Mouvement social du dimanche 15 décembre

En raison d’un mouvement social, le trafic est interrompu, dimanche 15 décembre, sur l’ensemble du RER A sauf entre Nanterre-Préfecture et Cergy le Haut entre 12h00 et 18h00. Nous vous invitons à limiter au maximum vos déplacements.

Consultez les horaires prévisionnels en cliquant ici.

Pour plus d’informations lors de vos déplacements, rendez-vous sur transilien.com, ratp.fr, les applications ASSISTANT SNCF ou RATP et le fil Twitter @RER_A.

+

La ligne et vous

56

Guide du savoir-voyager dans le RER A

08112019

On le sait, c’est agaçant de se retrouver face à des personnes qui ne font pas preuve de logique. Ensemble, faisons un point sur le savoir-voyager afin de nous assurer un voyage dans les meilleures conditions possibles, voici notre guide :

Les fenêtres
Les voitures du RER A sont équipées d’une ventilation réfrigérée et d’un chauffage qui s’activent en fonction de la température extérieur. Cet air permet un confort pour tous mais attention, si les fenêtres restent ouvertes, vous ne pourrez malheureusement pas en profiter. Expliquez-le calmement aux novices, ils ne le savent peut-être pas !

Sac à dos
Contrairement aux tortues, nous ne sommes pas obligés de conserver cette carapace sur notre dos, alors quand il y a du monde, on le garde à la main.

Se tenir aux barres
Ça peut paraître idiot dit comme ça, mais beaucoup de personnes ne se tiennent pas aux barres lorsqu’ils sont debout. En cas de freinage (ou d’accélération) brusque, ces derniers se retrouvent projetés et finissent souvent par bousculer un autre voyageur, ou pire, tombent à terre. Ceci étant dit, pas besoin de danser autour, il suffit juste de s’y tenir (si, je sais que vous y avez déjà pensé…)

Les écouteurs
Il est vrai que le dernier morceau de Maître Gims est sympa, mais sachez-le, ce n’est pas forcément du goût de tout le monde. Pour le confort de chacun, utilisez des écouteurs (intra auriculaire, casque, avec ou sans fil, tant que vous êtes le seul à en profiter, c’est parfait !)

Les couloirs
En cas de forte affluence, ce sont toujours les plateformes qui sont les plus bondées. Entre 2 plateformes il y a des couloirs (2 pour être exacte, un à l’étage et un au niveau inférieur). Souvent, les couloirs sont vides alors que des gens sont coincés sur le quai. L’astuce consiste à délaisser la plateforme pour le couloir afin de permettre à un maximum de voyageurs de monter à bord du train. Simple, efficace.

Les escaliers mécaniques
On sert à droite pour se laisser porter jusqu’en haut, on marche à gauche quand on est pressé. Rien d’autre à dire.

Les quais
Quand le train arrive, on se recule. Être à 2 centimètres du bord du quai ne vous fera pas monter à l’intérieur plus vite. Être près du bord, c’est dangereux.

Les vélos
En heure de pointe, les vélos ne sont pas autorisés dans les trains pour des raison de places évidentes mais aussi car ils ralentissent la montée et la descente des voyageurs, ce qui impacte le temps de stationnement en gare. Pour embarquer votre vélo dans un RER A, il vous faudra respecter les plages horaires suivantes :

Du lundi au vendredi, avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30 ;
Le samedi, le dimanche et les jours fériés sans restriction.
Vous devez vous installer dans l’une des plateformes signalées par un pictogramme. Et 50 point en plus (pour Gryffondor) si le vélo est propre !

Descente et montée
Non, les Hunger Games ne sont pas lancés alors laissez les voyageurs descendre avant de monter. Vous l’avez forcément entendu au moins une fois sur les quais, mais il est important de le répéter, il s’agit d’une mesure de sécurité qui vous fera gagner du temps.

Fermeture des portes
Ne gênez pas la fermeture des portes, un autre train arrivera bien assez vite en gare, de plus votre train sera en retard et entraînera du retard sur ceux qui le suivent : cela retardera l’ensemble du trafic. De plus, des portes qui se ferment sur les mains, ça pince très fort (c’est Serge le lapin qui le dit)

Les animaux
Les animaux de petite taille doivent être convenablement enfermés dans des sacs ou paniers, ils sont acceptés à condition qu’ils ne puissent ni salir ni incommoder les autres passagers (dimension maxi des sacs 45cm / voyage gratuit). Les chiens guides d’aveugles et d’assistance sont bien évidemment autorisés aussi (voyage gratuit). Pour tous les autres chiens, ils sont autorisés à condition qu’ils soient tenus en laisse et muselés. Vous devez également prendre pour eux un billet demi-tarif.
Au cas-où, prenez avec vous un sac jetable, on ne sais jamais si un « accident » devait arriver…

Cigarettes
Interdiction formelle de fumer dans les trains et sur les quais, on ne le répétera jamais assez. Pareil pour la cigarette électronique.

Les poussettes
Quand une poussette essaie de monter ou descendre du RER, n’hésitez pas à proposer votre aide. Un peu de bienveillance ne fait jamais de mal (en plus, ça permet de fluidifier l’accès au train).

Les agents des gares
Ils peuvent à la fois vous renseigner sur votre itinéraire, vous informer sur les raisons d’un incident, aider les personnes à mobilité réduite et même vous donner la recette du bœuf bourguignon (information à vérifier). De vrais couteaux suisses ! Mais n’oubliez pas que ce sont des professionnels qui font leur travail, alors on leur parle gentiment, avec respect et politesse.

L’hygiène
On garde son paquet de chips vide pour le mettre dans une poubelle quand on descend. C’est quand même plus sympa de trouver des sièges propres plutôt que jonchés de détritus.

Les Community Managers
Ils ont beaucoup d’humour et vous renseignent tout au long de la journée sur Twitter alors soyez cool avec eux et prenez en soin car annoncer des mauvaises nouvelles et se faire insulter, ce n’est pas la chose la plus agréable, vous en conviendrez. Considérez-les un peu comme vos alliés de voyage. Si vous êtes Batman, alors ils sont Alfred. N’hésitez pas à leur poser vos questions !

P-S : Je sais que la grande majorité d’entre vous connait déjà ces règles, qu’elles soient implicites ou non, mais je pense qu’il est important de les noter noir sur blanc une bonne fois pour toute 🙂

P-P-S : N’hésitez pas à en proposer d’autres en commentaire, je mettrai ce billet à jour au fur et à mesure.

    Laisser un commentaire

    Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
    Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

    • Myl

      Pas mal… à quand un tract à distribuer à tous pour le rappel de ces règles de civilité de base ?

      Sur les barres de maintien j’ajouterais : les barres ne servent pas à maintenir votre dos pendant que vous continuez à répondre à vos messages sur votre smartphone mais servent aussi à vos voisins qui ont besoin de s’y maintenir avec leurs mains.

    • linor 9510

      Bonjour,
      Merci pour ce billet.Je trouve qu’il est très important de rappeler les règles de civilité car bon nombre de gens ne respecte pas les autres.Je prends l’exemple de certains qui fument dans le train,ce qui m’a déjà obligée à changer de place car je suis asthmatique.Le souci c’est qu’on ne peut rien leur dire car on risque de se faire insulter ou agresser,ce dont j’ai été victime une fois pour être intervenue car un homme jouait sur les rails.

    • TheCommuter

      Bonjour et merci pour ce post qui rappelle des règles de bon sens qu’il est toujours bon de redire régulièrement (même si je doute que l’usager crados qui laisse son paquet de chips sur le siège lira un jour ces lignes mais bon…).

      5 questions/commentaires :
      – ne faudrait-il pas également indiquer que les conversations téléphoniques doivent etre passées au niveau des plateformes et à un niveau sonore le plus faible possible ? Privilégier les sms quand on est à bord d’un train?

      – Quid des journaux gratuits distribués à l’entrée des gares. Il n’en est pas fait mention dans ce billet. Doit-on les laisser délicatement dans le train à la disposition du prochain voyageur (option écolo) ou l’emmener avec nous (option propre) ?

      – Je râle régulièrement contre les gens qui ne laissent pas descendre les voyageurs avant de monter (et confesse même avoir déjà donné un ou deux coup d’épaule en sortant du wagon pour essayer de leur expliquer … désolé ce n’est pas bien … rien ne remplace l’échange verbal!). Mais j’avoue aussi leur trouver des excuses dans certains cas lorsque je vois les conducteurs actionner la fermeture des portes alors même que tout le monde n’est pas encore descendu! Il faudrait peut-être mieux adapter les temps d’arrêt en gare en fonction de l’affluence…

      – En pleine heure creuse, lorsque le prochain train pour une direction donnée n’est pas avant 15 ou 20min, il serait bon que les conducteurs fassent preuve d’un peu plus d’humanité en attendant les pauvres voyageur courant sur le quai. La gentillesse doit aussi etre une vertue des conducteurs, pas que des usagers :-). Je sais bien que ça entraîne des retards etc etc mais ne faut-il pas malgré tout garder cette part d’humanité? Sinon autant mettre des trains automatiques, sans conducteur…

      – Un petit mot aussi pour dire qu’il ne faut pas uriner sur les quais ou dans les couloirs. Ça soulage peut être une personne mais ça en indispose des centaines (milliers?) d’autres !

      Merci encore en tout cas pour ces rappels de bon sens,

    • Grandnord91

      Laisser sa place assise aux personnes âgées ou avec des béquilles et aussi aux femmes enceintes.

      • Stephane

        Grandnord91, d’accord avec vous mais en précisant qu’on n’est obligé de le faire que s’agissant d’une place prioritaire pour ces catégories de personnes et en rappelant que la station debout peut nous être pénible pour un motif de santé pas forcément aussi visible que l’âge, une fracture ou un état de grossesse.

    • BaptisteP

      Merci pour ce guide ! Il faudrait aussi ajouter qu’il est interdit de rouler sur les quais à vélos, trottinettes, skateboard, hoverboard ou autres engins de ce genre.

    • Stephane

      Bienvenue Thomas sur ce blog et merci pour ce premier article sur les incivilités,
      Je pense toutefois qu’il aurait été intéressant que vous distinguiez les comportements incivils qui sont pénalement réprimés (en précisant le montant de l’amende correspondant) des autres.
      S’agissant des nuisances sonores, il me semble que l’article qui les vise va au-delà du seuls pb des écouteurs. Qu’en est-il notamment des conversations téléphoniques abusivement longues ou des bruits systèmes répétés, alors que pourtant débrayables, des smartphones, ordinateurs portables ou encore tablettes ?
      Pour ce qui est de l’occupation des couloirs, ce n’est pas non plus génial pour les personnes qui ont à descendre et doivent rejoindre la porte mais rien n’est idéal dans un train bondé et cela ne devrait pas exister si les décideurs étaient prévoyants et les maires ne bétonnaient pas à tout va, en grande banlieue notamment.
      Pour les escalators, je suis d’accord mais on nous avait dit sur un des blogs Transilien il y a quelques années que leurs spécifications ne prévoyaient pas toujours qu’on puisse marche dessus. Que se passerait-il alors en cas d’accident ? Quid des responsabilités, autrement dit ?
      Pour les vélos, peut-on se trouver légalement avec dans la période de pointe si on a commencé son voyage avant ? J’imagine que non et qu’ainsi, on peut dire que, dans les faits, la période d’interdiction est plus longue que la pointe.
      Pour ce qui est de la cigarette électronique, je ne suis pas d’accord avec vous ! En effet, elle n’est interdite que dans les trains pour le RER. La lettre et la place (dans une subdivision ne concernant que les véhicules) de l’article du Code des transports relatif au vapotage sont parfaitement clairs.
      Pour les nuisances olfactives (je pense notamment à certains aliments ou au vernis à ongle posé pendant le voyage), il serait bien qu’une règle pour les plus désagréables existe. D’ailleurs, c’est au titre de la gêne olfactive que le législateur a pu interdire le vapotage dans les moyens de transport fermés et non de la santé publique.
      Dans l’attente de précisions voire rectifications de votre part

      • caroroma

        @stephane, je vais continuer à manger mes sandwichs au pâté de foie dans le RER et je vous dis zut, non mais, il ne faut pas exagérer non plus. Si déjà tout le monde respectait les règles de base, après on verra pour les détails. Quant à laisser s’asseoir les personnes âgés, enceintes avec des béquilles, cela devrait être systématique, par forcément sur les places prioritaires, cela me choque beaucoup que vous pensiez ça.

      • Stephane

        caroroma, merci pour votre commentaire qui prouve que les rapports entre le droit et la morale sont variables, si on pouvait encore en douter.
        Pour ce qui est de la consommation d’aliments à odeur désagréable, reconnaissez qu’il y a autant de logique à ce qu’on puisse les considérer comme une atteinte à notre confort de voyage que le bruit, par ex. Cela peut même rendre certains malades plus facilement, donner l’envie de vomir. Bon, après, les titulaires des pouvoir législatif et/ou réglementaire font des choix.
        Je suis désolé si cela vous choque que je rappelle seulement que céder sa place n’est obligatoire que s’agissant des places réservées. Si vous estimez devoir donner systématiquement votre siège aux personnes d’apparence fragile, c’est votre droit et on ne peut que vous en félicitez. Mais il ne faut pas qu’un point de vue comme le vôtre conduise à culpabiliser une personne qui ne le ferait pas et d’autant plus si un état de santé non-apparent lui rend la station debout pénible aussi. Pour illustrer ce propos voici une anecdote dont j’ai été témoin un jour dans un bus : un papa s’était assis sur une place non réservée, il avait son petit garçon sur les genoux qui s’était très vite endormi. Eh bien c’est à lui qu’un ayatollah de la règle de conduite que vous défendez (je ne dis pas que vous en arriveriez là, notez le bien) est venu lui reprocher publiquement de ne pas avoir céder sa place à une personne âgée ! Vous imaginez la réaction du père de famille dont l’enfant avait, de plus, été réveillé par l’intervention de ce “justicier”.

        • caroroma

          oui mais moi je mange dans le RER parce que je suis pressée et j’ai des impératifs, j’estime donc être en droit de le faire. Je n’aurai pas dérangé une personne avec un enfant, surtout que les enfants de moins de 3 ans sont prioritaires pour s’asseoir, sur une place réservée ou non. Je ne vais donc pas être débile au point de déloger une personne prioritaire pour une autre personne prioritaire. Par contre, oui, j’ai tellement envie de le dire à certains jeunes, de se lever. S’ils ont le droit d’être assis, ils peuvent le dire aussi. Pour anecdote aussi, puisque vous aimez ça, j’ai une fois délogée une personne jeune pour qu’elle laisse sa place à une personne handicapée qui venait littéralement de me tomber dessus, me faisant mal, et cette personne a dit « vous ne savez pas quel âge j’ai », on voyait pourtant que cette personne avait environ la quarantaine. Je continue mon trajet, je sors, je me rends sur les quais de Seine pour danser la salsa, et au bout du moment, qui je vois arriver ? La personne que j’avais délogée, soit disant « pas si jeune que ça » et fatiguée, et qui danse, danse, danse…

        • caroroma

          Mais c’est quoi pour vous les places réservées dans le RER, il n’y en a pas d’identifiée comme telles à ma connaissance, au contraire des bus ? ou alors dans les trains modernes Bombardier ? Mais en plus « uniquement sur les places réservées », c’est vous qui l’ajoutez à la règle écrite, la règle écrite elle entend « systématiquement », puisqu’il n’y a pas ce genre de précision.Thomas, pouvez-vous vous exprimer là-dessus s’il vous plaît ?

        • Thomas

          Bonjour Caroroma,
          Il existe bien des places réservées dans nos trains, elles sont positionnées aux extrémités des voitures au niveau des plateformes (pour évidemment faciliter l’accès des PMR). Si le sujet vous intéresse, j’essaierai de vous mettre une photo de ces dernières dans un prochain article.
          Bonne journée, Thomas.

        • Stephane

          caroroma, vous n’êtes pas en droit de manger dans le RER parce que vous êtes pressée et avez des impératifs mais parce qu’aucune règle ne vous l’interdit !
          Par ailleurs, que pensez-vous des personnes qui mettent leur verni à ongle dans le train ou téléphonent longuement, prenant le train pour leur bureau ? Car, elles aussi, elles peuvent être pressées, vouloir gagner du temps… A ce propos, Thomas, pourriez-vous répondre à ma question correspondant à l’étendue des actes qui relèvent de l’infraction de l’art. R. 2241-18 du Code des transports, qui dispose que “Dans les espaces et véhicules affectés au transport public de voyageurs ou de marchandises, il est interdit à toute personne de faire usage, sans autorisation, d’appareils ou instruments sonores, ou de troubler la tranquillité d’autrui par des bruits ou des tapages./Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.” ? Et notamment quels “bruits et tapages” ? Quelles consignes sont données à vos agents verbalisateurs pour l’application de cet article ?
          Les petits enfants sont prioritaires mais pas sur toutes les places. C’est pareil que pour les autres catégories prioritaires…
          Par « S’ils ont le droit d’être assis », vous voulez dire s’ils ont une bonne raison ? Mettez-vous à leur place, c’est pas forcément agréable de devoir se justifier quand on est dans son droit et cela peut entraîner une réaction violente de leur part. Regardez déjà celle que peuvent avoir les personnes auxquelles on rappelle, justement, l’interdiction de fumer et qui, elles, ne sont pas dans leur droit !
          Quand vous dites avoir “délogé” (sic) une personne, était-ce uniquement par la conviction de vos mots ou en employant la violence physique ? Car, dans le 2ème cas, vous commettez une voie de fait !
          Sans focaliser sur votre expérience personnelle, si la règle était “Toute personne entrant dans certaines catégories est prioritaire pour toute place”, cela poserait un gros problème dans les faits. Voilà, il me semble, ce qu’il se passerait : chaque voyageur assis se dirait qu’il va attendre, que quelqu’un d’autre va bien céder sa place et cela arriverait forcément et ce serait toujours les plus généreux qui le feraient qui, au bout d’un certain nombre de fois, en aurait marre et cela réduirait la chance d’obtenir une place quand on est en droit de l’exiger. Ou alors, si un présumé ‘le plus jeune’ ou ‘le moins fatigué” est pris à partie, ce serait des discusions sans fin sur “Y a plus jeune et fatigué que moi”…

        • Thomas

          Stephane,
          Je me renseigne et reviens vers vous dès que j’ai ces informations 😉
          Bonne journée, Thomas.

        • Thomas

          Stephane, je reviens vers vous avec une réponse :
          Les agents verbalisateurs ont pour consigne de verbaliser et de procéder à l’éviction des personnes qui transgressent cet article (art.R.2241-18).
          Concernant « bruits et tapages », cela s’apparente aux spectacles de rue (théâtre, marionnettes, danses…).
          Depuis le 1er janvier 2019, les agents verbalisateurs lignes A ont procédé à 183 verbalisations pour cette infraction au code des transports.
          Bonne journée, Thomas.

        • Stephane

          Merci, Thomas, pour ces précisions. Donc les conversations téléphoniques abusivement longues, les bruits systèmes répétés des smartphones, ordinateurs portables ou encore tablettes et les groupes de personnes parlant très fort en chahutant ne sont pas visés par cette disposition ? C’est pourtant plus désagréable qu’une mini-représentation artistique et tout à fait assimilable à des « bruits et tapages » ! J’avoue que j’ai du mal à comprendre que vos agents ne vérifient même pas si on a effectivement sali un siège en mettant ses pieds dessus mais tolèrent des sons qui quotidiennement nous fatiguent…
          Pour ce qui est du téléphone, sans forcément envisager une répression pénale, une campagne incitant à en faire un usage modéré (brefs coups de fil pour prévenir de son arrivée ou dire à la nounou qu’on va être en retard, par ex) ne pourrait-elle pas être engagée par L, A, J et la RATP ?
          Je vous serais aussi reconnaissant de bien vouloir répondre à mes autres questions contenues dans mon premier commentaire publié ici le 8 novembre.

        • Thomas

          Bonjour Stéphane,
          Il faut aussi garder à l’esprit que les agents de contrôle savent faire preuve de discernement, vous comprendrez qu’en fonction de la situation il peut être amené à verbaliser et dans une autre, il avertira simplement la personne (par exemple : en fonction de l’affluence, si la personne parle un peu trop fort au téléphone…).
          Bonne journée, Thomas

      • Thomas

        Bonjour Stéphane,
        Pouvez-vous me préciser ce que vous entendez par « bruits systèmes répétés, alors que pourtant débrayables » svp ?
        Concernant un éventuel accident dans les escalators, vous êtes couvert tant que vous avez votre titre de transport et que ce dernier est validé. Il fait aussi office « d’assurance ».
        Pour le vélo, si vous montez avec dans le train et que vous êtes dans les heures autorisées, mais que votre descente se fait un peu après dans la limite du raisonnable, nos agents seront très certainement compréhensifs. Comme vous le savez, tout n’est pas tout blanc ou tout noir, nos agents de contrôle savent faire preuve de discernement en fonction des situations.
        En revanche, si vous montez à 9h25 pour descendre 45 minutes plus tard, là vous risquez d’être verbalisé.
        Concernant les nuisances olfactives, cela me parait bien délicat (même si, je vous l’accorde, ce serait parfois nécessaire).
        Bonne journée, Thomas.

        • linor 9510

          Bonsoir,
          J’ai vu dans les VB2N de la ligne J un logo montrant un téléphone portable dormant,incitant à moins l’utiliser dans le train. Je pense aussi qu’une campagne pourrait être bien.On entend également les interlocuteurs de certains et c’est dérangeant,comme tous ceux qui écoutent la musique à fond au point que les autres voyageurs l’entendent de loin.Pourtant il me semble bien que le fait d’écouter la musique à fond est passible de verbalisation.Je pense qu’il serait bien de le rappeler dans les RER car c’est pénible ce manque de respect envers les autres.
          Merci

    • Jujuv

      Quelques règles lors de la circulation en gare et l’attente en quai qu’il me semble important de rappeler:
      – La circulation dans l’ensemble de la gare ne se fait qu’à pieds (pas de vélos, trottinettes, rollers, etc)
      – Interdiction de fumer ou vapoter dans l’enceinte des gares d’IdF même sur les quais ouverts
      – La circulation se fait à droite en gare comme sur les trottoirs, sauf cas particulier (ex: escalators à gauche)
      – Dans les escalators, on place sa valise devant ou derrière soit, surtout pas à coté
      – Lors de la circulation dans les couloirs, on tire sa valise derrière soit, surtout pas à coté
      – Lors de la circulation en groupe dans les couloirs, on ne se place jamais à plus de 2 cote à cote
      – Lors de la circulation en groupe dans les couloirs, on veille à laisser passer les voyageurs pressés (sans attendre qu’ils demandent ou toussent fort)
      – On sort son titre de transport avant l’arrivée aux portiques
      – On SORT son titre de transport pour valider aux portiques, on ne passe surtout pas son sac à main ou porte-carte complet (ça échoue 4/5 fois)
      – On ne s’arrête pas au milieu du passage, même pour admirer les vitrines des commerces en gare.

      Vous l’aurez compris, ce sont pour beaucoup des règles qui visent à fluidifier la circulation en gare 🙂
      Pressé ou pas, chacun a le droit de marcher à sa vitesse et personne ne doit l’en empêcher que ce soit en le poussant ou au contraire en le bloquant.
      Evidemment il convient de se limiter à la marche et ne pas courir sur les quais.

      • Stephane

        Jujuv, comme je l’ai écrit dans mon commentaire, vapoter n’est interdit que dans les véhicules, les trains donc.

        • Jujuv

          Non.
          Vapoter sur les quais est bien interdit comme le rappel, entre autre cet article du blog: https://rera-leblog.fr/rer-a-tabac/

        • Stephane

          Jujuv, qu’est-ce qui est plus officiel ? Un code (lois et règlements) publié sur Légifrance ou un billet du présent blog ? De plus, cet article remonte à 2017 alors que le Code des transports a été complété cet été.

        • Stephane

          Jujuv, je vous invite à lire le dernier article sur le sujet publié sur ce blog vendredi dernier ainsi que mon commentaire.

      • caroroma

        Stéphane, vous êtes sérieux quand vous me demandez si je l’ai délogé physiquement ? Oui je l’ai passé par la fenêtre..non mais oh, vous êtes qui pour tenir des propos pareils ? Relisez-vous et réfléchissez à la pertinence de vos interventions.

        • Thomas

          Allons, ne nous emportons pas.
          Je savais que cet article allait être sujet à commentaires, mais pas à ce point !

          En tout cas, je suis ravi de voir que cela vous intéresse 🙂

        • caroroma

          Thomas, pouvez-vous répondre à ma question concernant l’existence ou non de places réservées ? J’en ai vu ce matin dans les Bombardier, mais dans les « vieux » RER, y en a-t-il ? Merci !

        • Thomas

          Bonjour Caroroma,
          Il me semble que certaines voitures en sont encore équipées, je demande confirmation et je vous apporte cette réponse :).
          Bonne journée, Thomas

        • Stephane

          caroroma, désolé si, encore une fois, je vous ai choquée mais je ne connais ni votre force physique, ni celle de la personne que vous avez « délogée », ni votre psychologie dans les moindres détails alors c’était une option possible. Pour le moins, vous auriez pu la bousculer ou la gifler… J’en conclus donc que vous avez su être très persuasive. Cela vous convient ainsi ?

    • Guillaume 95

      Je pense qu’il faut rappeler que quand on est malade on prend un sac plastique pour ne pas vomir dans le train et bloquer des sièges ou des portes (en gros après il y a moins de place dans le train)

      • Stephane

        Guillaume 95, on ne sait pas toujours qu’on va être malade à bord du RER ! Il faudrait surtout qu’il y ait des toilettes dans les trains mais, de nos jours, le Wi-Fi, notamment, semble plus important…

    • BaptisteP

      Merci pour ce guide, il est très bien fait.

      Il faudrait également ajouter qu’il est interdit de rouler à vélo, trottinettes, hoverboard, skateboard ou autres sur les quais.

    • Ammar K

      Les trottinettes électriques ou tout autres engins autorisés doivent en heures de pointe être pliés

    • Fred972

      Bonjour,
      Merci pour ce rappel. J’ajouterai également ne pas mettre ses pieds sur les sièges et garder ses sacs sur soi pour que les autres voyageur puissent eux aussi s’asseoir.
      Bon voyage à tous.

    • Nico 73

      Les chaussures sur les sièges par exemple c’est combien l’amende ?

      • Stephane

        Nico 73, ce qui est interdit ce n’est pas à proprement parler de mettre les chaussures (ou les pieds chaussés) sur les sièges mais de « détériorer ou de souiller de quelque manière que ce soit les espaces, les véhicules ou le matériel affectés au transport de voyageurs ». Or on peut avoir des souliers bien secs qui ne tacheront pas les fauteuils ou moins qu’un vêtement qui vient toucher son assise et qui dégouline de pluie polluée. Cela dit, je ne sais pas avec quel degré de relativité les agents verbalisateurs des transporteurs appliquent cette disposition qui prévoit une amende de la 4ème classe, donc ayant un montant plus élevé que le fait de fumer ou vapoter.

        • Pepinieriste

          Stéphane et Nico73.
          Cela fait combien de temps que vous n’avez pas vu un contrôleur dans un train de la ligne A?
          Pour ma part je dirais six bon mois et avant cela, plusieurs années.
          Donc, ça me semble avoir peu d’intérêt de se prendre la tête sur ce genre de sujets. La réalité est que les incivilités dans les trains sont tres tres peu réprimées car…il n’y a personne pour les réprimer.
          Si les représentants de la RATP intervenant sur ce blog ont un avis contraire, ce serait intéressant qu’ils l’argumentent avec le nombre d’amendes distribuées depuis début 2019 pour ce genre de motifs.

        • Jujuv

          Pour en avoir dèja fait les frais, je peux vous assurer que les agents ne s’embêtent pas à déterminer s’il y’a bien souillure.
          Ils sanctionnent tout pied sur le siège.

          Même quand on a essuyé ses chaussures, placé ses pieds sur le rebord en plastique et que les reposes pieds sont cassés dans toute la voiture (VB2N).
          Ça dépend énormément de l’humeur de l’agent en fait…
          J’ai eu le malheur de tombé sur un agent qui avais probablement passé une bien mauvaise journée et qui en oubliais la politesse jusqu’à ne plus savoir composer de phrases.

    • anatha

      Certains de vos conseils bien que de bon sens me font peur. Se placer dans les couloirs en cas d’affluence par exemple. Avec une augmentation du nombre de voyageurs de près de 5% par an rieb que sur la A, j’espère que la ratp prévoit d’autres solutiins parce que d’ici trois, quatre ans cela deviendra invivable.

      J’espère a minima que la période de pointe sera étendue et le matin et le soir.
      A.

    • lerouxrv

      Merci pour ce rappel. Mais comme vous le dites, les gens qui lisent ce blog sont probablement pas les plus concernés 🙁
      Tous les matins j’ai envie de crier, « Allez dans les couloirs, enlevez vos sacs à dos » !!!
      Alors je me faufile avec mon sac à la main (pardon, pardon), je vais dans un couloir, et oh j’ai de la place, et parfois même une place assise 2 stations après !
      Alors je me dis : tant pis pour eux.

    • Stephane

      Thomas, je suis étonné que mon commentaire déposé le jour-même de la publication de vote billet, soit le vendredi 8 novembre, ne soit pas en ligne alors que deux plus récents le sont déjà. Ne publiez-vous pas nos commentaires dans l’ordre de leur dépôt ? Dans la négative, pour quels motifs procédez-vous ainsi ?

      • Thomas

        Bonjour Stéphane,
        J’ai peur de n’avoir pas bien saisi votre demande car votre commentaire du 8 novembre est bien en ligne (depuis un petit moment maintenant).
        Je vous l’accorde, j’ai mis du temps à tout lire/valider/répondre, cependant je vous confirme que votre commentaire a bien été publié.
        Thomas

        • Pépiniériste

          Bonjour Thomas – Il serait souhaitable que la fonction « Je souhaite être prévenu par mail lorsqu’un nouveau commentaire est publié sur ce billet » soit paramétrée de telle manière que les contributeurs à chaque billet reçoivent par mail non seulement les posts des autres contributeurs mais aussi les leurs (les informant ainsi que leurs commentaires ont bien été publiés). Merci.

        • Thomas

          Bonjour Pépiniériste,
          Je prend en note, je dois bien avouer que je ne m’étais pas posé de questions sur ce point.
          Bonne journée, Thomas.

        • Stephane

          Thomas, Ce commentaire est en effet désormais en ligne mais des plus récents avaient été publiés avant. Idem pour celui auquel vous répondez aujourd’hui, y compris si on le compare à d’autres de mes messages, postérieurs au 8 et pourtant mis en ligne avant.
          Il me semble indispensable que vous publiez nos commentaires dans l’ordre de leur dépôt, même lorsqu’ils appellent une réponse de votre part. Cela me semble équitable car sinon c’est forcément perçu comme une hiérarchisation de nos points de vue. De plus, les autres lecteurs du blog doivent pouvoir y réagir le cas échéant, même si votre réponse suppose du temps de recherche. Il en va de la réactivité du blog, déjà atteinte par la « censure » préalable qui n’existait pas à ses origines.
          Pouvez-vous désormais vous engager à cela ou avez-vous des arguments à m’opposer ?

        • Thomas

          Stephane,
          Je peux vous assurer qu’en aucun cas je cherche à hiérarchiser ou censurer quoi que ce soit.
          Je publierai dorénavant les commentaires dans l’ordre de publication si cela vous parait mieux pour la compréhension de nos lecteurs.

          C’est aussi ce qui fait la richesse de notre blog, que l’on puisse échanger et prendre en considération vos remarques ☺️.

          Bonne journée, Thomas.

        • Stephane

          Merci, Thomas, pour l’annonce de cet effort.
          Censurer est un peu fort mais je l’avais mis entre guillemets, notez bien. En tout cas, pour le moins, vous modérez, comme l’exige la charte et donc cela retarde forcément la publication.
          Quant à hiérarchiser, je suis désolé, quand vous ne publiez pas les commentaires dans l’ordre, vous le faites, inconsciemment sans doute mais tout de même.

    • Lionello

      Bonjour,

      Je rajouterais :
      n’hésitez pas à descendre momentanément du train si vous vous trouvez dans le passage, pour faciliter la descente des voyageurs en station. Vous pourrez y remonter aussitôt après !

      • Jujuv

        C’est vrais que ça parait si évident qu’on a tendance à ne pas le rappeler mais il y’a pourtant beaucoup d’empaffés qui restent plantés en plein milieu de la passerelle alors que les gens veulent descendre !

    • caroroma

      Bonjour…Très bien, dommage seulement que ces informations ne soient pas plus mises en avant, car quand on est dans notre bon droit et qu’on fait des remarques à quelqu’un, on se fait limite casser la gueule…je rajouterais aussi de ne pas s’asseoir sur les marches à l’intérieur des rames quand il y a affluence, car cela prend de la place et empêche d’autres personnes de monter (sauf en cas de nécessité de s’asseoir si la personne n’est pas en forme). Beaucoup de personnes prennent leur aise et nous regarde de travers si on ose une remarque. IL MANQUE UNE INFORMATION PRIMORDIALE : CEDER LA PLACE AUX PERSONNES QUI ONT LE PLUS BESOIN DE S’ASSEOIR, je suis scandalisée par les jeunes qui ne laissent pas les personnes âgées s’asseoir, ou les personnes avec des enfants. On risque en plus une chute d’un voyageur, et donc de forts ralentissements…

    • Dirk

      Bonsoir,
      Je suis étonné de ne rien voir sur le fait de s’asseoir dans les escaliers des voitures. Pourtant cela semble être la dernière mode (tous âges confondus), s’asseoir sur les marches des escaliers qui partent de la plateforme jusqu’au 2 niveaux des rames, et surtout, surtout, ne pas bouger quand des gens veulent monter et descendre. Le top étant quand 2 personnes squattent l’escalier et s’installent l’une à droite, l’autre à gauche, les gens voulant passer n’ont plus qu’à slalomer ! Bref, surtout ne pense qu’à soi, même quand on prend 2 fois plus de place en étant assis, et que les autres galèrent pour monter/descendre, ça n’a pas d’importance à leurs yeux.

    • Pepinieriste

      @caroroma qui nous dit « oui mais moi je mange dans le RER parce que je suis pressée et j’ai des impératifs, j’estime donc être en droit de le faire. »

      J’adore le « j’estime etre en droit de le faire… » si le fait d’être pressé et d’avoir des impératifs doit tout justifier, pourquoi aussi ne pas rouler à 130 kmh dans la rue commerçante ou pres de l’école maternelle de votre ville…

    • CARAMBAR

      Bonsoir

      Peut être rajouter, si cela n a pas encore été dit , ne pas lire ses SMS et décrocher de son téléphone dans les couloirs, les montées d’escalier et sur les quais .

      En cas d’affluence, Les jeunes enfants ne doivent pas occuper un siège entier ni être laissés dans leur poussette mais être mis en cas sur les genoux des parents et plier la poussette.

    • linor 9510

      Bonjour,
      il y a aussi le souci de la mendicité notamment sur la branche Cergy.Il y en a qui mendient avec agressivité et qui insultent si on ne leur donne rien,sans oublier ceux qui font de la guitare ou amènent carrément des grandes baffes en écoutant la musique avec,ça casse les oreilles.On ne peut rien leur dire sinon on risque de se faire agresser.

      • Aurélie

        Bonjour,

        Face à ce type de situation, n’hésitez pas à prévenir les agents en gare ou à le signaler au 31 17 (ou par sms au 31 17 7).

        Bien à vous,
        Aurélie