Découvrir

12

Ralentissements, travaux de nuit… Que se passe-t-il entre le Parc de Saint-Maur et Champigny ?

06042017

Un chantier de nuit a débuté le lundi 6 mars entre Le Parc de Saint-Maur et Champigny. Il s’achèvera le vendredi 9 juin.

Il y a de nombreuses habitations dans cette zone et j’ai reçu plusieurs messages sur le blog de riverains qui souhaitaient savoir ce qu’il se passe, parce que les travaux, c’est indispensable mais ça fait forcément du bruit… Et quand on habite à côté, si on ne sait pas au moins ce qu’il se passe, ni combien de temps cela va durer, c’est énervant ! J’avais déjà répondu à quelques commentaires sur le blog et à des mails à ce sujet. Néanmoins, les commentaires se perdent au fil de nos échanges… Aussi, il me semble nécessaire de revenir sur ce sujet dans un billet dédié, pour vous informer plus largement sur le pourquoi et le comment de ces travaux et, bien entendu, répondre ensuite à vos questions supplémentaires si vous en avez.

 

700 mètres de voies et 4 appareils de voies changés

 Plusieurs chantiers différents se succéderont pendant les travaux. Depuis le 6 mars et jusqu’au 6 mai, il s’agit de changer plusieurs aiguillages, c’est à dire les appareils de voie qui permettent de passer d’une voie à l’autre. Puis, du 6 mai au 9 juin, ce sont 700 mètres de voies et le ballast*, (situés entre les deux appareils de voies qui auront été préalablement changés) qui seront remplacés à leur tour.

L’opération consiste donc à substituer le ballast ancien, les traverses et le rail usés, ainsi que les appareils vieillissants, par des matériaux neufs de technologie récente et plus adaptée aux contraintes du trafic du RER A.

Pas (ou très peu !) d’impact pour les voyageurs

 Pour les voyageurs, les trains circulent normalement pendant toute la durée des travaux. Enfin, presque : un ralentissement de la vitesse des trains est tout de même nécessaire sur la traversée de la zone, pour des raisons de sécurité. En effet, quand on travaille sur les voies et qu’on renouvelle le ballast, il faut un peu de temps pour qu’il se tasse entièrement avec le passage des trains. En général, ce ralentissement est nécessaire le jour suivant un chantier. En l’occurrence, ici, le chantier recommence toutes les nuits, donc le ralentissement est prolongé pendant toute la durée des travaux !

Mais on parle là d’un ralentissement sur 700 mètres au maximum, l’impact sur votre trajet au quotidien est finalement très limité.

 

Des travaux absolument nécessaires !

Nous sommes tout à fait conscients de la gêne occasionnée. Il s’agit de travaux qui utilisent des engins lourds comme des pelles mécaniques, une monogrue ou une bourreuse, forcément cela fait du bruit. Malgré tout, sachez que le personnel intervenant sur ce chantier est bien sensibilisé au fait que cette zone de travaux est toute proche de certaines habitations et à la nécessité de limiter au maximum les nuisances pour les riverains.

 

Encore une fois, ces travaux sont indispensables ! La ligne A doit renouveler ses voies pour continuer à transporter en toute sécurité ses 308 millions de voyageurs annuels et garantir une disponibilité optimale de ses infrastructures. C’est aussi pour éviter d’interrompre la circulation de la ligne, que ces travaux sont réalisés la nuit. Nul doute que les riverains, qui prennent probablement aussi le RER A pour se déplacer régulièrement pourront le comprendre.

 

Pour expliquer un peu plus concrètement aux habitants ce qu’il se passe sous leurs fenêtres, des visites du chantier pourraient être organisées d’ici le mois de juin, avec la mairie de Saint-Maur-des-Fossés. Si c’est bien le cas, j’y participerai également et je pourrai ainsi montrer à tous les lecteurs du blog les coulisses de ces travaux.

 

 

Plus d’infos: consulter le flyer d’information sur ces travaux: ici

* Et non 250 comme j’ai pu vous l’écrire préalablement, mea culpa !

À lire également
Gare de Cergy Préfecture

[Travaux Cergy] Interruption de circulation à partir de 22h15 du 10 avril au 5 mai et le week-end de Pâques

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Shamu

    Je suis désolé, mais contrairement à ce que vous dites, je ne comprends pas comment vous pouvez estimer que cela ne modifie en rien notre temps de trajet (ou très peu comme vous dites)

    Les trains dans cette zone sont censé passer à 90 km/h maxi. Alors que en ce moment la Vmax est de 30 km/h sur cette zone. On va donc forcément perdre du temps dans cette zone vu que le RER ne peut plus rouler à sa Vmax autorisé…

    Diviser par 3 la Vmax, chez moi ça implique des retards forcément. (même de 3, 4, 5 min.) Et ça implique aussi que nous rations si souvent nos bus à nos correspondances respectives… Cela n’aurait pas été plus correct et logique de prévenir que des travaux allais se dérouler sur cette zone ? Ou avertir le STIF pour que les bus soit modifié en conséquence aux correspondances ?

    Une fois de plus, la RATP ne gère pas au mieux la communication avec ses usagers…
    A bon entendeur,
    Cdlt,
    Shamu, Usager mécontent

    • Sophie

      Bonjour Shamu,

      Le ralentissement est vraiment minime je vous assure, puisque la distance dont on parle est de 700 mètres seulement…

      • Nicobcn (Cergy-Le Haut)

        Si on fait des maths, le train met 28s à parcourir 700m à 90 km/h.
        A 30 km/h, il met 84s pour parcourir les 700m, soit 1 minutes de plus.

        Avec l’accélération pour repasser à 90 km/h, on doit être au final à un retard de 1min30.
        Ça reste supportable, même si à force cette minute trente doit sembler interminable!

        Au final, Sophie a bien raison, le ralentissement est minime, rien à voir avec Nanterre Préfecture qui fait perdre 5 min minimum.

  • Eleph

    Tout le monde a raison ! Effectivement 1mn30 ce n’est rien dans une vie – ni dans une journee d’ailleurs avec les nombreux retards que l’on subit… – mais c’est beaucoup quand on loupe son bus et qu’il faut attendre le suivant 15 à 20mn voire plus en fin de journee… donc oui, une info AVANT les travaux de la part de la RATP aurait permis de se préparer et nous aurions eu moins l’impression d’être mis devant le fait accompli (même si cela ne change pas grand chose, cela peut s’appeler de la politesse et/ou du respect). Mais si c’est pour la bonne cause… au moins dans ce cas précis, il y a une explication !

  • Ale

    Bonjour,
    Le ralentissement des trains et peut-être d’autres paramètres que je ne maîtrise pas génèrent depuis le début des travaux des phénomènes vibratoires très importants et très désagréables pour les habitations avoisinantes. Qu’en sera-t-il à l’issue des travaux, pouvez-vous nous renseigner, nous riverains, sur l’impact au niveau sonore et au niveau vibratoire de ces travaux de rénovation, sachant notamment que de nouveaux matériaux sont mis en œuvre ? Une étude acoustique a-t-elle été menée avant le démarrage des travaux afin d’établir l’état initial ?
    Cordialement

    • Sophie

      Je me renseigne.

    • Publius

      Bonjour,

      Je confirme les propos de Ale. Depuis le début des travaux, les vibrations sont beaucoup plus perceptibles particulièrement pour les trains en direction de Paris. Au pire, à l’issue des travaux, il faut retrouver la situation avant travaux. Idéalement, baisser le dB.
      Cordialement.

  • Sophie

    Pour répondre aux commentaires d’Ale et Publius, voici la réponse des équipes en charge du pilotage de ce chantier :

    Durant la phase des travaux, des joints provisoires sont créés. Ces derniers génèrent en effet des nuisances vibratoires durant cette phase temporaire.

    En fin de chantier, l’ensemble des joints provisoires seront substitués par des soudures. Le rail et les appareils de voie seront neufs et présenteront donc un état de surface sans défaut.

    A l’issue du chantier, l’impact au niveau sonore sera équivalent, voire moindre, à celui observé dans la situation avant travaux.

    • Publius

      Bonjour Sophie,

      Merci beaucoup pour l’information. Je suis ravi d’apprendre que c’est temporaire. Il ne reste plus qu’à patienter.

      Cordialement.

      • Sophie

        Contente d’avoir pu vous rassurer!
        Bonne soirée,

  • VIVI08

    Depuis le début de la semaine, il y a toujours des ralentissements voir des trains supprimés. Le comble aujourd’hui, une répercution suite aux travaux entre houilles et Nanterre qui n’ont pas été arrêté à temps, des trains supprimé : pas de RER A avant 9heures seulement la ligne L qui passe. Quand on prend le rer A a Achères ville, le train de la ligne L est blaindé. Sans parler du soir où il y a toujours des ralentissement. Je viens de passer 3/4 heures sur le quai et je suis arrivée à 9h45 à mon travail. Franchement, il y a en marre. Quand va t’on avoir un trajet correct et sans encombe.