Suite à un mouvement social le jeudi 19 avril, le trafic est perturbé sur le RER A. Retrouvez toutes les informations de circulation ici (cliquez sur +)

Le jeudi 19 avril, 1 train sur 2 sur les branches Cergy/Poissy et 3 trains sur 4 sur le reste de la ligne A.

 

Vous pouvez également télécharger les fiches horaires prévisionnelles, ci-dessous:

->Direction Boissy -Saint-Léger – Marne-la-Vallée/Chessy, cliquez ici
->Direction Cergy – Poissy – Saint-Germain-en-Laye, cliquez ici

Nos agents en gare sont également disponibles pour plus de renseignements.

Et pour l’information trafic en temps réel, suivre le fil Twitter de la ligne @RER_A.

+

La ligne et vous

93

REFONTE HORAIRES : DES RESULTATS ENCOURAGEANTS MAIS PAS (ENCORE) EXCELLENTS

11042018

Comment comprendre l’écart entre les résultats des deux premiers mois, publiés dans mon précédent billet et le ressenti de ceux qui se sont exprimés sur le blog?

Considérant les écarts entre les analyses publiées et vos retours sur ce blog, il m’a semblé nécessaire d’y revenir dans ce nouveau billet. Vous nous faites part des difficultés que vous rencontrez sur la ligne, nous en avons bien conscience. En effet, les résultats globaux ne peuvent pas refléter le quotidien personnel de chaque voyageur, mais demeurent toutefois encourageants pour l’avenir. Nous avons entendu vos retours, c’est pourquoi je tenais à revenir vers vous, en toute transparence.

 

Retour sur vos commentaires

« Non seulement il y a moins de RER, attente de 12mn (au lieu de 10) mais en plus les trains sont archi bondés par les arrêts supplémentaires de la ligne Cergy, les grands gagnants sont ceux de Maisons Laffitte, 3 trains toutes les 3-4 mn » Dolphinib, 05/01

« Comment expliquez-vous alors que je pars exactement à la même heure depuis 7 ans, aux mêmes arrêts, et que mon trajet a pris 15 min en plus depuis le 10 décembre dans ce cas ? Si les horaires avaient amélioré le problème, je devrais gagner du temps et non en perdre encore plus ! » Shamu, 20/03

« Arrêtez de nous dire qu’il y a plus de trains sur la ligne MLV. Je prends le rer A Val d Europe et suis très en colère de ces nouveaux horaires qui sont pires qu’ avant. Parfois le soir en partant de Paris, nous attendons plus de 20mn pour avoir notre train Val d Europe. C’est inadmissible. Pourquoi le train de la branche de Boissy s’arrête à toutes les gares où il y a moins de monde. Nous sommes vraiment tous excédés », Jgaboriaud, 21/03

 

De nombreux commentaires concernent, en particulier, les voyageurs des branches de Cergy, de Poissy et de Val d’Europe, qui ne se partagent pas « l’optimisme » des premiers éléments de tendance que j’avais réunis et exposés (à lire ou relire en cliquant ici ).

Pour les branches de Cergy et de Poissy, vous êtes nombreux à évoquer des trajets qui sont devenus un peu plus longs, du fait de l’ajout de 2 arrêts systématiques à Maisons-Laffitte et Houilles-Carrières-sur-Seine. C’est un fait incontestable que je n’ai peut-être pas assez précisé. Cependant, la circulation des trains est, malgré tout, depuis la nouvelle offre, plus fluide. Ainsi, finalement, de la théorie à la pratique, le temps de trajet reste sensiblement le même.

Toutefois, comme Nathalie et Matthieu, nos experts de la circulation, vous l’ont expliqué en février, les trains omnibus sont nécessaires sur l’ensemble de la ligne, en termes de desserte. Bien sûr, individuellement, je peux comprendre que ce changement ne soit pas avantageux pour certains d’entre vous. Cependant, cette desserte est en adéquation avec  les besoins actuels du transport collectif qu’est le RER A. Qui dit transport collectif, dit choix au bénéfice du plus grand nombre.

 

Les voyageurs de Val d’Europe souhaiteraient, eux, au contraire, des trains omnibus qui marquent l’arrêt dans leur gare… Nous le comprenons parfaitement ! Malheureusement dans ce cas-là, ce n’est pas possible : les infrastructures actuelles ne permettent pas d’envisager un arrêt systématique dans les deux gares de Bussy et de Val d’Europe.

Un espacement minimum est, en effet, indispensable entre deux trains: les non-arrêts dans une gare servent précisément à espacer ou rapprocher des trains. On ne peut pas, pour des raisons de sécurité, faire circuler deux trains trop proches. Sur cette portion de la branche, ils roulent à 120 km/h maximum. Comme  je l’ai expliqué en commentaire à certains d’entre vous, c’est la même chose pour deux voitures qui roulent sur une autoroute, plus ils vont vite, plus la distance de sécurité entre les deux doit être importante.

Il faut aussi prendre en compte la problématique des temps de retournement des trains et la capacité d’un terminus à accueillir des trains qui se suivent de manière très rapprochée, alors que la manœuvre prend du temps.

Nous aurons l’occasion de reparler de cette desserte une fois que les comptages dont je vous ai parlé auront été réalisés. Une évolution prendra, quoi qu’il en soit, un peu de temps.

 

Dans vos commentaires, vous êtes également nombreux à évoquer les incidents et les retards qu’ils entraînent : plusieurs commentaires ont répondu à mon billet en citant des incidents pour souligner « que les experts se trompaient totalement ».  Bien sûr, nous savons bien que les incidents peuvent être très pénalisants. Je l’évoque d’ailleurs très régulièrement sur ce blog, comme le 26 janvier où une personne en détresse à Vincennes a interrompu la circulation du RER A pendant 2h ou lors de la journée du 8 mars, lorsqu’un train est tombé en panne entre Achères-Ville et Maisons-Laffitte.

Nous avons choisi d’exposer de premiers éléments d’analyse suffisamment notables pour être intéressants à partager. Ils doivent encore être confirmés dans les prochaines semaines comme j’ai pu vous le préciser. Ce qui est évoqué ce n’est donc  pas un « coup de com’ », ce sont des faits : au global et en analysant l’ensemble des données depuis le 10 décembre, les horaires actuels permettent effectivement de faire circuler plus de trains, d’avoir une meilleure ponctualité voyageurs et de résorber mieux les retards. Par contre, je vous le confirme les horaires en eux-mêmes n’empêchent malheureusement pas une panne de train, ni la neige, ni les bagages abandonnés…

 

Plus de trains mais plus chargés… C’est impossible, non ?

« Je crois bien que vous allez devoir sortir de derrières vos claviers et venir faire un tour pendant 1 semaine aux heures de pointe (matin et soir) pour vous rendre compte que la réalité est toute autre ! Comment osez-vous dire qu’au bout du compte il y a plus de trains ! Si avant le 10 décembre les voyages se passaient dans des conditions à peu près acceptables, très franchement depuis la refonte des horaires il devient de plus en plus difficile de monter dans un train (alors qu’il y en a plus ?) !!! Je ne pense pas que les trains soient plus courts mais vais quand même prendre rapidement un rendez-vous avec mon ophtalmo ! »  Mariecat, 21/03

« En cas d’incident, selon les opérateurs le retour à la normale est maintenant deux fois plus rapide — désolée mais j’ai du mal à croire cette information, dans ce cas on aurait pu constater une amélioration de ponctualité beaucoup plus importante. On a vécu beaucoup de pannes de matériel ces derniers temps, chaque fois les répercussions durent très longtemps. » Carolm, 21/03

 

Telle est la réalité des chiffres analysés par nos experts : plus de trains circulent aujourd’hui qu’avec les horaires précédents. Oublions même la stat’ sur les suppressions qui ont drastiquement baissé : même si en théorie on a supprimé des trains, pour de vrai, il y en a davantage qui circulent. C’est pour cela que je vous ai indiqué que chaque jour, du lundi au vendredi, ce sont près de 1 000 kilomètres de trajets qui sont réalisés en plus.

C’était l’un des objectifs annoncés et c’est ce que j’ai nommé « encourageant ». Un terme qui signifie également que nous pensons qu’une marge d’amélioration est encore possible et nous y travaillons. Mais ce terme a été mal interprété, parce qu’il y a apparemment un écart trop important entre vos témoignages et les propos que je rapporte.

 

Parce que malgré tout, vous êtes très nombreux également à revenir sur les « rames bondées », sur Cergy en particulier. Là encore, il n’est nullement question d’omettre le sujet.

Nous avons une vigilance particulière depuis le lancement de l’offre sur ce sujet. D’ailleurs, notre 1er objectif est la réalisation de l’offre annoncée et donc de limiter au maximum les suppressions de trains qui génèrent de facto une charge doublée pour le train suivant. Nous avons  également mis en place des gestionnaires de flux sur les quais en gares de Maisons-Laffitte, Houilles-Carrières-sur-Seine et Sartrouville en heures de pointe, justement pour limiter les retards et donc potentiellement les suppressions, en respectant scrupuleusement les temps de stationnement en gare. Ces gestionnaires de flux permettent également une meilleure répartition des voyageurs dans les trains. Cela correspond à la mission des « assistants de régulation » que je vous avais présentés l’année dernière et qui aident à fermeture des portes notamment sur le tronçon central.

 

Enfin, nous avons parlé, dans un billet dédié, de l’itinéraire alternatif L Cergy + A Poissy qui vous permet d’emprunter des trains avec plus de places, en changeant à Maisons-Laffitte. Des annonces sont diffusées en ce sens, tous les matins dans les gares de la branche de Cergy. J’ai bien pris connaissance de l’ensemble de vos réactions à ce sujet et je retiens que vous êtes nombreux à vous montrer sceptiques, vis-à-vis de cet itinéraire que nous avions appelé « malin » de manière probablement un peu maladroite.

Néanmoins, ce changement demeure une proposition que certains préféreront peut-être à un voyage de bout en bout, pour disposer de plus de place pendant leur trajet. Cette option est proposée à nos clients. Ensuite, chacun choisit son propre itinéraire, en ayant connaissance de toutes les options possibles : avec ou sans changement à Maisons-Laffitte.

 

Pour conclure, si ces résultats sont positifs, ils demeurent encore perfectibles. Nous avons entendu vos retours et nous continuons à tout mettre en œuvre pour toujours améliorer vos trajets sur notre ligne.

Comme je vous l’ai d’ores et déjà indiqué, nous aurons l’occasion, d’ici l’été, de revenir sur le sujet de la refonte.

À lire également

Refonte horaires : premiers résultats encourageants

Qu’est-ce que signifie «apprivoiser»… la nouvelle grille horaires ?

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Stéphane

    Sophie, avez-vous un outil pour mesurer le nombre de voyageurs qui restent sur le quai ne pouvant pas monter dans un train trop bondé ? Dans la négative, comment pouvez-vous honnêtement parler d’un meilleur taux de ponctualité ?

    • Sophie

      Bonjour Stéphane,

      Nous utilisons un indicateur de mesure de la ponctualité qui se focalise sur le temps de parcours du voyageur. Il s’agit d’évaluer la proportion de voyageurs arrivant avec moins de 5 minutes de retard à leur gare de destination. Sur la base de comptages et d’enquêtes terrain, les flux de voyageurs sur la ligne sont modélisés pour chaque trajet possible d’une gare origine à une autre gare de destination. La comparaison entre les horaires théoriques annoncés et les horaires réels de circulation des trains à chaque gare permet de reconstituer le nombre de voyageurs arrivés avec moins de 5 minutes de retard à leur destination. Le résultat de ponctualité correspond à la proportion de ces voyageurs par rapport au nombre total de voyageurs sur la ligne.
      La mise à niveau en 2017 du parc matériel de la ligne A qui est maintenant composé uniquement de trains à deux niveaux a, entre autres, permis la mise en place de la nouvelle offre. Ces trains ont une capacité deux fois supérieure aux anciens trains. Ainsi on peut transporter autant de voyageurs avec moins de trains et donc les faire circuler à une fréquence plus réaliste par rapport à nos infrastructures.
      La nouvelle offre prévoit en situation nominale des trains occupés à 70% maximum sur le point le plus chargé de la ligne. Lorsqu’un incident survient et que les trains stationnent plus longtemps en gare, non seulement les voyageurs n’arrivent plus à l’heure mais les voyageurs ne peuvent plus monter dans des trains occupés alors à 100%. Lorsque cela arrive, c’est que la situation est tellement loin de la situation prévue, que la ponctualité, lors de cet incident, est très mauvaise (aucun voyageur n’est considéré à l’heure). Donc même si nous n’avons pas d’indicateur sur les voyageurs qui ne peuvent pas monter dans le premier train qui dessert leur gare, notre indicateur de ponctualité n’est bon que lorsque cette situation ne se produit pas.
      La nouvelle offre n’empêche pas les incidents, mais avec une meilleure coordination des retournements et des circulations de trains, elle nous permet de revenir plus rapidement à une situation plus confortable pour les voyageurs ; combiné avec des horaire réalisables lorsqu’il n’y a pas d’incident, cela nous permet de parler honnêtement d’un meilleur taux de ponctualité.

      Bien à vous,

      Sophie

  • Un travailleur nocturne

    Bonsoir Sophie,

    Votre article ne traite, comme d’habitude, que des personnes qui voyagent en heure de pointe !

    Alors que ceux qui comme moi voyagent en soirée, ont de véritables raisons de se plaindre !

    Nous payons le même prix que les autres, avons beaucoup moins de trains, mais surtout, la capacité de chaque train a été divisé par 2 depuis le 10 décembre !

    Et contrairement aux revendications de certains, ce n’est pas abstrait mais très concret !

    Quasiment tous les soirs, en dehors des jours de travaux les trains sont pleins à craquer !
    Alors qu’il n’est que 22H !!

    Pourquoi sacrifier une nouvelle fois les usagers ?
    Tout ça pour faire des économies misérables !

    Si cela continue, je demande à ce que nous ne payons qu’un demi forfait Navigo, vu que nous n’avons que des demi train !

    • Marine

      Sans compter les soirees de grève où nous n’avons qu’un train sur deux, et les travaux nocturnes les soirs de grève avec les bus « de substitution » eux aussi bondés…

    • ChuppyLulu

      Je comprends votre mécontentement, mais l’offre a été construite avec IDFM, et les économies générées par les trains courts sont loin d’être misérables. Vu les projets en cours en IDF, il y a forcément un analyse coût / bénéfice pour chaque dépense envisagée.

      • Brijou

        Bonjour j ai une petite question si vous voulez bien. Avez vous déjà pris un rer court le soir vers 23 h en rentrant de spectacle par exemple ? Ça gâche le plaisir franchement. On nous dit « ne prenez pas la voiture servez vous des transports «  mais a t on envie pour rentrer chez soi le soir tard de voyager dans des conditions désagréables ? Serrés dans des wagons ? Et je pense également aux travailleurs aux horaires décalés !!!! Je sais bien que vous n êtes pas seuls décisionnaires je sais bien qu il faut faire des économies qu il faut prendre soin du matériel mais qui prend soin de nous ? Bonne journée

  • Hoy3

    Franchement Sophie, d’habitude je vais souvent dans votre sens mais là je peux pas.

    Le fait d’avoir supprimé les terminus Varenne a peut-être avantagé les utilisateurs du bout de la branche Boissy (dont je fais partie) mais a été moins avantageux pour les autres. C’est à dire un sacré paquet de monde.
    Sur une ligne chacun doit faire des concessions à son petit confort personnel si on veut que ça fonctionne bien. Ici la concession c’était qu’un petit nombre d’usagers (ceux du bout de A2) aient un peu moins de trains pour que tous les autres usagers de A2 aient des places assises.

    Par ailleurs vous indiquez maintenant que tous les trains sont omnibus sauf sur A4. Vous m’en voyez ravi, sauf que j’ignorais que Nanterre Préfecture était sur A4. En soi ça ne me dérange pas que les trains venant de A1 sautent NP. Mais votre argument tombe du coup à l’eau. Et j’imagine que ça doit être pareil pour Vincennes (A2 ou A4 du coup qui saute la gare?)

    Ensuite concernant cergy: la nouvelle grille était censée diminuer les retards, donc les longues attentes sur le viaduc de Nanterre. Je pense qu’ici on sera tous d’accord pour dire que c’est raté.

    Toujours pour A3: les RER venant de poissy et les L de cergy arrivent bien souvent en même temps rendant difficile la correspondance. Comme itinéraire malin on a vu mieux.
    Itinéraire malin inutilisable les gens se jettent donc sur le A1 à Nanterre U. Bon sauf que du coup ça laisse moins de place pour les gens qui vont à Saint-Lazare.

    En plus vu qu’il y a un grand génie qui a décidé de rendre les missions Cergy le Haut omnibus alors qu’il était parfaitement possible de laisser une mission Nanterre U omnibus avec une mission Cergy semi-directe.

    Bref, à tous les grands génies qui ont fait la nouvelle grille horaire, je les invite à lire le blog TransportParis (http://transportparis.canalblog.com/) particulièrement l’étude sur les horaires gare par gare (Saint-Lazare, Lyon, Nord…). Qui sait, peut-être mètreront-ils en application les conseils, on ne sait jamais… Si votre but est de faire une grille horaire qui tienne la route, essayez au moins de tenir compte de leurs conseils, parce que jusque-là votre travail n’a pas l’air de porter grandement ses fruits.

    • Sophie

      Bonjour Hoy3,

      Les modifications sur la branches Boissy n’ont rien a voir avec le prolongement du terminus jusqu’à Boissy. En fait, auparavant, on avait une répartition de 1 train sur 2 en provenance de Paris entre les branches Est (un vers Chessy, un vers Boissy). Désormais, pour mieux rééquilibrer la charge des trains, on a une répartition de 3 trains pour Chessy et de 2 trains pour Boissy (tout simplement parce que la branche Chessy est la plus fréquentée). Ce qui fait que l’on a une augmentation de la charge sur la moitié des trains, effectivement. Du coup, comme l’intervalle est irrégulier, l’un des deux trains est un peu plus chargé qu’avant et l’autre l’est mois. Mais cela a été étudié pour mieux répartir également la charge des trains sur le tronçon central, puisque c’est là qu’il y a le plus de monde dans les trains finalement. Effectivement, la création et la mise en œuvre d’une grille horaires est très complexe, parce qu’il y a énormément de facteurs à prendre en compte et que chaque seconde de décalage sur un train a des conséquence sur l’ensemble de la ligne…

      Concernant Nanterre Préfecture, c’est une gare du tronçon central. Tout comme Neuilly Plaisance, Nanterre P. ne peut pas être desservie par les deux trains qui se suivent à 2min20 ou 2min30 d’intervalle sur le tronçon, car la signalisation ne le permet pas (cela n’est possible que dans la zone équipée avec le pilotage automatique). En direction de Paris, il faut rapprocher le 2ème train pour qu’il rattrape l’autre et soit espacé de 2min20 (puisqu’il est forcément espacé de plus avant). En direction de la banlieue, c’est le 1er train qui saute la gare pour prendre de l’avance sur le train qui suit et ainsi avoir un intervalle entre les deux supérieur à 2min20 (ou 2min30). Mais effectivement, la question n’est pas évidente et la réponse n’est pas simple non plus , encore une fois… Je vais réfléchir à une manière plus visuelle qui me permettrait d’expliquer pourquoi on fait des non arrêts, tout simplement. Encore un sujet pour le blog 😉

      Enfin, sur le viaduc, en dehors des incidents, les premières analyses montrent que les attentes sur le viaduc ont nettement diminué avec la nouvelle offre.

      Bien à vous,

      Sophie

  • NT

    Plus de kilomètres parcourus, peut-être, mais je suppose qu’il s’agit d’une mesure globale. Quid de l’hyperpointe (en semaine), et surtout comment se répartissent ces kilomètres sur les branches ? Je pense notamment à Cergy.

    Par ailleurs, les indicateurs comme le nombre de kilomètres parcourus, c’est bien, mais pas très orientés suivant le sens des usagers. Pour l’usager, (au moins) deux choses comptent:
    -temps de trajet de gare à gare (y compris attente initiale)
    -le taux de remplissage des trains

    • ChuppyLulu

      Le temps de parcours et son augmentation sont pris en compte dans les indicateurs de ponctualité.

  • john

    « Les voyageurs de Val d’Europe souhaiteraient, eux, au contraire, des trains omnibus qui marquent l’arrêt dans leur gare… Nous le comprenons parfaitement ! Malheureusement dans ce cas-là, ce n’est pas possible : les infrastructures actuelles ne permettent pas d’envisager un arrêt systématique dans les deux gares de Bussy et de Val d’Europe. »

    CELA FONCTIONNAIT PARFAITEMENT AVANT DECEMBRE, vous ne faites que nous enfumer en mélangeant la théorie de vos dessertes quand elles vous arrangent et la réalité quand elles vous arrange aussi

    Pour Val d’Europe il n’y a qu’une vérité, c’est la dégradation énorme, l’incompréhension des usagers et touristes de la destination la plus fréquentée d’Europe, et le fait que votre plan de circulation de merde fait rouler des trains vides entre Chessy et Bussy lorsqu’ils « sautent » Val d’Europe

    Tout le reste n’est que du blabla de mauvaise foi d’une organisation qui n’est contrôlée par personne, pas de contrôle de gestion , pas d’audit interne, pas de contrôle du parlement, la RATP fait ce qu’elle veut et peut mentir sans que personne ne puisse la challenger

    • ChuppyLulu

      Avant décembre on avait une répartition équitable des trains entre les branches, 1 train pour la branche Boissy 1 train pour la branche Chessy. Maintenant on a 2 branche Chessy pour 1 branche Boissy. Dc la rafale envoyée sur chaque branche a bien changé.
      Et pour avoir regardé aux caméras régulièrement ces dernières semaines, et bien non, je n’ai pas constaté des trains vides en direction de Chessy lorsqu’ils sautaient Val d’Europe, au moins à la fin de la pointe. On avait autant de personnes qui descendaient à Chessy qu’à Val d’Europe.

      Quant à préjuger de notre organisation interne … ce ne sont que préjugés, effectivement. Les audits internes existent, il y a du contrôle de gestion (ne serait-ce que parce que ns sommes ds un contexte d’ouverture à la concurrence …) on rend compte à nos autorités de tutelle, on a un contrat avec IDFM qui fixe des indicateurs …

      • Steffie

        Bonjour,

        Je me permet de réagir au fait que vous n’ayez pas constaté de train vide à Bussy… c’est un peu normal. À chessy descendent les gens qui habitent au milieu du trajet du bus 34 (bus perpétuellement plein) et qui le prennent du coup depuis chessy plutot que depuis Serris. Ce qui rallonge leur trajet de quelques minutes mais reste plus rentable que d’attendre jusqu’à 25 minutes sur le quai blindé de Bussy.

      • Pépiniériste

        Et hop la RATP (par l’intermédiaire de ChuppyLulu) se remet en mode « on sait tout, vous n’y comprenez rien, on va vous expliquer… »
        Irréel!

      • ChuppyLulu

        Je n’ai pas dit que je savais tout. Ni que vous n’y compreniez rien. Mais que moi j’avais constaté ça.

        Je ne connaissais pas cet aspect d’un bus à Chessy qui dessert Val d’Europe. Et d’ailleurs je n’ai regardé qu’en fin de pointe, dc j’admets que ce n’est pas forcément représentatif.

        Après, vous trouvez ça irréel que je vienne vous « expliquer ». Excusez-moi de penser que, sauf à ce que vous soyez vous-même régulateur / expert en transports en commun, je connais mieux mon métier que vous. Ou au moins ce en quoi il consiste et les actions que je fais au quotidien, sans préjuger d’un quelconque talent dans sa réalisation (je suis loin de prétendre être très douée). Je n’aurais pas la prétention de venir vous expliquer votre travail, mais effectivement, je me sens légitime à expliquer le mien.

      • john

        j’ai filmé hier soir un départ d’un train quasi vide à partir de Bussy, vidéo sur twitter
        ce constat est vrai tous les soirs, on est des centaines balancés sur les quais de Torcy et Bussy, en pointe (je ne sais pas si c’est de l’hyper, du super ou de l’extra pointe), en bref quand il y a du monde qui veut partir au boulot ou en rentrer, les trains qui ne s’arrêtent pas au Val d’Europe sont quasiment vides. C’est une réalité, pas une théorie comme vos plans de circulation qui ne fonctionnent pas, et c’est la réalité qui compte pour les usagers.
        Les trains qui passent entre 7 h et 9 h direction Paris sont quasiment vides quand les centaines d’usagers du Val d’Europe les voient passer et apprécient d’ailleurs que ceux supprimés soient ceux qui devaient s’arrêter.
        Les trains qui vont vers Chessy entre 18 et 20 h sont quasiment vides le soir à partir de Bussy s’ils sautent Val d’Europe. C’est une réalité. Chessy fonctionne à plein dans d’autres conditions et sens, pour les parcs ou la gare TGV, mais pas le matin direction Paris ou le soir direction Chessy, c’est plutôt l’inverse et c’est normal.
        Vos incantations visant à justifier le contraire sont contre-productives vis à vis d’une relation de confiance qui devrait exister entre un service public et ses usagers. Là ça ne fonctionne plus parce que justement votre communication est mensongère. Soit involontairement, soit volontairement, on ne sait pas, mais il y a un énorme décalage entre la réalité, et ce fameux « ressenti » qu’on nous assène (1700 signataires de la pétition, qui « ressentent » ça), je le répète, à la mode brejnevienne.
        Et cela m’amène à vous répondre sur mes préjugés sur votre organisation interne = quand un process fait montre d’une telle série de défaillances (communication condescendante ne renvoyant que du « ressenti » à la figure des usagers, incapacité à réagir face à la réalité de la dégradation énorme de la desserte d’une station centrale d’une agglomération citée par ailleurs comme un fleuron economico touristique français), on peut effectivement affirmer, sans être dans le préjugé, que la gouvernance est défaillante dans l’entreprise, qu’il n’y a pas de contre pouvoirs à des décisions de gestion erronées.
        L’audit interne, normalement indépendant de la gestion, devrait effectivement être un élément de ce contre pouvoir, pour au moins ne pas laisser, en matière d’image, cette condescendance s’installer vis à vis des « clients ». La RATP est normalement un service public, je crains que ses agents ne voient malheureusement dans cette notion que des droits acquis, et que ses dirigeants se soient noyés dans cette double gouvernance donneur d’ordre / opérateur qui empêche toute responsabilité et donc bien évidemment toute mise en cause de qui que ce soit.
        Pour finir sur vos indicateurs, les différents propos tenus par la RATP sur ce blog et sur les réseaux sociaux, prouvent que les nouveaux horaires ne visent malheureusement que cet objectif de leur amélioration. Et effectivement, moins de trains, c’est moins de trains en retard. Qu’ils soient tous des bétaillères, que des trains roulent vides à 2 stations du terminus alors que des centaines d’usagers sont débarqués sur les quais sans pouvoir rentrer directement chez eux comme 3 mois auparavant, on comprend que cela ne compte pas. C’est dommage.

      • ChuppyLulu

        Encore une fois, j’entends votre argumentaire, que vous vivez cette situation au quotidien.

        Mais 1) encore une fois, je n’y peux rien, mais la RATP et la SNCF ne sont pas donneuses d’ordre … puisque c’est IDF-M l’autorité organisatrice des transports en IDF. Et c’est donc d’ailleurs à IDF-M que la RATP et la SNCF rendent des comptes. L’offre a été décidée et coconstruite avec IDF-M, qui a droit de regard sur le service que nous fournissons.

        2) 1700 signataires d’une pétition. Oui. Ok. Je note. Face à 1.2 millions de voyageurs / jour. Face à 60000 voyageurs par heure et par sens sur le tronçon en pointe … encore une fois, je veux bien essayer de faire du cas particulier, mais je n’ai hélas pas que Val d’Europe sur la ligne.

        Pour le reste, honnêtement … j’ai passé bcp de mes commentaires ici et sur Twitter à reconnaître que sur le point Bussy / Val / Chessy, à l’heure actuelle, ça fonctionnait mal. Il faut que je me penche encore sur les oppositions ancienne offre / nouvelle offre, mais j’ai qd mm un 1er constat qui dit que le soir, vers Chessy, il y a plus de trains qu’avant qui circulent (ce qui explique aussi cette « saturation » constatée). Et ne me dites pas que c’est faux, je les ai comptés, sur le graphique ancienne offre et sur le graphique nouvelle offre. Reste les autres créneaux (mais, pardonnez-moi, je ne connais pas encore par coeur les graphiques).

  • john

    et pour finir, ma pauvre Sophie, comme partagé encore hier soir sur le site de pétition en ligne « les voyageurs de Val d’europe » (quelle condescendance, dites clairement les ploucs) https://www.change.org/p/ratp-stop-aux-suppressions-des-arr%C3%AAts-rer-a-%C3%A0-val-d-europe-serris?recruiter=524203754&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition

    je crains que votre communication stalinienne en mode commandée n’atteigne ses limites
    vos critères techno de retournement, de cadence, les trucs qui font très  » on est des pros on gère tout ça du PC à la seconde près » c’est que de l’enfumage = vos conducteurs se racontent leur barbec’ du week-end lors du changement à Torcy, ça dure soit 2/ 3 mn s’ils ne se connnaissent pas trop, ça prend des tournures délirantes quand ils sont potes….regardes vos caméras…je vais filmer d’ailleurs le soir pour en faire profiter Twitter, c’est rigolo…alors vos arguments de 2 mn 32, 14 s entre chaque train…PFFFRTTT pouet pouet

    • ChuppyLulu

      Sur l’argument des relèves, les relèves qui durent c’est un sujet pr nous aussi, quoique vs en pensiez.
      Et quoique vs en pensiez également, la grande majorité des relèves sur Torcy dure moins de 2 minutes. Qd les conducteurs discutent, n’avez-vous pas vérifié si le signal devant le train permettait effectivement son départ ? Si le signal est fermé, de ttes manières le train ne peut pas partir. Par ailleurs ds le cas des terminus Torcy il faut attendre l’évacuation complète du train avant qu’il ne quitte le quai.

  • Gollum95

    OK, et donc ? C’est quoi la suite ? Encore hier le train de la ligne l de 7h30 est supprimé comme environ 2 jours sur 3 au départ de cergy le haut. Donc pas d’itinéraire malin. Pis le rer qui le suit et donc qui est seul sur son tronçon jusqu’à mlf se traîne et ralenti dans la forêt d’acheres puis s’arrête sur le pont de Nanterre et se traîne jusqu’à la défense et s’arrête 2 fois avant l’étoile… Le tout sans un message car traffic normal sur vos écrans en gare…. Donc oui ç n’importe quoi. La solution serait de rendre le rer a en provenance de cergy direct jusqu’à la défense après acheres. La on gagnerait en qualité de vie.

  • Jivy

    Bonjour, pour Val d’Europe, si vous avez besoin de plus d’espacements, supprimez un arrêt avant Torcy ! Je rappelle que depuis Paris, c’est 1 train sur 6 (!!!!) qui s’arrête à Val d’Europe !

  • Stefan

    30 MINUTES à 18h45 en SEMAINE pour ENFIN avoir un rer pour Val d’Europe la semaine dernière dans le sens Paris > MLV…. trouvez-vous cela normal?

    Arrêtez de nous dire que les trajets sont plus fluides, c’est FAUX! Quand nous avons un rer val d’Europe le matin, combien de fois avons-nous dû descendre à Noisy-le-Grand pour « terminus, régularisation du trafic » ? Il y a déjà peu de rer, il faut en plus en sortir ..?!

    Val d’Europe, premier arrêt, est presque tout le temps retardé. Et quand nous voyons passer le train omnibus (lui à l’heure) depuis Bussy sous notre nez… nous ne comprenons pas. Et jamais AUCUNE information.

    Notre trajet est en plus prolongé d’au moins 10 minutes depuis les nouveaux horaires
    Ce n’est PLUS POSSIBLE

    Rendez-vous sur place, venez compter, mais venez CONSTATER surtout

  • Cecile K.

    Bonsoir,

    Je fais parti des personnes pénalisées par l’arrêt non systématique de Val d’Europe le soir.
    Je pense qu’il y a eu beaucoup de commentaires exprimant ce mécontentement, je souhaite cependant apporter mon retour d’expérience du mercredi 21 mars.

    Au départ de Vincennes, je monte dans le premier train qui va en direction de MLV Chessy, même si mon arrêt n’est pas desservi (on croise les doigts pour un petit changement de mission en cours de route). Depuis Vincennes, je note que le suivant qui sera direction MLV est prévu 15 minutes plus tard. Je me fais la réflexion que c’est quand même exagéré d’avoir 15 minutes d’écart pour 2 trains dont chacun ne dessert pas systématiquement tous les arrêts.

    Arrivé à Bussy St Georges (car en plein hiver, c’est quand même mieux d’attendre là-bas qu’à Torcy qui est découvert), je patiente.

    15 minutes se sont écoulées

    • Akex

      Bonjour Cecile

      Je partage votre expérience, à Gare de Lyon je loupe un MLV que j’avais vu depuis le panneau d’affichage – je décide de courir comme un gamin avec un équipement pas adapté pour un sprint mocassin et costume – en effet le panneau d’affichage ne nous précise pas s’il s’arrête ou pas à val d’Europe. C’est comme le chocolat on ne sait jamais ce qu’il y a dedans avant de le manger. J’arrive essoufflé sur le quai c’est un RER chocolat liqueur cerise – il ne s’arrete Pas à val d’Europe – je décide d’attendre Le suivant qui est 12 minutes plus tard. Sauf que 12 minutes plus tard il ne s’arretait Pas à bussy. Je décide de monter malgré tout avec un peu de chance il s’arrêtera. Sauf que non il ne s’arrête pas en descendant je remarque que le quai de bussy est vide je comprends que celui que j’ai laissé s’est arrêté à val d’Europe le train suivant 3 min après arrivé et dessert la station.
      OUF.

  • Pépiniériste

    La RATP reconnaissant qu’elle a pu être « maladroite » en parlant d’itinéraires « malins » pour une option allongeant en fait le temps de trajet…
    Une nouvelle ère s’ouvrirait-elle où l’absence de remise en cause voire l’arrogance ne seraient plus de mise? Où l’écoute du client deviendrait réelle?
    I have a dream!

  • ChrisFromson

    Vous osez dire que les trains ne peuvent pas marquer l’arrêt omnibus systematiquement a Bussy ET a Val d’Europe. Maus vous nous prenez vraiment pour des idiots ! Quid des autres gares alors où les trains s’arrêtent systématiquement ? Et au pire pourquoi ne pas espacer les arrets entre Bussy et Val d’Europe de 1 minute supplémentaire, soit 7 minutes au lieu de 6, mais ce qui éviterait d’attendre 12 minutes minimum comme actuellement !
    Et comment justifiez vous aussi que l’arrêt de 7h32 à Val d’Europe en direction de Paris a été supprimé depuis début mars, sans raiso, ce qui oblige à attendre 24 minutes sur le quai puisque aucun train ne s’arrête entre 7h20 et 7h44. Ce qui fait 1 train sur 4 à cette période horaire ! Vous n’allez pas dire que c’est parce qu’ils sont trop proches ces deux là…
    Enfin, il y a 20 000 habitants à Bussy et près du double (35 000) à Val d’Europe. A Bussy tous les trains s’arretent alors que vous maintenez que 1 arrêt sur deux â Val d’Europe est justifié. Vous avez une drôle de façon de voir les choses. En tout cas, à Val d’Europe, elle ne fait pas rire les usagers !
    Remettez vous en question et prévoyez les arrets, au lieu de chercher des justifications absurdes !

    • Pépiniériste

      Cher ChrisFromson, la RATP ose tout!
      Ca me rappelle d’ailleurs une réplique de Lino Ventura dans Les Tontons flingueurs…
      Je suppose que tout le monde voit ce que je veux dire.

  • Poupetino

    Non ,non!
    Je vous en prie restez honnêtes messieurs les gratte papiers scribouillards avides de fichiers Excel .
    L’arret Val d’europe était toujours desservis par tous les trains avant le 10 décembre sans problèmes notables si la régularité en fin de ligne (sauf bien entendu en cas d’incidents ce qui est normal).
    Quand à la vitesse des trains merci de nous expliquer qu’il est nécessaire d’avoir des distances de sécurité plus importantes . Une question me taraude, on faisaient comment avant si la sécurité est maintenant devenu une priorité ?
    Moi j’ai du mal à voir …
    j’ai l’appli rer A qui affiche la position des rames «en temps réel » depuis avant le 10 décembre et l’ecart des rames semble sensiblement le même !
    Le seul argument valable et honnête se vous pourriez avancer serais que vous essayez de faire des économies en fin de lignes afin que un train sur deux soit optimisé niveau rendement (celui qui s’arrete à val d’europe) et que un train sur deux soit optimisé niveau énergie et usure (le train qui continue sur sa lancée jusque val d’europe)
    De plus comme l’ecart entre deux marne la vallée tant à être le plus souvent supérieur à 10minutes cela fait en gros entre 1 et demie et 2 gares de distance de sécurité .

    Argument dû délais de retournement:
    Pareil on faisaient comment avant ?
    De plus si je ne me trompe pas le terminus a été agrandis à MLV pour pouvoir accueillir plus de trains en attente de retournement non ?

    Vos arguments mesdames/messieurs de la RATP sont tellement fumeux que même vos conducteurs n’y croient pas ( si si on leur a posé la question )
    On peut même le vérifier dans certains cas lorsque il y a un trop grand écart de temps entre deux RER : Vos conducteurs marquent l’arret a val d’europe contre leur plan de voyage prévu ! Idem le matin si les quais sont vraiment trop bondés à val d’europe!

    Une autre chose aussi à prendre en compte messieurs les scribouillards, sachez que pour la plupart d’entre nous le RER n’est pas une finalité de notre voyage les minutes que vous nous faites perdre impactent la suite de notre trajet pour au final certaines fois nous faire perdre plus de 20 minutes .

    D’une manière générale je constate que il vaut mieux habiter à n’importe quelle gare autres que val d’europe de sûr la branche torcy/MLV !
    Nous attendions beaucoup de ces nouveaux horaires et force est de constater que pour notre gare vous nous avez détérioré notre offre au profit des autres branches et gares
    Par contre vos engagements en termes de délais inter rames à paris ont étés raccourcis (super pour les parisiens )!

    • ChuppyLulu

      Il manque un train le soir et un train le matin pr la desserte de Val d’Europe à cause des travaux sur une voie de garage à Chessy qui condamnent cette position, obligeant à effectuer un dégarage de Noisy le Grand.
      Ces travaux sont préparatoires justement à l’agrandissement du faisceau de Chessy (qui n’a donc pas encore été agrandi, contrairement à ce que vous affirmez).

      Après, pr ce qui est du ressenti des conducteurs, et du mien : oui, tant que ces infras ne seront pas disponibles sur Chessy, on aura du mal a écouler au rythme nominal les trains vers Chessy, donc à utiliser les possibilités offertes par l’alternance omnibus / semi-direct.

      Et outre l’argument de l’espacement entre deux trains, le fait de faire un saut de puce permet de gagner qq minutes qui restent précieuses sur cette ligne (et donc pour ce qui est de l’argumentaire « les conducteurs mettent au bas mot 5 minutes à se relever », non. Et si oui, ce n’est pas, en grande majorité, parce qu’ils se racontent leur vie, mais bien souvent parce que des incidents les ont empêché d’arriver à temps.).

      Après, vous expliquez que sur l’application mon RER A l’écart est sensiblement le même avant et après la nouvelle offre. C’est quoi, sensiblement ? Sur une ligne où pr tenir les temps de parcours les tps de stationnement doivent être de 30 à 50 secondes, quelle est la marge réelle dont on dispose in fine ?
      Et par rapport à avant, la desserte de Chessy a été renforcée (suppression des terminus Noisy le Grand) dc il y a plus de trains qui y vont. Donc oui, la signalisation peut montrer, réellement, ses limites.

      Quant aux arrêts supplémentaires, oui, parfois on en décide ainsi, s’il y a eu incidents, s’il y a un peu de retard et que la rafale n’est pas parfaite … ce n’est pas qu’à la seule initiative du conducteur (parce que, c’est peut-être étonnant, mais il y a des régulateurs qui lisent vos commentaires, qui y répondent ici et sur Twitter, qui essayent de garder en tête les difficultés de chacun, qui échangent aussi avec les conducteurs pr connaître leur ressenti …).

      • Poupetino

        Parfait

        Si les régulateurs et cadres de régulation du rer a regardent nos commentaires alors essayez qqchose pour voir
        juste une semaine desservez la gare de val d’europe En omnibus et comparez l’impact à une semaine normale !

        Et autre chose lorsque vous nous dites que vous changez la destination des trains lors de perturbations
        La dernière grosse perturbation je m’en rapelle encore ,à regarder des trains allant à MLV ou torcy durant plus de 35min car aucun train ne desservais val d’europe
        (Je me doute qu’une gestion de crise sur une ligne de cette taille est très loin d’etre aisée mais si en cas de crise les trains en direction de MLV desservent toutes les gares nous ne le savons pas car ce n’est pas affiché sur les écrans…)

      • ChuppyLulu

        Vous allez devoir me croire sur parole, mais le test « grandeur nature » j’ai justement demandé à le faire. Histoire de voir comment ça passe.
        Sauf que je sais aussi pertinemment que le contrat qui lie la RATP à IDF-M est basé sur cette nouvelle offre, et que ce n’est pas qu’à moi de décider d’y déroger, même pr un test. Parce que je ne suis que régulatrice, et je n’ai mm pas la prétention d’être excellente

        En gestion d’incident rien n’est simple, mais ce n’est pas une excuse. Nous avons encore bcp à travailler, en particulier sur cette question de l’omnibus systématique.

        Notre plus gros frein là-dessus, par rapport à ce que vs indiquez, que ce n’est pas marqué systématiquement sur les écrans : en fait, si on voulait que ça soit fait, il faudrait modifier tous les codes mission 1 par 1, à la main … et quand on modifie, et bien on perd aussi des infos primordiales pour nous, pour gérer la ligne (par exemple, on ne sait plus quel est le code mission d’origine, ce qui complique la tâche quand il faut savoir où on se situe par rapport au graphique théorique, par rapport à la gestion des missions retour et par rapport aux conducteurs à mettre sur chaque train – et je le sais, parce que je l’ai testé un jour de gros incident sur l’ancien graphique … au bout du 15e train de suite modifié, personne ne retrouvait plus ses petits, ce qui empirait presque la situation).

        Donc là, concrètement, on est confronté aux limites de notre système, qui commence aussi à avoir l’âge de ses artères (mais qui devrait avoir évolué pour la mise en place du nouveau PCC).

  • Steffie

    Utilisatrice du RER A Val d’Europe. J’ai grandi dans la ville de Serris. Je suis allée au Lycée à Bussy, j’ai été à la fac à Noisy Champs et je travaille depuis 10 ans sur Paris. Et depuis la construction de la gare Val d’Europe, le train à TOUJOURS été omnibus Bussy/Val d’Europe.

    Tant de mauvaise foi…

    L’argument technique ne tient pas! Il faut arrêter de prendre les usagers pour des moutons!
    Pourquoi, après presque 17 ans d’utilisation omni Bussy/Serris qui ne posaient jusqu’ici aucun problème, on décide subitement que ça ne marche pas?

  • Cecile K.

    Je poste la suite de mon commentaire qui était trop long :

    15 minutes se sont écoulées, et toujours pas de train à l’horizon…
    25 minutes plus tard, un train arrive. La grosse blague, c’est qu’il ne dessert pas Val d’Europe non plus.
    Je suis de nature très calme et compréhensive, mais dans le stress de ne pouvoir récupérer mon fils à l’école à temps (il est 18h40 à cet instant), je n’ai pu m’empecher d’aller toquer à la porte de la cabine du machiniste, et lui faire part de mon inquiétude et totale incompréhension.
    Il me soutient que « non, il ne peut pas desservir Val d’europe ». Je lui rétorque alors que ça fait bien 2 minutes que nous discutons, et qu’il aurait pu les passer à marquer l’arrêt de Val d’Europe. Et qu’on ne me parle pas de distance entre 2 trains…

    Pour terminer rapidement, un train arrivera quelques minutes plus tard, certes, mais tellement plein qu’on aurait pu resté encore bloqués à Bussy St Georges…

    Cela va bien au delà de notre mécontentement suite à cette suppression d’arrêt.
    Quand des recruteurs me demandent quelle ligne j’emprunte pour venir à Paris, je n’ose même pas dire la ligne A. Cela me porterait préjudice !
    Je dois maintenant partir plus tôt du travail, pour être sure d’arriver à l’heure le soir. Je trouve ça complètement anormal.

    • Brijou

      Bonsoir quand je lis votre expérience et votre vécu franchement je suis consternée. Ce vécu que nous ressentons TOUS les jours et que les « grands concepteurs «  de la ratp n ont pas l air de comprendre (au passage je suis en totale admiration devant Sophie et Chuppy qui inlassablement nous répètent que nous nous trompons que non non ce que nous vivons ça n est pas ça que maintenant c est mieux bref que sur le fond nous ne comprenons pas grand chose) je me dis en vous lisant que tout de même les concepteurs devraient prendre au moins un jour matin et soir le rer, voyager pire que du bétail et peut être que ENfIN ils comprendraient notre vécu et feraient preuve d un peu plus de sens des réalités

      • ChuppyLulu

        Encore une fois, je ne dis pas que vs vs trompez. Je ne dis pas non plus que vs ne comprenez pas grand-chose. Je ne suis pas dans les trains quand je régule, effectivement.

        Malgré tout, que vous le vouliez ou non, le fait est que je suis régulatrice et que c’est mon travail, et que donc je suis légitime pour en parler, et, oui, plus qu’un voyageur, à moins que lui aussi ne soit régulateur. Encore une fois, je ne vais pas expliquer son travail à mon médecin parce que je soigne mes enfants, ou aux professeurs de mes enfants, parce que j’élève mes enfants.

        Je constate, en tant que régulatrice, que le tronçon et l’ouest RATP de la ligne fonctionnent nettement mieux depuis la nouvelle grille. Si vous prenez le temps, comme vous semblez le souligner, de lire mes commentaires, vous devez avoir lu que, depuis le début, je concède que sur la branche Chessy, actuellement, ça fonctionne mal. Alors oui, je dis aussi que c’est peut-être tt simplement parce qu’il nous manque des infras sur Chessy, mais c’est vrai, qu’il nous manque des positions de garage, et que tant que ces positions manqueront on « mangera » de la capacité à Chessy pour retourner les trains et exploiter l’alternance demi-direct / omnibus.

      • ChuppyLulu

        J’ajouterai à mon commentaire que j’ai pris la A très régulièrement matin et soir, que j’ai constaté les bouchons de trains le matin, l’alternance compliquée entre les branches en cas d’incident (j’ai râlé un nbre incalculable de fois contre ces trains qui s’enchaînaient pr Chessy et pas un train vers Boissy – et pourtant, à l’heure de l’ancienne offre, et encore actuellement parce que les fréquentations n’ont rien à voir, c’est qd mm plus simple de et vers Boissy. J’ai mm dû me demander s’ils étaient abrutis ou bien au PCC pour ne pas savoir dérouter un train … sauf que depuis, j’ai appris comment on construisait un graphique et des circuits conducteurs, et je sais qu’un conducteur dérouté finira par manquer qq part).

        Alors oui, entre tps, j’ai déménagé et je prends moins souvent la A, plus le métro. Et même, depuis que je travaille en 3×8, je connais les joies des bouchons sur le périphérique pour arriver à 19h au PCC (parce que, je l’avoue, attendre un train puis un bus après une nuit de boulot, ça ne m’enchante guère, qd ma voiture n’a pas d’horaire).

  • Akex

    Bonjour
    Je reviens vers vous concernant votre message qui nous laisse croire que tout va bien.
    Je suis usagers du RER a à la station Val d’Europe et je peux vous dire que les nouveaux horaires mis en place depuis le 10 décembre Sont Une vraie déception.
    En effet non seulement le train ne sert plus à la station Val d’Europe mais pire encore il n’y a des fois qu’un passage toutes les 22 minutes et ce malgré le plan des horaires théorique, celui de 7h36 à totalement disparu de la circulation depuis prés de deux mois le soir à partir de six heures c’est la même chose.
    Pire encore c’est sont des trains qui s’arrête deux fois Bussi Saint Georges sans s’arrêter à Val d’Europe qui se suivent vous parler qu’il faut du temps et que les trains roulent à 120 km heures pourtant ils arrivent souvent au train entre Val d’Europe et Chécy de ralentir malgré tout alors qu’il ne serait même pas à Val d’Europe.
    Certains trains qui ne s’arrête pas à Val d’Europe théoriquement le font pourtant Pour régulation.
    Dans votre mémo vous ne répondez pas à l’ensemble de questions nous vous les reposons
    pourquoi avons-nous des trains toutes les 20 minutes à certaines heures de pointe au lieu de 12 minutes comme annoncé ?

    • Sophie

      Bonjour Alex,

      L’intervalle a l’heure de pointe est bien de 12 minutes. Néanmoins, en cas d’incident, il se peut qu’un train doive être supprimé et que le temps d’attente soit effectivement plus long. J’en suis désolée et je peux comprendre que cela soit très pénible.
      Pour que je puisse vous répondre plus précisément, il faut que vous puissiez me donner plus de détails sur le cas évoqué. Je pourrai alors vous donner plus d’information sur ce qu’il s’est passé.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Raf

        Bonjour,

        Je ne vois de quelles explications supplémentaires vous avez besoin ?
        Nous sommes plusieurs à vous avoir indiqué que le train de 7H32 ( ou 36 on ne sait plus vraiment) a val d’EUROPE et purement et simplement supprimé depuis des semaines!
        Il faut soit prendre celui de 20 ou 44.
        Résultat on doit partir plus tôt pour ne pas arriver en retard au travail mais cela change totalement l’organisation du matin pour ceux qui ont des enfants comme moi voir des coûts supplémentaires pour la garde des enfants!
        Et je rejoins tous mes co-voyageurs : la plupart de vos explications ne tiennent pas la route

      • ChuppyLulu

        Ce train qui disparaît est lié aux travaux de la voie 3 à Chessy. Il est provisoirement o/d Noisy-le-Grand.

      • Alexandre

        Bonjour Sophie,

        Je n’ai pas noté les heures exactes. Je serais plus vigilant sur ce point la prochaine fois. Quand bien même il existe un intervalle tout les 12 ou 13 minutes vous conviendrez que ce n’est pas suffisant. En heure de pointe Val d’europe Est la station (sur la ligne boissy/marne la vallée) la moins desservie en effet il n’y a qu’un train toutes les 12/13 minutes tandis que bry sur marne a un train toutes les 5/8 minutes, noisiel toutes les 5/8 minutes, lognes toutes les 5/8 minutes, boissy toutes les 5/8 minutes.
        Bussy St Georges toutes les 3/9 minutes
        Chessy toutes les 6 minutes.

      • Alexandreil s

        Il s’agit du train QNOR de 18h18 du train QWAD de 18h23 et du train QPID de 18h27. Les 2 premiers trains ne s’arrêtent pas val d’Europe mais vont bien a Chessy.
        Comment est-ce possible ?

  • NV

    Usager de VE. De l’enfumage comme d’habitude. Du grand n’importe quoi. Mes trajets ont pris en moyenne 20 minutes de plus car entre les trains sans arrêt à VE le matin et les doubles changements de train quasiment tous les soirs, la RATP me vole une demie heure par jour en plus tous les jours. Des nuls.

  • Seb_c

    Je prend le RER A à Val d Europe depuis plus de 10 ans maintenant.
    Cette histoire de délais entre les trains me semble être une immense fumisterie.
    Pourquoi se qui était possible toutes ses années ne le st plis désormais?
    Le Val d Europe est une gare très fréquenté et qui accueil beaucoup de touriste.
    Il est impératif pour conserver la qualité de transports pour laquelle je paie et pour le tissus économique locale de remettre la desserte du Val d Europe sur l ENSEMBLE des trains.

  • Gérard

    Pardonnez-moi, mais la comparaison des trains et des voitures est tout à fait scandaleuse.
    C’est incomparable, votre exemple est des plus … pourris.
    Les voitures sur autoroute se suivent de quelques secondes. Il est donc normal que les distances entre les voitures doivent s’allonger avec la vitesse.
    Pour les trains, on parle d’écarts de 6 à 12 minutes, ce qui est plus de 100 fois plus. Quelle marge vous faut-il ? Si vous prenez les voitures en référence à 120km avec 3 secondes d’écart, cela reviendrait à dire que pour justifier d’un écart de 6 minutes entre les trains, ils rouleraient à 12 000 km/h ??
    Vous rendez-vous compte de l’énormité que vous prétendez, avec votre explication grotesque ?

    • Sophie

      Bonjour Gérard,

      L’écart sur le tronçon central est de 2 minutes 20 ou 2 minutes 30. Le cadencement sur les branches est nécessaire pour qu’à son arrivée sur le tronçon chaque train puisse s’insérer correctement dans la circulation.

      Bien à vous,

      Sophie

      • ChuppyLulu

        Dans votre comparaison voitures / trains, vous oubliez simplement le paramètre qu’un train n’a pas du tout les mêmes capacités de freinage qu’une voiture (sans compter qu’il ne pèse pas le mm poids : 600t à vide pour un train à deux éléments, on est encore très loin du 36t).
        Et de fait, qd un conducteur d’un train de banlieue roule à des vitesses de 100 km/h environ, si on attend qu’il voit l’obstacle (ici, le train de devant) pour freiner, alors on est juste sûrs qu’il ne s’arrêtera pas avant. C’est pour ça que la signalisation est bien plus restrictive que la signalisation routière : elle permet de garantir que le train pourra s’arrêter à temps.

      • Gérard

        Merci Sophie pour ces précisions. Mais vous noyez le poisson. Je parle du sens Paris -> Val d’Europe. Tout le sujet porte sur le fait que les trains ne s’arrêtent plus à Val d’Europe dans ce sens là.
        Dans l’autre sens, vers Paris, il a toujours été d’un train sur deux, et je comprends tout à fait.
        Il est évident qu’il n’y a pas d’explication TECHNIQUE au fait que les trains ne s’arrêtent PLUS à Val d’Europe depuis décembre, mais c’est une volonté POLITIQUE.
        Je pense que c’est peut-être pour dissuader les gens de se garer sur le parking de Val d’Europe ?

      • ChuppyLulu

        Le soir, vers Chessy, il y a eu un renfort d’offre, et on a bien plus de trains qui circulent.

        Je vous l’accorde, ce n’est que le soir. Je dois encore étudier en détail ce qui se passe le matin (comme je le disais plus haut, je ne connais pas le graphique par coeur).

  • Siddh

    « Pour des raisons de sécurité il n’est pas possible de faire un arrêt à Bussy Saint Georges et à Val d’Europe » ou « il faut prendre en compte les temps de retournement en terminus » dites-vous. Alors expliquez moi pourquoi depuis plus de 10 ans que je prend le RER A le soir entre Paris et Val d’Europe cela était possible et qu’aujourd’hui ca ne l’est plus. Je ne suis pas technicien ni expert en transport ferroviaire donc mes capacités de compréhension sont limitées…

  • carolm

    **PLUS DE TRAINS MAIS PLUS CHARGÉS, C’EST IMPOSSIBLE, NON?**

    Désolée, c’est bien possible! Pour citer le commentaire de l’association Plus de Trains ce matin sur notre fil Twitter:
    https://twitter.com/Plusdetrains/status/984321703856803840

    *** CE QUI COMPTE EST LA CHARGE TRAIN PAR TRAIN EN POINTE!***

    Selon les prévisions des opérateurs en 2017, après la refonte le taux d’occupation maximal sur les branches Cergy & Poissy en heure de pointe matin n’allait pas changer, il allait rester vers 70%. Par contre le taux sur la branche Saint Germain allait fortement diminuer, de 57% à 33% après la refonte.

    Ce sont des chiffres théoriques, en réalité nous le savons, dès qu’un train est supprimé ou très retardé, la charge des trains suivants s’augmente. Par exemple selon le site Bulletins de Retards, hier matin en heure de pointe direction Paris, on a eu 2 suppressions du RER A en provenance de Cergy, un départ du RER de Cergy retardé de 13 minutes; 2 suppressions sur la ligne L en provenance de Cergy, et une suppression du RER A en provenance de Poissy, alors forcement le taux de charge des autres trains était bien supérieur à 70%!!

    C’est vrai, selon les opérateurs il y a moins de suppression sur les branches Cergy & Poissy en heure de pointe, mais le seul chiffre dont nous disposons n’est pas énormes — dans la moyenne depuis la refonte le nombre de km roulés en heure de pointe a augmenté de 6,3%.

    Usager quotidien de la ligne je peux bien témoigner (comme beaucoup d’autres sur ce blog!), en heure de pointe je monte dans un train archi-bondé plus souvent qu’auparavant.

    cdlt Carolm

  • Xavier_61

    Bonjour,

    Je veux bien faire montre d’optimisme mais les faits sont têtus.
    Le contexte:
    – Ligne A entre Sucy en Brie et Nanterre Universités
    – Horaire le matin à 6H49
    – Horaire le soir entre 19H00 et 20H00
    Les conséquences depuis le 10 décembre:
    – Aller environ 3 à 5 minutes de perdues pour changer de train à La Défense
    – Retour cela va de 5 minutes à 15 minutes de perdues le soir pour le même changement mais à Nanterre Préf
    Au bout du compte sur la journée une moyenne de 10 à 20 minutes de perdues tous les jours ce qui représente environ une heure par semaine.
    Pourquoi lorsque que le train arrivant de Rueil, celui de Cergy (direction Boissy)n’attend -il pas l’arrêt et le changement éventuel de train
    Pourquoi malgré que le terminus à La Varenne n’existe plus, je mets en moyenne 15 minutes de plus sur mon trajet
    Ou en est-on des trains toutes les 6 minutes.
    Pourquoi malgré les travaux d’été le trafic est-il régulièrement perturbé sur la ligne par des incidents techniques.
    Je fais ce même trajet depuis 10 ans et si les trains se sont améliorés le temps de trajet s’est largement dégradé.
    Peut-être serait-il judicieux de faire des statistiques sur les heures de pointe plus que sur la totalité d’exploitation de la ligne.
    Désolé de décevoir mais l’engagement du mois de décembre à grand renfort de pub et de petit café n’est pas tenu.
    Cordialement
    Xavier

    • Sophie

      Bonjoru Xavier,

      Concernant les trains de Rueil et de Cergy, le premier ne peut pas attendre le second, au risque de mettre en retard tous les trains qui vont suivre, malheureusement.
      Quant à votre correspondance entre 19h et 20h, après vérification, la grille évolue sur ce créneau (c’est la transition entre l’heure de pointe et l’heure creuse qui est calculée en fonction de la fréquentation à Châtelet). Donc, pour limiter votre temps d’attente il vous faut éviter les trains de 19h26 et celui de 19h14 à Rueil.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Xavier_61

        Bonjour Sophie,

        Merci pour votre réponse sauf que vous ne répondez pas vraiment aux reamarques:
        Donc si je vous suis pour limiter le temps d’attente il faut changer de train. Donc je vous confirme bien le temps perdu le soir vs l’ancienne version.
        Les trains ne peuvent pas attendre et pourtant certains le font, vous me voyez surpris de votre réponse.
        Vous n’apporter aucune réponse sur l’allongement du temps de tarjet le matin, ni sur la suppresion des trains à 6h49 le matin (à Sucy). Je comprends que vous défendiez la grille horaire mise en place.
        Mais j’engage une personne de votre entreprise à aller vivre la « vraie » vue des usagers sur une périose un peu longue.
        Depuis 10 ans que je prends cette ligne j’ai avancé mon départ de 15 minutes environ pour arriver à la même heure sur mon lieu de travail.
        Quand au retour le soir cela reste unbuesque avec des temps de trajet trés aléatoire.

        Cordialement

        Xavier

      • ChuppyLulu

        Le train du matin à 6h49, vous expliquez qu’il est supprimé tous les matins alors qu’il figure à l’horaire ou c’est un changement ancienne offre / nouvelle offre ?

        Pour ce qui est des trains qui en attendent d’autres, ce n’est pas le plan de transport nominal. On a 2.30 min entre chaque train à insérer à la convergence, donc on évite autant que faire se peu que ça stationne.

        Ensuite, en 10 ans, le nombre de voyageurs sur la ligne a augmenté … et sur la ligne A on court tj après les marges de capacité, hélas. Et le MI09 est un train qui, parce qu’il est plus lourd et plus capacitaire, sollicite bcp + les infras que le MS61, ce qui peut aussi expliquer l’augmentation des incidents.

  • Cocochine

    Bonjour Sophie, je suis désolée de vous dire que votre communication est désastreuse car elle ne prend en compte que les trains qui roulent..or dans les trains il y a des gens dont je fais partie quotidiennement. Comment oser suggérer aux voyageurs en provenance de Cergy de descendre à Maisons Laffitte pour reprendre un hypothétique train en provenance de Poissy, sachant qu’ en hyperpointe ces mêmes trains partent déjà en presque totalite plein? Personne à Poissy me direz-vous? Je vous propose de venir passer une semaine avec moi pour comprendre de quoi on parle et qu’elle est notre condition de voyageur. Les comptages? Quelle efficience? 1 enqueteur pour deux portes qui explique très simplement qu’il est dans l incapacité de compter tellement il y a de monde et qu’il ne voit que les têtes qui dépassent! Non décidément il faut revoir vos méthodes de calcul et d estimation. Je suis tous les jours en retard et en moins d une heure au départ de Poissy ne peut être assurée d être à un rdv à l heure à la défense pour un temps théorique de trajet de 21 minutes….bon courage à nous tous

  • fabien77860

    Ce matin un train a été supprimé au val europe, le train de 07h21 est passé mais on a dû attendre jusqu’à 07h47 pour enfin monter dans un rer A.

    C’est INACCEPTABLE d’autant qu’un autre RER est passé sans s’arrêter a notre gare.
    On a deja bcp moins de trains qui s’arrêtent au val europe, si en plus vous en supprimez,
    Ca va poser de serieux problèmes aux personnes qui souhaitent simplement aller a leur travail.

    • Sophie

      Bonjour Fabien,

      ChuppyLulu a expliqué la raison de cette suppression un peu plus haut dans ses commentaires: https://rera-leblog.fr/refonte-horaires-des-resultats-encourageants-mais-pas-encore-excellents/#comment-5854 : « Il manque un train le soir et un train le matin pr la desserte de Val d’Europe à cause des travaux sur une voie de garage à Chessy qui condamnent cette position, obligeant à effectuer un dégarage de Noisy le Grand.
      Ces travaux sont préparatoires justement à l’agrandissement du faisceau de Chessy (qui n’a donc pas encore été agrandi, contrairement à ce que vous affirmez). »

      Ces travaux s’achèveront en fin de semaine prochaine. Il ne s’agit que d’un train donc il n’y a pas eu de communication spécifique sur le sujet, mais c’était probablement une erreur. Nous en sommes sincèrement navrés.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Pépiniériste

        Sophie,
        La RATP, par l’intermédiaire vos doigts sur un clavier, est « navrée » de n’avoir informé personne de la suppression d’un train qui dure depuis plusieurs semaines et va durer encore une semaine. Précision utile, la suppression de ce train entraîne une absence de tout train pendant près de 30 mn dans une gare bondée à l’heure de pointe…
        Est-il plus utile d’informer les clients de ce genre de choses ou de faire des mois à l’avance une campagne qui doit coûter plusieurs centaines de milliers d’euros (je vous avais demandé le coût mais vous n’avez pas jugé utile de me répondre) pour prévenir que le RER A ne circulera pas en août une fois de plus (ce que tout le monde sait)…?
        La réponse de la RATP ou d’IDF mobilité à cette question m’intéresse.
        Merci d’avance

      • ChuppyLulu

        En fait, la suppression de ce train est normalement compensée par le train d’avant rendu omnibus.
        C’était le cas ce matin, et la plupart des jours de la semaine dernière, j’ai essayé d’alerter mes collègues sur la nécessité d’être très vigilant …

        C’est vrai que nous n’avons pas mesuré l’impact de la limitation d’un seul train et que nous aurions dû être plus vigilants. Ceci dit, je n’y opposerai pas la communication réalisée pour le RVB. On n’aurait pas dû se louper, mais on doit aussi informer sur les fermetures estivales. La ligne A dessert aussi des sites touristiques, donc non, on ne peut pas préjuger que tout le monde est au courant. Et d’ailleurs, quand bien même elle ne desservirait pas de sites touristiques : c’est quand même sur le tronçon qu’on a la charge la plus importante, donc encore une fois les impacts du RVB sont majeurs.

      • Jgaboriaud

        Qu’ est ce que c est que ce va à encore à Val d Europe train prévu à 7h44 retarde, programme à 7h48, sauf qu’ il ne s est ps arrête. Peut on nous expliquer encore ce problème.
        J attends une réponse urgente car y en a marre

  • ChrisFromson

    En ce vendredi 13 avril 2018, encore un matin où le rer de 7h32 (sens MLV- PARIS) était indiquait sur les écrans pour s’arrêter à Val d’Europe mais a subitement disparu, sans aucune annonce ni justification.
    Et c’est comme ça depuis 2 mois !
    Du coup, aucun train ne s’arrête à Val d’Europe entre 7h20 et 7h44. Le quai est donc noir de monde et toutes les places assises sont prises dès la 2eme station de la ligne. Les usagers de Bussy apprécient ! Mais bon au moins eux, ils ont droit à tous les arrets a leur gare, ce qui n’est pas le cas à Val d’Europe alors qu’il y a le double d’habitants et le centre commercial avec le plus de visiteurs en France….
    Quand allez-vous enfin admettre votre erreur et remettre un service digne de ce nom à Val d’Europe ?

    • Sophie

      Bonjour ChrisFromson,

      Je suis navrée, votre commentaire concerne le même sujet que Fabien. Le train n’a pas disparu, il est supprimé temporairement du fait de travaux (voir ma réponse ci dessus).

      Bien à vous,

      Sophie

      • Poupetino

        Et à un moment personne de la RATP ne s’est dit que peut-être il n’etait pas nécessaire de l’afficher compte tenu du fait que de tte façon il passera jamais???? Ou juste mettre un commentaire genre « supprimé ».

        Si vous ne communiquez pas avec nous autre que sur le blog ne vous attendez pas à autre chose que des usagés grincheux…

      • ChuppyLulu

        Par rapport à votre commentaire, pourriez-vous me donner une précision : le train est qd mm affiché et il disparaît subitement ? Il n’y aucune mention de suppression ?

        Dans le cas du ZJIR19, le matin, il me semblait que la modification était faite « par défaut » (ce n’est pas le cas ds l’autre sens en revanche). Je vais regarder ça demain matin.

      • Alexandre

        Pourquoi avoir supprimer l’un de nos rares trains du matin ? N’y avait-il pas d’autres trains avec des passages plus fréquents aux autres gares à supprimer ?

      • ChuppyLulu

        Pas tellement le choix pr la suppression, on n’a que peu de trains qui dégarent de Chessy en fait.

  • Pépiniériste

    @Chuppylulu qui nous indique doctement (les commentaire de la RATP sont souvent très doctes): « Je comprends votre mécontentement, mais l’offre a été construite avec IDFM, et les économies générées par les trains courts sont loin d’être misérables. Vu les projets en cours en IDF, il y a forcément un analyse coût / bénéfice pour chaque dépense envisagée ».

    Pouvez-vous partager avec nous cette « analyse coût/bénéfice » qui a été « forcément » faite? Par exemple sur les trains courts où les économies sont « loin d’être misérables », quelle est cette économie? Ce n’est qu’un exemple…Si vous voulez partager sur autre chose aussi, lâchez vous…

    • ChuppyLulu

      Le fait de mettre des trains longs a un coût. Parce qu’au lieu de ne faire rouler qu’un élément on en fait rouler deux (jusque-là, rien de nouveau), mais du coup pour réaliser la mm offre il faut deux éléments : ça consomme plus d’énergie et ça contraint le parc matériel. Cela implique aussi qu’on atteint plus vite le moment de la révision (comme pour une voiture) sur deux éléments au lieu d’un, ça augmente les coûts d’entretien. Donc oui, il y a une analyse économique.

      • ChuppyLulu

        Ensuite, n’oubliez pas non plus une chose, qd mm : l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France, ce n’est pas la RATP. Nous ne sommes pas seuls décisionnaires dans la manière dont on va utiliser notre budget, ne serait-ce que parce qu’il n’y a pas que la ligne A en IDF.

      • Brijou

        Merci pour cette précision

  • Steffie

    Bonjour,

    J’ai une question face à un problème très terre à terre que je ne dois pas être la seule à rencontrer en tant qu’utilisatrice du RER A Val d’Europe:

    Compte tenu que mon mari fait le trajet chaque jour entre Val de Fontenay (son travail) et Val d’Europe (la nounou de notre fils), et que depuis décembre, il arrive systématiquement 15 à 20 minutes plus tard le soir chez la nourrice vu que les trains ne s’arrêtent plus à Val d’Europe, et qu »il ne peut décement pas partir en avance de son travail pour être à l’heure chez la nourrice (ben oui, comme beaucoup, il tient à garder son emploi!) la RATP compte-t-elle indemniser les heures complémentaires hallucinantes que nous devons payer à la nounou?
    La RATP compte-t-elle indemniser tous les parents qui doivent faire appel à une garderie ou à une baby sitter pour récupérer leur enfant à la sortie de l’école puisqu’ils ne peuvent plus y être à l’heure?
    Normalement, puisque tout roule mieux et que vous êtes des champions et que personne n’est réellement embêté par ce changement, nous ne devrions pas être si nombreux… n’est ce pas?

    • Brijou

      Effectivement votre remarque est pleine de bon sens je me demande tout de même comment la ratp prévoit de faire face au mécontentement grandissant des usagers ! Certes Sophie et Chuppy font (et bien d ailleurs) leur métier de communication mais pitié arrêtez de nous prendre pour des benêts qui rouspetent pour le plaisir de rouspeter et pour lesquels tout irait bien si ils voulaient seulement s en rendre compte

  • Eddy

    Bonjour, ma remarque concerne justement le service de nuit. On voit très bien que Dab le sens Est/Ouest il n’y a pas besoin de trains longs, mais par contre de l’Ouest vers l’Est il faut des trains longs jusqu’au dernier train! Depuis un mois il y a tous les jours des trains longs je pense que c’est un test!
    Concernant l’offre un point noir qui est essentiel pour de nombreux voyageurs est le depart de MLV à 00h03 qui a été décalé de trois Minutes par rapport à l’an dernier…Le seul problème c’est que en arrivant à nation on doit courir pour avoir le dernier metro! Sans vous dire que si le RER Est en retard bah c’est mort pour nous…Si j’étais le seul à courir je ne vous ferai pas cette remarque… Aidez nous!

    • Sophie

      Bonjour Eddy,

      Je suis désolée pour ce décalage. Les nouveaux horaires ont été construits de cette façon et ne pourront pas être modifiés immédiatement, c’est certain. En revanche, je transmets votre remarque au service concerné qui pourra étudier dans quelle mesure des ajustements sont envisageables.

      Bien à vous,

      Sophie

  • Cj

    Bonjour, on a eu à l’instant dans le RER A direction Cergy un arrêt supplémentaires au niveau du poste d’aiguillage d’acheres pour que la conductrice fasse monter un collègue sncf. Arrêt en pleine voie est ce autorisé ? Et je perds encore 5 mn après un malaise voyageur ! Contre les nouveaux horaires moins de train presque autant d’annulation qu’avant train bondé le matin et le soir aucune amélioration je prends juste St Lazare le matin plus souvent pour être assis mais un changement supplémentaires cordialement

    • Sophie

      Bonjoru Cj,

      Sur ordre de la régulation, il peut en effet arriver que les conducteurs descendent quelquefois au niveau du dépôt d’Achères, pour aller dégarer des RER sur les faisceaux.

      Bien à vous,

      Sophie

  • Pépiniériste

    Chuppy a dit « Ensuite, n’oubliez pas non plus une chose, qd mm : l’autorité organisatrice des transports en Ile-de-France, ce n’est pas la RATP. Nous ne sommes pas seuls décisionnaires dans la manière dont on va utiliser notre budget, ne serait-ce que parce qu’il n’y a pas que la ligne A en IDF. »
    Chuppy et Sophie,
    Cette façon de faire remonter les responsabilités vers IDF Mobilité paraît quand même un peu « légère » (ou un peu « lourde », je vous laisse le choix…), d’autant plus qu’on a du mal à comprendre en quoi un arrêt de plus ou de moins dans telle gare plutôt que dans telle autre est plus ou moins coûteux pour les uns ou les autres.
    J’ajoute que quand on voit à quel point la RATP est peu pénalisée par IDF Mobilité pour le non-respect de son cahier des charges, vous devriez chaque jour tresser des louanges à un organe de tutelle aussi laxiste…

    • ChuppyLulu

      Je ne parlais pas pr l’arrêt supplémentaire. Mais bien pr les trains longs le soir, au lieu des trains courts, ce qui a un coût, qui n’a pas été validé.

      Après, je ne me prononcerais pas sur la légèreté ou la lourdeur de cet argumentaire. Je vous laisse en déduire ce que vs voulez …

      • Brijou

        Pensez vous, Chuppy, que cette politique des trains courts soit définitive ou a t on un espoir de voir cet état de fait évoluer et changer ? Bonne journée

      • Sophie

        Bonjour Brijou,

        Comme l’a indiqué Chuppylulu, l’offre de transport est fixée par Ile de France Mobilités et la nouvelle offre ne prévoyait pas le maintien des trains longs toute la soirée en semaine: c’est pourquoi les trains qui circulent le soir sont courts.

        Néanmoins, une étude est en cours pour définir si une évolution est possible. Tous vos retours sur le blog à ce sujet nous sont forts utiles et nous permettront d’étayer cette étude.

        Si une remise en place des trains long était envisagée selon les conclusions de cette étude, cela prendra du temps malgré tout.

        Bien à vous,

        Sophie

  • Cocochine

    Bonjour Sophie, une nouvelle fois ce matin le rer au départ de Poissy à 8h57 à fait de l excès de zèle et est parti très légèrement avance laissant sur le quai une bonne dizaine de personnes …13 minutes d attente jusqu’ au prochain. Sachant qu’en général ce départ est poursuivi d un temps d arrêt prolongé à grand côtier ou très très peu de personne monte (1 à 2) à quoi cela sert-il si ce n est à dégrader encore un peu plus nos conditions de transport. Je précise que ce comportement existe aussi sur le 8h34….
    Merci de votre aide sur ce point.

    • Sophie

      Bonjour cocochine,

      Je viens de vérifier avec mon collègue qui analyse le trafic de la ligne, et nous n’avons pas de trace d’un train qui serait parti en avance.
      Sur quelle horloge avez vous regardé l’heure?

      Bien à vous,

      Sophie

      • Cocochine

        Sur l affichage. Le train est parti juste au changement de minutes…nous sommes tous restes à quai…d’autant que compte tenu des travaux le partage de l escalier entre montée et descente reste compliqué…

      • Sophie

        Bonjour madame,

        Je me renseigne.

        Bien à vous

        Sophie

      • Sophie

        Cocochine,

        Pouvez vous me donner un peu plus de détails sur l’affichage que vous mentionnez? Je mène l’enquête pour tenter de comprendre.

        Merci

        Sophie

  • Pelletier

    Je n’en peux plus de ces nouveaux horaires ! Sur la branche Boissy, temps d’attente de 8 min puis de 12 min, de quoi nous mettre bien en retard si nous ratons notre train et que nous avons une correspondance, Pourquoi ? Même aux horaires de pointes où nous avions 5 min d’attente, il fait désormais compter 6 à 7 min. Et cette échange des directions des voies St Germain en Laye/Cergy, moi qui prend les deux pour aller successivement de Boissy à Vincennes puis de Vincennes à MLV je tombe sur des trains archi pleins à longueur de temps. Avant les trains en directions de MLV ne marquaient pas toujours l’arrêt à Neuilly Plaisance et Bry sur Marne, ce qui me faisait gagner au moins 10 min, à present pas moyen en direction de MLV comme de Torcy l’ensemble du trajet est obligatoire. Enfin ne parlons même pas de ces nouveaux affichages semblablent à ceux des métros qui affichent les minutes d’attentes au lieu des horaires. L’écran peut afficher une attente de 5 min pendant 8 minutes avant d’être mis à jour et de nous apprendre que nous allons encore devoir patienter. Et pourquoi est ce que les trains à quai sont ils retirés de l’affichage , en courant nous pourrions les avoir mais nous les ratons et sommes forcés d’attendre les suivants. Ras le bol !

  • F.

    Je serais quand même curieux d’avoir la méthode de calcul quant à l’augmentation des trains en circulation.

    Est-ce que vous ne pondérez pas avec les heures creuses ? Forcément l’affluence étant moins importante à certaines heures, les suppressions évitées dues aux nouveaux horaires améliorent logiquement la fiabilité de ces créneaux peu usités.

    Mais est-ce qu’on peut comparer les heures de pointe par rapport aux anciennes sans tenir compte des heures creuses, ces moments où c’est « facile » parce qu’il n’y a personne ? Pas certain qu’entre 7h et 9h on ait aujourd’hui plus de train qu’auparavant, même si on tient compte des trains qui sont moins supprimés.

  • nono95

    bonjour,
    c est surtout en direction de st germain en laye ou rueil malmaison q’il y a plus train et moins de voyageurs il faut compter le soir en heure de pointe 3 ou 4 trains direction st germain, ou rueil pour 1 cergy chercher l’erreur .voyager debout ,tassés comme des sardines le soir en heure de pointe, ce ne sont plus des rer mais des bétaillères.
    cordialement

  • Pépiniériste

    Chuppy écrit: « En fait, la suppression de ce train est normalement compensée par le train d’avant rendu omnibus. C’était le cas ce matin, et la plupart des jours de la semaine dernière, j’ai essayé d’alerter mes collègues sur la nécessité d’être très vigilant … C’est vrai que nous n’avons pas mesuré l’impact de la limitation d’un seul train et que nous aurions dû être plus vigilants. Ceci dit, je n’y opposerai pas la communication réalisée pour le RVB. On n’aurait pas dû se louper, mais on doit aussi informer sur les fermetures estivales. La ligne A dessert aussi des sites touristiques, donc non, on ne peut pas préjuger que tout le monde est au courant. Et d’ailleurs, quand bien même elle ne desservirait pas de sites touristiques : c’est quand même sur le tronçon qu’on a la charge la plus importante, donc encore une fois les impacts du RVB sont majeurs. »

    Chuppy nous apprend donc en un seul et même post:

    – que les têtes pensantes (?) de la RATP estiment qu’un train supposé passer à 7h30 (c’est un exemple) peut être considéré comme remplacé par le train d’avant (disons 7h15) rendu omnibus…
    – qu’il faut être vigilant quand on prend des décisions comme ça, car (ben oui…) quand le client arrive sur le quai à 7h25 pour prendre le train de 7h30, c’est difficile de prendre le train de 7h15 (même omnibus) passé 10 mn avant
    – que les touristes qui vont venir à Paris en août sont déjà à Paris en février et mars pour lire les grandes affiches annonçant l’arrêt du RER en août.

    Tout cela est très, très, très logique…Une logique RATP bien sûr qui, comme chacun sait donne des résultats encourageants (?) mais pas encore excellents, donc…

  • Marine

    Bonjour Sophie,

    Les horaires des PDF ne sont pas corrects, pourriez-vous s’il vous plaît faire remonter l’info afin que cela ne se reproduise pas lors des prochaines grèves ?

    Exemple ce matin à Auber, RER pour Cergy prévu à 9h26, une vingtaine de minutes de retard.
    On a déjà pas de trains, c’est bien sympa de nous donner des horaires mais ce serait encore plus sympa de s’y tenir.

    • Sophie

      Bonjour Marine,

      Ces horaires sont prévisionnels. Il est mentionné qu’ils sont susceptibles d’évoluer, en fonction des aléas d’exploitation.

      Bien à vous,

      Sophie