la régulation est très importante pour accompagner les voyageurs au quotidien. Entretien.

Mounir, quel est ton rôle auprès des clients au quotidien ?

Mon équipe est composée de 5 à 6 agents. Je les briefe sur le programme de la journée et je les accompagne en permanence. Il faut qu’ils soient bien au courant des travaux, de ce qu’il s’est passé avant la prise de service et informé en temps réel d’éventuelles perturbations sur le réseau pour pourvoir orienter les voyageurs.

En cas de situation perturbée, nous sommes présents sur les quais pour répondre aux questions des clients et faciliter le flux des voyageurs. Je me mets à leur place, s’il n’y a pas de train en gare de Maisons, il n’y a que les bus 262 (RATP) ou encore la ligne 02 (Transdev), qui les emmènent à Saint-Germain-en-Laye et peuvent leur permettre de se rendre à Paris. Du fait de mon ancien métier de « coordinateur régularité », j’ai conservé un lien privilégié avec le COT et je fais également mon maximum pour trouver une meilleure prise en charge quand cela est possible.

Après, il n’y a pas toujours de solutions miracles… Quand les quais sont bondés et que l’on sait que la situation ne pourra pas être réglée tout de suite, on discute avec les gens. Ce n’est pas toujours évident, mais c’est nécessaire. C’est un métier que l’on vit. Mon objectif en permanence c’est bien sûr d’être utile aux voyageurs !

 

Et toi, Yann, tu as rejoint l’équipe plus récemment : il y a un an maintenant que tu travailles à la SNCF. Quelles sont tes impressions de ce nouveau métier ?

Je travaillais dans l’hôtellerie avant, donc je connaissais déjà et j’apprécie particulièrement le contact avec les clients, même s’ils peuvent se montrer plus ou moins compréhensifs en cas de perturbation… Je peux le comprendre malgré tout, car moi aussi je prends le RER et je l’ai pris pour aller travailler sur Paris dans mon ancienne vie.

 

Qu’est-ce qui te marque le plus dans cette nouvelle vie ? Est-ce que cette reconversion se passe bien ?

Oui, c’est une reconversion qui se passe très bien ! J’ai envoyé ma candidature un peu par hasard. J’ai été recontacté, j’ai passé les entretiens et en quelques semaines j’étais recruté. Au départ, c’était un peu compliqué. Le vocabulaire « SNCF » c’est comme dans tous les domaines, il faut un peu de temps pour le comprendre et apprendre le métier. Mais vraiment, il y a une excellente équipe et beaucoup de solidarité et c’est important au quotidien. Je n’ai aucun regret, au contraire ! J’apprécie d’être sur le terrain pour accompagner les voyageurs et les aider.

[Mounir complète]

D’ailleurs, on va à la rencontre des gens en permanence, pas seulement en cas de perturbation. On connait tous les acteurs de la gare, du conducteur de taxi au vendeur du kiosque à journaux. Et on organise régulièrement des stands en gare pour créer du lien avec nos clients. C’est important, pour qu’ils nous connaissent. L’agent qui reste derrière son guichet tout le temps c’est un cliché aujourd’hui, ça n’existe plus ! Nous sommes là pour eux et on va à leur rencontre. Pour la saint Valentin, on a organisé un concours de déclarations d’amour, les gagnants ont reçu un aller-retour en couple à destination de la ville de leur choix. J’en ai parlé aux voyageurs. J’ai même aidé une personne à créer son compte Twitter pour y participer !

 

Tu utilises Twitter, toi aussi ?

Oui, j’ai aussi un compte Twitter @j.mounir et un compte pour l’équipe @TeamMLF78. J’échange de cette façon avec les voyageurs. Ça me permet, par exemple, d’annoncer les stands d’information. Les gens sont sur Twitter pour trouver de l’information voyageurs aujourd’hui, ce n’est pas pour rien que le compte @RER_A a presque 100 000 followers maintenant. D’ailleurs, je vais leur parler du blog maintenant que nous nous sommes rencontrés !

 

Mounir, en arrivant dans la gare, j’ai remarqué un stand de fruits et légumes… De quoi s’agit-il ?

Ce sont les fameux « paniers fraîcheurs » de Transilien, qui s’associe aux maraîchers et aux producteurs d’Île-de-France pour proposer plusieurs services de produits frais à récupérer chaque semaine en gare.

Ici, à Maisons-Laffitte, il y a une personne qui vient tous les lundis et jeudis. Il y a aussi un stand à Conflans-fin-d’Oise le jeudi dans notre secteur. Sur la A, il y en a également à Houilles Carrières-sur-Seine, Cergy-le-Haut et Cergy-Préfecture.

 

 

Une dernière question, je l’avais également posée à Ludovic qui travaille sur la branche de Saint-Germain (lien billet), pourrais-tu partager quelques bons plans ou des conseils sur le blog ?

Bon, le panier fraîcheur en est déjà un !

Maisons-Laffitte c’est une commune agréable et à la belle saison, le camping SANDAYA, qui est très renommé, attire beaucoup de touristes.

Il y a quelques promenades agréables, d’ailleurs, dans le coin, notamment en allant au bois de Saint-Germain-en-Laye, qui est à 10 minutes à pieds en longeant les quais. Le dimanche matin, il y a même un guide qui propose d’accompagner des groupes. Il lira peut être le blog et pourra laisser ses coordonnées. Le printemps est là, c’est vraiment la bonne période pour ce type de sorties !

Pour en savoir plus : http://www.tourisme-maisonslaffitte.fr/fr/

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Brijoudu93

    Merci pour ce billet Sophie ca fait toujours du bien de lire des interventions sereines ca changé bravo pour les paniers pensez vous que cette activité soit susceptible d être étendue à d autres gares de la ligne ?

    • Sophie

      Bonjour et merci Brijou 🙂

      Je vous confirme qu’à partir du mardi 2 mai, il y aura un nouveau stand de paniers fraîcheurs en gare de Houilles Carrières sur Seine.
      La commerçante sera en gare tous les mardis de 16h à 19h30 coté nouveau bâtiment voyageur.

      Pour en savoir plus sur cette activité, vous pouvez vous rendre sur le site Transilien en cliquant sur le lien suivant : https://www.transilien.com/fr/page-editoriale/des-produits-maraichers-en-gare-pour-avoir-la-peche
      Vous y trouverez toutes les infos sur les gares où il y a des paniers fraîcheurs

      Bonne journée,
      Sophie

  • Nicobcn (Cergy-Le Haut)

    Merci pour ce reportage 🙂

    Je ne remets pas en cause l’utilité de ces agents mais plutôt leur utilisation par la SNCF. En effet, je trouve que régulièrement, notamment en cas de perturbations, ces derniers sont aussi mal informés que nous des trains qui circulent ou pas. Or, ils devraient être un vrai rempart à la communication par affichage qui en cas de perturbation ne fonctionne plus.

    Un soir suite à un incendie à Houilles, ils étaient incapables de savoir si le prochain RER vers Cergy avait passé Nanterre-Préfecture par exemple…

    Donc du côté de la SNCF, au-delà des usagers évidemment, pensez à exploiter à 100% les hommes du terrain qui sont indispensables mais sous exploités à mon gout, ils pourraient être encore plus utiles si les infos passés bien!

    • Saik

      Ils sont mal utilisés, manque d’informations venant de la part des dirigeants qui envoient sur le terrain les agents perdus !

  • philippoux

    Je partage votre opinion, lis ne servent à rien à mon sens. Ils seraient plus utile dans le guichet grandes lignes qui a fermé à Sartrouville. En cas de soucis,twitter est plus utile. Et de manière général, je ne comprend pas leur mission. (discuter avec le taxi, le vendeur de journaux ?) Investissez plus dans les infrastructures au lieu de ces postes car la gare est dans un etat de délabrement avancé.

  • newparis

    Bonjour,
    A quand une rénovation de la gare de Maisons-Laffitte? Elle en a bien besoin!!
    De plus il devient urgent de l’agrandir, elle est vraiment très étroite en heure de pointe! Savez-vous si quelque chose est éventuellement prévue?

    • Sophie

      Je me renseigne!

    • Sophie

      Bonjour,

      Il n’est pas prévu d’élargir les quais. En revanche, pour rénover cette gare à horizon fin 2017-début 2018, une harmonisation des peintures des quais de la gare (poteaux et structure) est prévue.
      En ce qui concerne l’étroitesse des quai, il est également envisagé une remise en peinture des bordures de quais.

  • Saik

    Au lieu de faire des points le matin ou le soir la sncf devrait ouvrir les gares plus tôt !

    • Jo

      S’agissant de la rénovation de la gare, il faudrait aller au-delà des peintures car depuis quelques jours, il y a des trous dans le plancher rouillé à l’arrivée de l’escalator. Est-il possible d’informer les voyageurs de la dangerosité ou non de cette dégradation du métal ?

      • Sophie

        Je transmets le signalement et je reviens vers vous.
        Merci pour votre vigilance.
        Sophie

  • Benoît (Cergy)

    Et Cergy Saint Christophe