Couvre-feu

PLAN DE TRANSPORT :

Les horaires du RER A sont adaptés à partir de 21h, en raison de la baisse de fréquentation liée à la COVID-19. Ces horaires sont applicables du lundi au vendredi depuis le lundi 4 janvier.

Direction Boissy-Saint-Léger / Marne-la-Vallée Chessy :

– En direction de Boissy-Saint-Léger : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Marne-la-Vallée Chessy : 1 train toutes les 30 minutes.
– Depuis Poissy, changement de train à La Défense.
– Entre Nanterre-Préfecture et Vincennes : un train toutes les 15 minutes.

À partir de 22h20 : en raison de travaux, interruption entre Poissy et Sartrouville. Bus de remplacement.

Direction Saint-Germain-en-Laye / Cergy-Le Haut :

– En direction de Saint-Germain-en-Laye : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Cergy-Le Haut : 1 train toutes les 30 minutes.
– En direction de Poissy, les trains partent de La Défense : 1 train toutes les 30 minutes.
– Entre Vincennes et Nanterre-Préfecture : un train toutes les 15 minutes.

Cliquez-ici pour télécharger la fiche horaire.

Rappel : le port du masque est obligatoire en gare et à bord des trains.

L’hiver vient…

L’hiver est là et il n’est pas venu seul : pluie, froid, neige, sol gelé et feuilles mortes…

Tous ces éléments font que l’environnement dans lequel nous évoluons peut vite devenir dangereux. Il nous semblait donc important de vous rappeler les bons gestes à avoir en cette période et de refaire un point sur l’impact que cela peut avoir sur vos trains.

Attention ça glisse !

Lorsque vous attendez votre train sur le quai, veillez à ne pas vous approcher trop près du bord. Comme le disent les annonces restez derrière la ligne blanche et cela vaut aussi bien que vous soyez dans une gare ouverte ou non car le danger reste le même. Pourquoi me direz-vous ? Comme vous le savez, dès qu’il pleut, nos chaussures et nos vêtements sont imbibés d’eau et celle-ci se dépose sur les sols de la gare, du quai ou encore du train. À tel point que les sols, une fois détrempés deviennent glissants !

Nos amis motards et cyclistes le savent bien, la ligne blanche au sol devient glissante en cas de pluie, d’où l’importance de se tenir derrière la ligne blanche et pas dessus.

Quand vous êtes en gare, je vous conseille aussi d’éviter de courir lorsque le sol est mouillé, un accident peut vite arriver notamment si vous courrez pour attraper votre train.
Idem si vous êtes debout à bord du train, pensez à bien vous tenir. En cas de freinage brusque, si le sol est glissant, vous pouvez vite vous retrouver par terre ou atterrir sur un autre voyageur. Même si des romances voient le jour de cette façon, en cette période nous vous conseillons tout de même d’éviter.

Quel impact sur les trains ?

Tous ces éléments impactent les trains qui peuvent être sujet à une perte d’adhérence. Les feuilles mortes combinées à l’humidité font que lorsque les trains roulent dessus cela se transforme en pâte sur le rail, ce qui réduit considérablement l’adhérence. Ce phénomène peut conduire à plusieurs problèmes.

Tout d’abord, le patinage. Il s’agit d’une perte d’adhérence au moment de l’accélération. Cela peut donc engendrer des retards puisque le train atteint plus difficilement sa vitesse normale.

Il est aussi possible qu’il y ait ce que l’on nomme un enrayage, c’est-à-dire une perte d’adhérence au freinage. La conséquence directe est un allongement de la distance au freinage. Dans les cas les plus sévères, les dégâts constatés sur les roues et sur les rails nécessitent l’intervention des services de maintenance, mais cela reste rare.

Que met-on en place pour régler ces problèmes en amont ?

Sur la partie SNCF, des trains nettoyeurs passent tous les jours afin de d’éviter au maximum ce type de problème et rendre les rails praticables pour les conducteurs.

Côté RATP, des signalisations « feu rouge clignotant » sont disposées aux différents endroits de la ligne où des arbres sont présents, comme par exemple entre Chatou – Croissy et Le Vésinet – Le Pecq.
L’indication « feu-rouge clignotant » commande au conducteur de ne pas dépasser la vitesse de 15 km/h au franchissement du signal puis d’observer une marche à vue jusqu’au franchissement du premier signal d’espacement ou de manœuvre en aval.

Pour connaître l’impact du froid sur les rails, je vous invite à consulter notre article Dispositif Grand Froid.

J’espère que ce billet vous aura permis de mieux comprendre les effets du froid sur vos trains, sinon n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

Enfin, n’oubliez pas qu’en cette saison, l’idéal reste quand même un parapluie, et une petite laine. Mais si, vous savez, celle tricotée par Mamie que vous avez eue pour Noël, pour laquelle vous n’avez pu vous empêcher de dire « une serpillère ! C’est formidable, je suis ravi » 😉

Partager cet article

Laisser un commentaire

Consultez la charte du blog