La ligne et vous

16

Les consignes de sécurité comptent aussi sur notre ligne !

01102018

Se précipiter pour monter dans le train à la dernière minute et bousculer les autres voyageurs pour y parvenir… C’est quotidien sur le RER, mais cela peut aussi avoir des conséquences graves.

Au mois d’octobre, la RATP lance une campagne de sensibilisation pour le rappeler. C’est important quand on sait qu’il y a un accident grave, chaque jour, par manque d’attention dans le métro et le RER. C’est pourquoi ces consignes de sécurité nous concernent tous et doivent être respectées.

Quand on fait un trajet en voiture tous les jours, on en a tellement l’habitude, que c’est souvent là que l’on prend le plus de risques et qu’un accident peut arriver. De la même manière, en région parisienne, le RER c’est notre quotidien. On ne fait plus attention au danger que représente un comportement non adapté sur un quai de RER. Et c’est là qu’un accident peut arriver !

Qui n’a pas déjà rencontré une personne en trottinette sur les quais ? Pour autant, quand on y réfléchit, ce serait vraiment dommage de finir sur la voie, juste avant le passage d’un train, simplement parce qu’on n’a pas pensé à replier sa trottinette… Récemment, en rentrant chez moi, j’ai fait la remarque à un jeune homme qui roulait sur les quais. Il n’a pas apprécié mon intervention, mais il a malgré tout rangé son engin en réalisant que je cherchais simplement à le protéger.

Des règles de bon sens à ne pas oublier !

Des situations à risque sur un quai, il y en a plus qu’on ne l’imagine. Les principales ont été illustrées dans la campagne de sensibilisation en cours, choisies d’abord parce que ce sont les plus courantes et aussi parce qu’elles peuvent très mal finir :

N’entravez pas la fermeture automatique des portes et ne montez pas au retentissement du signal sonore.

C’est un grand classique qui nous a tous tenté au moins une fois. Et pourtant : retenir les portes nous permet de ne pas rater le RER, mais quand on pense aux conséquences si l’on reste coincé… Être trainé après le démarrage du train… Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ?

Ne bousculez pas les autres voyageurs

Quand on prend les transports en commun, comme leur nom l’indique, on évolue dans un espace collectif. Donc, il faut savoir faire preuve de civisme et pas seulement par politesse, mais tout simplement parce que c’est important pour la sécurité de tous.

Ne circulez pas à roulette et ne courez pas sur les quais

Dans le RER, nous sommes tous pressés, soit d’aller au travail, soit de rentrer à la maison. Pour autant, glisser et se coincer la jambe entre le train et le quai parce qu’on va trop vite, arrive malheureusement régulièrement… Et encore une fois cela peut avoir des conséquences tragiques sur un quai de gare. Restez prudent !

Eloignez-vous de la bordure du quai

Le marquage au sol n’est pas installé sur les quais pour faire joli ! Etre heurté par un train ou se faire aspirer par son souffle peut s’avérer tragique. C’est pourquoi, il faut rester attentif et ne pas s’approcher de trop près de la bordure du quai.

Ne descendez pas sur les voies

Cela peut vous sembler fou…  Mais pourtant on en voit beaucoup ! Si vous faites tomber un objet, même précieux, sur la voie, ne vous mettez pas en danger pour le récupérer vous-même : faites appel à un agent grâce à l’une des bornes d’appel présentes sur les quais.

 

Retrouvez nos agents en gare pour échanger sur le sujet

Des stands de sensibilisation sur ces sujets et, d’une manière générale, sur l’importance de ces consignes pour votre sécurité dans les transports seront organisés le 4 octobre en gares de :

  • Gare de Lyon
  • La Défense
  • Marne-la-Vallée-Chessy

L’occasion de vous faire un petit rappel sur ces consignes trop souvent oubliées !

 

À lire également

Découvrir la polyvalence de nos agents : rencontre avec Olivier, 25 ans d’expérience en gare et dans les trains!

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Erwann

    bonjour

    …et que devient le lapin? Je l’aimais bien moi!
    Grace à lui je ne me suis jamais fait pincé les doigts…

    Certaines illustrations sont vraiment ciblées métro ; puis-je donc continuer à faire du ski à La Défense ?
    🙂

    • Sophie

      Bonjour Erwann,

      Pour le ski à La Défense, il va probablement falloir attendre le marché de Noel 😉
      Je transmets d’ores et déjà à Serge… le lapin!

      Bien à vous,

      Sophie

  • jseb78

    Bonjour
    Avant tout, si moi je cours c’est pour attraper mon RER, et çà m’évite d’attendre 12 minutes le prochain.
    Et je pense que votre campagne oublie plusieurs thèmes:
    -Ne pas stationner devant les portes du RER lorsqu’on ne monte pas dans celui-ci mais dans celui qui vient après.
    -ne pas écrire de sms ou de regarder des vidéos sur son téléphone portable lorsqu’on se déplace dans les couloirs de correspondances
    -ne pas stationner en haut ou en bas des escaliers mécaniques.

    • Sophie

      Bonjour jesb78,

      En effet, je vous confirme que tous les cas n’ont pas pu être mentionnés dans la campagne, mais qu’il y a malheureusement d’autres cas tout à fait problématiques… Ceux qui figurent ici, comme j’ai pu l’indiquer dans le billet, ont été choisis parce qu’ils sont les plus courants et particulièrement dangereux également !

      Bien à vous,

      Sophie

  • Mr B

    Toujours la faute de l usager jamais la votre

  • linor 9510

    Bonsoir,
    Merci pour ce billet. C’est important de rappeler les consignes de sécurité car,j’en vois des gens inconscients qui roulent sur les quais,qui se mettent sur la bordure ou qui descendent sur les voies.
    Je suis intervenue mais je me suis fait insulter et c’était un homme qui avait 40/50 ans.Il m’arrive d’entendre un agent prendre la parole et rappeler ces consignes et j’ai déjà vu des affiches en gare rappelant l’interdiction de circuler à roulettes.J’ai aussi entendu des conducteurs klaxonner parce que des voyageurs se trouvaient trop près de la bordure du quai. J’espère que cette campagne pourra faire prendre conscience qu’il faut faire attention à ces consignes.

  • Pepinieriste

    Il est aussi important de noter que la Ratp et IdF M., au lieu de passer leur temps à faire la leçon aux usagers pourraient généraliser les portes palières sur les quais de toutes les stations de metro et de RER, à l’instar de ce qui existe sur la ligne 1 et sur la ligne 14.

    • Sophie

      Bonjour Pépiniériste,

      En fait, il n’est pas possible de mettre en place des portes palières sur la ligne car, en cas de panne, pour des raisons de sécurité, il est impératif de maintenir la porte verrouillée fermée. Étant donnée la configuration de nos trains, cela générerait des sur-stationnements:
      Imaginons, par exemple, une porte palière bloquée lors d’un arrêt en gare. Cela obligerait les voyageurs à remonter ou redescendre dans la rame pour emprunter la porte à côté. A l’heure de pointe, avec l’affluence dans le RER, vous conviendrez que cela n’est pas envisageable.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Pepinieriste

        Sophie, je ne conviens de rien du tout…il y a 10/15 ans on pouvait lire que le RER ne serait jamais climatisé….

  • anath

    J’aurais au moins appris que l’on peut appeler sur les bornes pour un objet tombé près des voies. 🙂

    Peu de chose à voir avec le sujet, mais je trouve qu’il faudrait un rappel sur le transport des vélos pendant les heures de pointe.

    • Sophie

      Bonjour Anath,

      Ravie que mon billet ait été utile!
      Pour le sujet des vélos, en effet, les voyageurs les transportent trop souvent en pleine heure de pointe et gênent ainsi tous les autres voyageurs…

      J’ai évoqué ce sujet sur le blog, ici: https://rera-leblog.fr/rer-a-bicyclette/

      Bien à vous,

      Sophie

  • butterfly

    Bonjour Sophie,
    Si sur le fond ces campagnes se justifient, je dois dire que je ne les supporte plus au vue des conditions dans lesquels nous voyageons sur le RER A. Depuis la rentrée, on ne compte plus les incidents, non pas à imputer aux voyageurs mais bien aux problèmes techniques en pagaille (caténaires, pannes de signalisation – tous les jours – trains en panne…). Le coût des ces campagnes (peut-on l’avoir d’ailleurs puisque nous les payons ? ) serait peut être plus utile dédié aux infrastructures ou à l’information… Exemples :
    Lundi matin : La Varenne/CDG : 1h30 avec un train vidé à Joinville (ce qui ne devait plus arrivé avec la nouvelle grille horaire robuste) et zéro explication, voyant au vert, bref trafic considéré comme normal !???
    Hier soir : chemin inverse. 18 h00 et 15 minutes d’attente pour un train vers Boissy, les autres retardés, c’était clair qu’il y avait un problème mais alors encore, rien… information arrivée à 19h00, soit 1 heure plus tard ! Quelles explications pouvez-vous donner ?
    Enfin, à quand une campagne de communication aux agents pour éviter les pannes et donner de l’info ?

    • Sophie

      Bonjour Butterfly,

      Bien sûr, nous ne nions pas que les incidents techniques existent et impactent la circulation des trains, c’est la raison pour laquelle la maintenance des voies et du matériel roulant est indispensable et donc effectué régulièrement.

      Malgré tout, la circulation est également régulièrement impactée par des incident liés au flux de voyageurs. Ainsi, Hier il y a eu 3 bagages oubliés sur la ligne dans la journée, ce qui a fortement ralenti la circulation sur l’ensemble de la ligne.

      Contrairement à ce que vous semblez indiquer, le respect des consignes de sécurité contribuerait fortement à une meilleure ponctualité du RER A et des autres lignes du réseau. C’est la raison pour laquelle le coût de cette campagne n’est pas inutile, bien au contraire.

      Bien à vous,

      Sophie

      • Pepinieriste

        Grosse tendance de la Ratp et de ses employes a culpabiliser les usagers actuellement…tout est de leur faute..

  • linor 9510

    Bonsoir,
    Je me souviens , lorsque j’étais en 6ème en 2002,qu’un agent SNCF était venu au collège pour faire de la prévention dans ma classe et rappeler les règles de sécurité.J’ai trouvé ce type d’initiative très importante car,ça permet de sensibiliser les plus jeunes aux risques de certains comportements sur le quai.Je ne sais pas si la SNCF fait encore ces interventions dans les écoles,mais c’est intéressant.

    • Sophie

      Bonjour Linor,

      Oui, je vous le confirme: cela se pratique toujours!

      Bien à vous,

      Sophie