Couvre-feu

PLAN DE TRANSPORT :

Les horaires du RER A sont adaptés à partir de 21h, en raison de la baisse de fréquentation liée à la COVID-19. Ces horaires sont applicables du lundi au vendredi depuis le lundi 4 janvier.

Direction Boissy-Saint-Léger / Marne-la-Vallée Chessy :

– En direction de Boissy-Saint-Léger : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Marne-la-Vallée Chessy : 1 train toutes les 30 minutes.
– Depuis Poissy, changement de train à La Défense.
– Entre Nanterre-Préfecture et Vincennes : un train toutes les 15 minutes.

À partir de 22h20 : en raison de travaux, interruption entre Poissy et Sartrouville. Bus de remplacement.

Direction Saint-Germain-en-Laye / Cergy-Le Haut :

– En direction de Saint-Germain-en-Laye : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Cergy-Le Haut : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Poissy, les trains partent de La Défense : 1 train toutes les 30 minutes.
– Entre Vincennes et Nanterre-Préfecture : un train toutes les 15 minutes.

Cliquez-ici pour télécharger la fiche horaire.

Rappel : le port du masque est obligatoire en gare et à bord des trains.

Pourquoi valider ?

Quand il s’agit d’un ticket, il est facile de déterminer pourquoi valider est important mais qu’en est-il pour les cartes Navigo ?

Vous êtes sûrement plusieurs à vous être posé cette question, que je me suis moi-même posée : si l’on détient une carte Navigo dont la durée et le périmètre de validité sont déjà inscrits dessus et peuvent facilement être lus lors des opérations de contrôle réalisées par les opérateurs, pourquoi doit-on tout de même valider le passe ?

Pourquoi valider son titre de transport ?

Tout d’abord cela incite les autres usagers à voyager en règle par la systématisation du contrôle. En effet, le fait que tous les voyageurs en règle, abonnés ou non, fassent un geste de validation crée un environnement favorable pour que l’ensemble des usagers soient incités à acheter un titre de transport et à le valider. Cela permet ainsi de réduire la fraude.

Ensuite, la validation des titres de transport permet de recueillir des données statistiques qui peuvent être utilisées pour évaluer l’usage, connaître le trafic et ajuster l’offre de transport. En comptabilisant le nombre de voyageurs au quotidien et les tranches horaires les plus fréquentées, cela permet d’ajuster au mieux le personnel, les équipements et les services en gare en fonction de l’affluence. Ce qui permet par la suite d’améliorer notre service auprès des clients.

Mais ce n’est pas tout ! La validation vous permet aussi de vérifier la validité de votre titre de transport. Si votre passe est refusé sur un appareil de contrôle, c’est que vous n’êtes pas dans la bonne zone ou bien votre passe est périmé.

Qu’est-ce qu’on risque si on ne valide pas ?

Si vous n’avez pas validé votre titre de transport dans le RER, ou encore si vous avez pris un tarif réduit sans possibilité de le justifier auprès de nos équipes, le montant à payer à l’agent de contrôle sera de 35€ en zone RATP et de 50€ en zone SNCF. Si vous ne pouvez pas payer sur place, le montant de l’amende passera à 65€ (RATP) et 100€ (SNCF). Pour en savoir plus sur le montant des infractions, je vous invite à consulter les pages dédiées RATP et Transilien.

Le conseil

Vous avez oublié votre carte Navigo ? Pas le temps d’aller en gare acheter votre ticket sinon vous alliez rater votre train ? On sait ce que vous oubliez rarement : votre téléphone et heureusement pour vous, en téléchargeant l’application Vianavigo, SNCF ou RATP vous disposez de vos tickets directement dessus !

Alors dites-moi, quelle est votre excuse maintenant ?

Partager cet article

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog