Découvrir

13

De La Défense à Saint-Germain : Rencontre avec un assistant d’exploitation du RER A

21032017

Comme je vous en ai déjà parlé, je souhaite que le blog soit autant que possible un lieu d’échanges : dans le RER A, on croise beaucoup de monde : des clients, des agents… Mais sans pour autant se parler. Il y a quelques semaines je vous présentais ainsi Irène, Sabrina et Abdel, de l’entité d’aide à la régulation .

Cette fois, j’ai fait la connaissance de Ludovic, qui est « assistant d’exploitation » à l’ouest de la ligne, sur la branche de Saint-Germain.

Ludovic m’a fait découvrir son quotidien entre Saint-Germain-en-Laye et La Défense, m’a expliqué son métier et a partagé son expérience, de bons et de moins bons souvenirs … En expert de ce territoire, il m’a même fait part de quelques bons plans ! Entretien.

Bonjour Ludovic, depuis quand travailles-tu sur le RER A ?

Ludovic : J’ai commencé à travailler sur la ligne A en 2005 en tant qu’agent… (Ça ne me rajeunit pas 🙂  Et depuis 2012, je suis devenu « assistant d’exploitation ».

Quel est ton quotidien ? Parle-nous un peu de ton métier : qu’est-ce que c’est un « assistant d’exploitation », au juste ?

Au RER, les agents dans les gares sont des interlocuteurs privilégiés pour les clients. Ils sont chargés de répondre à leurs demandes, de vendre des titres de transport ou de les accompagner si nécessaire. C’est le cas, par exemple, lorsqu’une personne à mobilité réduite doit prendre le train. Ils sont également chargés de la sécurité dans les gares et effectuent régulièrement des vérifications des installations. Il faut s’assurer que tout fonctionne, que les installations n’ont pas été détériorées… S’il y a un incident, nous sommes aussi les premiers à être sur place, donc à aider les voyageurs. Les exemples sont très variés, on intervient dès que les clients ont besoin d’aide en fait : si quelqu’un est bloqué dans un ascenseur ou si une personne fait un malaise, pour orienter les clients lors d’incidents mais aussi, tout simplement, pour répondre à un touriste égaré qui n’est pas sorti dans la bonne gare.

Un « assistant d’exploitation », c’est un « chef d’équipe » au contact des clients et en soutien des agents sur le terrain. De temps en temps, je renforce les équipes sur le terrain et, d’autres fois, je travaille en agence commerciale pour accueillir les clients, proposer des pass navigos… Il arrive également que je travaille au centre de surveillance, à La Défense. C’est une sorte de tour de contrôle dans la gare, d’où l’on peut surveiller tout ce qu’il se passe et à partir de laquelle on peut gérer tout type d’incident.

C’est donc un métier très polyvalent !

C’est une vocation pour toi, ce métier au contact des clients dans une gare de RER ?

Oui, quand j’étais petit j’ai toujours rêvé de passer ma vie dans les gares du RER … Mais non, quand j’étais petit, je voulais devenir pompier comme tout le monde ! Par contre, je suis une personne très sociable, j’aime discuter avec les gens. Je suis curieux aussi… Toutes ces qualités sont absolument indispensables pour aller à la rencontre des clients sur le terrain. Je pense que j’ai un profil qui correspond bien à ce métier et je le fais avec plaisir en tous cas !

Pourtant ce n’est pas toujours facile d’être face aux clients, en particulier lorsqu’ils sont en retard à cause du RER A et que tu es leur seul interlocuteur, non ?

Ludovic : Non, ce n’est toujours facile… Parfois les gens sont excédés. Mais ça forge le caractère d’être au contact. On apprend à réagir correctement, pour que tout le monde garde son calme.

Et tout n’est pas toujours noir : quelque fois les gens nous remercient aussi de les aider.

En fait, le matin je me lève toujours de bonne humeur et ça se passe bien !

Tu connais bien le RER A et en particulier la branche Saint Germain : pourrais-tu partager quelques bons plans ou des conseils sur le blog ?

Sur la ligne, il y a énormément de choses à faire (quand on ne travaille pas !). Le RER A est un immense territoire, même en ne parlant que de la partie ouest qui va jusqu’à Saint Germain.

Rien qu’à la Défense : un super bon plan pour partir en week-end, ce sont les bus low cost qui partent du terminal Jules Verne vers la province, pour quelques dizaines d’euros. Il y a aussi la pharmacie du RER qui est réputée pour être la moins chère d’île de France. Il y a tout le temps des files d’attente monstre le matin, parfois même dès l’ouverture de la gare !

A Saint-Germain-en-Laye, pendant l’été, il ne faut pas rater la fête des Loges. C’est une gigantesque fête foraine, c’est très sympa pour les enfants ! Moi, j’ai deux petits garçons qui viennent tout juste de naître, des jumeaux… Ils sont encore un peu petits, mais je les y emmènerai dans quelques années.

Au Vésinet Centre, il y a des commerces et quelques restaurants très sympas. Une fois par an, une grosse brocante est organisée, au début de l’été. On peut y accéder directement depuis la gare RER.

Au Vésinet, mais plutôt accessible à partir de la gare « Le Vésinet-Le Pecq », la fête de la Marguerite se déroule traditionnellement sur la Pelouse des Fêtes le troisième dimanche de Juin depuis le 19è siècle. Il y a un magnifique parc et un étang. C’est idéal pour un déjeuner champêtre !

A Chatou, il y a des concerts tous les ans sur l’île des impressionnistes : il parait que c’est très agréable également. C’est plutôt accessible à partir de la gare de Rueil, en fait. Cela dit, la gare de Chatou est très agréable, elle donne directement dans le centre-ville.

A Rueil, bon, tout le monde connaît le château de la Malmaison, la résidence de Joséphine de Beauharnais, et son parc ! C’est une jolie ville et en particulier pour aller se promener en famille, forcément.

Enfin, quand on arrive à Nanterre, on peut apercevoir la Garde républicaine le long des voies. A Nanterre Université, la gare est toute neuve. Ça se transforme très très vite, c’est impressionnant !

En effet, cela fait un certain nombre de promenade à prévoir rien que sur cette branche du RER A, surtout à l’approche des beaux jours ! Merci Ludovic de nous avoir fait partager ton expérience : Nos voyageurs de l’ouest te retrouveront bientôt sur la ligne.

À lire également

Les « assistants de régulation » à votre service : entretien [2]

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • carolm

    Bonjour à tous de la part de l’Association Plus de Trains. Dans l’absence d’un billet consacré à la relève conducteur à Nanterre Préfecture, voici quelques infos sur ce sujet capitl qui va être délibéré par le STIF le 22 mars en même temps que le projet de refonte horaire des lignes RER A + L Nord.

    Tout d’abord, des extraits du dossier que nous avons rendu au STIF et aux élus il y a quelques jours.

    ***Nous demandons à tous les membres du Conseil du STIF, élus de la Région, élus de Paris, élus des départements de Petite et de Grande Couronne, au-delà de leurs appartenances politiques, d’exiger et de voter enfin la fin de l’interconnexion de Nanterre Préfecture et de modifier le projet actuel du STIF, qui prévoit un report aux calendes grecques d’une éventuelle suppression de la relève conducteur. Cette réforme permettrait d’ajuster un projet aujourd’hui injuste entre les branches ouest, et déséquilibré entre effort des usagers (moins de trains) et effort des opérateurs. Deux associations (Fnaut IDF et CADEB) se sont jointes à nous pour demander cette suppression dans une lettre commune. Il est grand temps de mettre fin au discrédit sur ce dossier qui traîne depuis trop d’années.

    Nos arguments clés:

    * Une part significative des retards à Nanterre Préfecture.
    Après avoir minimisé pendant des décennies son impact, RATP et SNCF ont concédé lors du comité
    de ligne du 22 février 2017 que 30% des retards en pointe à Nanterre-Préfecture étaient causés par des
    problèmes de relève de conducteur. Ce chiffre très élevé n’avait jamais été rendu public auparavant.

    * Un délai inacceptable.
    Les usagers des branches Cergy et Poissy ont en marre de subir des attentes très longues à Nanterre Préfecture, alors que les trains de Saint Germain leur passent sous le nez. Voici les statistiques d’un usager sartrouvillois excédé : il note tous les temps d’attente depuis bientôt 5 ans.
    1 train sur 10: attente moyenne plus de 6 minutes
    2 trains sur 10: attente moyenne plus de 3 minutes
    6 trains sur 10: attente moyenne plus de 2 minutes
    Dans une gare normale, le temps d’arrêt est à 45 secondes.
    (Et je le confirme, cela contribue au taux de retard lamentable sur notre ligne, selon mes recherches moins de 10% de trains en direction de Cergy & Poissy arrivent à l’heure entre 17h et 20h en semaine!!)

    * Le Président de la République a exigé sa suppression en 2011.
    Extrait du discours de M. Sarkozy le 5 décembre 2011 lors de l’inauguration des rames MI 09 du RER A : « Pourquoi la suppression de la relève à Nanterre-Préfecture sur le RER A ne peut-elle être conduite alors qu’on a réussi à le faire sur le RER B ? Je ne vais pas répéter, mais je pense que les mêmes causes produisant les mêmes effets nous devrions pouvoir y arriver. J’ai le sentiment que rien ne justifie que ce dernier mur ne soit pas abattu, et que plus d’un million d’usagers par jour l’attendent. »

    * La refonte va accentuer les inégalités entre branches.
    Pour des motifs techniques liés à la saturation des voies entre Nanterre et Maisons-Laffitte, les opérateurs ont spécifié qu’un déséquilibre entre branches était indispensable pour fiabiliser. Les RER venant de Cergy/ Poissy seront demain bien plus chargés que ceux venant de St Germain. Pour que les usagers de Cergy/Poissy cessent de parler de « sous-branche », l’équité c’est de supprimer enfin l’arrêt prolongé à Nanterre qu’ils subissent. Enfin, la refonte va augmenter le nombre de circulations d’ouest en est le matin (de 24 à 26): cela va augmenter la congestion subie par les usagers qui habitent à l’ouest.
    Actuellement le matin depuis l’ouest:
    12 RER Saint Germain/heure, 12 RER Cergy-Poissy /heure
    Dès fin 2017:
    15-16 RER Saint Germain/heure, 10 RER Cergy-Poissy/heure

    *L’Exécutif régional s’est engagé à supprimer la relève.
    Extrait du programme électoral de la liste LR-UDI-Modem portée par Mme Pécresse lors de la campagne de décembre 2015 (page 7) : « Nous mettrons fin à la relève des conducteurs à Nanterre-Préfecture sur le RER A en mettant en place un commandement et une gestion unique et intégrée, comme sur le RER B ».

    * Unanimes, les Députés réclament la gestion unifiée depuis 2012.
    Présidée par M. Goldberg (PS) et ayant pour rapporteur M. Morange (UMP), la commission parlementaire « RER » a demandé en mars 2012 la mise en place de 30 mesures. La première de ces mesures porte sur l’unification du commandement et demande de : « supprimer la relève de Nanterre Préfecture sur la ligne A entre conducteurs RATP et SNCF afin d’améliorer la fluidité du trafic ». Ce rapport a été voté à l’unanimité des membres de la Commission, représentant toutes les sensibilités de l’Assemblée. Les Députés sont les représentants du Peuple. Comment des entreprises publiques osent-elles ne pas appliquer une telle demande ? Qui décide ? ***

    Voici aussi un lien vers l’émission de Transportez Moi du 11/03: http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/transportez-moi/2017/03/11/tpm26-rer-a-rien-ne-va-plus-faites-vos-jeux.html

    Comme certains parmi vous ont déjà constaté, le responsable du RER A+B interviewé ne donne aucune information sur les raisons qui empêchent la suppression de la relève.
    On l’impression d’une omerta chez les opérateurs — impression qui est renforcée par le fait que nous soyons obligés de « squatter » ici sur un billet n’ayant rien à voir avec la relève, l’animatrice du blog ayant refusé notre demande tout à fait raisonnable d’un billet consacré à ce sujet!

    Qu’est-ce qu’ils cachent? A mon avis le problème est lié aux syndicats. Parmi les dizaines de personnes auditionnées par la commission d’enquête parliamentaire en 2012, seulement les représentats de syndicats étaient contre la suppression de la relève.
    Leurs arguments:
    – CFE-CGC: en raison des « cultures differentes » de la RATP et la SNCF, « on pourrait même craindre une dégradation de la régularité » sur la ligne si la relève sera supprimée
    – CGT: « Le temps de montée et déscente des usagers dans le train est supérieur à celui de la relève des conducteurs »
    – SUD RATP: La relève est un « faux problème »

    C’est vraiment n’importe quoi, surtout car on a déjà l’expérience du RER B. Après la suppression de la relève sur cette ligne en 2009, le taux de ponctualité du RER B est passé de 78% à 83,1% en 2013, donc un gain de 5,1% AVANT la mise en place du commandement unique, fin 2013. Avec commandement unique, la ponctualité s’est améliorée davantage, en 2016 elle était à 87,7%.

    On revient vers vous après la réunion du STIF le 22 mars ! Cdlt CarolM

    • marine

      Bonjour, et merci carolm pour ces précisions attendues !

    • Brijoudu93

      Bonjour Carol et tout d abord bravo pour le mal que vous vous donnez merci pour ces précisions

    • Royce

      Bonjour à tous,

      Merci Carolm pour ces infos.

      En allant sur le site de plusdetrain je suis tombé sur ce tweet:
      https://twitter.com/Plusdetrains/status/844551100971827201

      Je suppose que l’asso reviendra avec plus de détail.
      Mais pour ce qu’il en est actuellement, rien ne sera fait avant mi-2019. Et encore on parle de diligenter une étude qui doit justifier que la relève est une des causes des différents retards.

      Tout ceci est bien étonnant lorsque l’on lit ça plus haut:
      « Après avoir minimisé pendant des décennies son impact, RATP et SNCF ont concédé lors du comité
      de ligne du 22 février 2017 que 30% des retards en pointe à Nanterre-Préfecture étaient causés par des
      problèmes de relève de conducteur. Ce chiffre très élevé n’avait jamais été rendu public auparavant. »

      Ils le concèdent il y a un mois, et aujourd’hui il faut refaire une étude dans plus de 2 ans…

      On constate aussi sans trop de mal, vu le post initial que le problème n’est pas organisationnel mais syndicale. Il suffit de voir les arguments avancés par les représentants.

      Sophie, comprenez vous un peu mieux la colère que peuvent ressentir les usagers sur ce sujet en particulier, qui en plus des retards, ont l’impression d’être traités comme des moins que rien?

      Alors que c’est un sujet phare, on entend et on lit tout et son contraire. Et sur ce blog qui se veut référant en la matière aucune information n’est relayée convenablement.

      Le président de la RP, l’exécutif régional, les députés, et même les responsables de la RATP/SNCF reconnaissent l’aberration de ce fonctionnement, et les retards qui en découlent.

      En pourtant, toujours rien n’est fait, le débat n’a pas vraiment lieu, les syndicats usent de leur pouvoir au détriment de leur clients qui en subissent les conséquences tout les jours.

      http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/notre-carnet-de-bord-dans-le-rer-a-22-03-2017-6787140.php
      (ca rappellera le quotidien de la plupart d’entre nous)

      Et même sur ce blog plutôt ouvert et sans censure. Nous sommes obligé de converser sur ce thème en catimini via les commentaires d’un thème qui n’a strictement rien à voir (il ne faudrait pas que trop de gens s’en rende compte dirait-on?).

      Comment ne pas avoir de mauvaises pensées vis à vis de l’ensemble de RATP/SNCF.

      Je pense que nous pouvons tous accepter les problèmes (même quotidien), lorsque l’explication vient de pannes, d’erreurs ou d’impossibilité d’anticipation, d’accident, de vétusté de matériel.

      Il est même possible d’encaisser la mauvaise capacité qu’à ces deux entreprises à fournir des informations cohérents en temps réel lors des différents problèmes rencontrés.

      Mais là, c’est juste de la mauvaise foi que de nous laisser dans l’ignorance. C’est irrespectueux vis à vis de nous, usagers mais aussi clients. D’autant plus que nous sommes pris en otages n’ayant d’autre solution que d’utiliser ce service pitoyable au prix d’un service de qualité.

    • marine

      Et comme à l’accoutumée, Sophie lit et poste les commentaires mais ne répond pas

      • cmfr

        +++ aux commentaires de Marine, de Brijoudu et de Royce!

      • Brijoudu93

        Bonjour vous avez raison quand vous écrivez que Sophie parfois ne répond pas je ne veux pas prendre bêtement sa défense mais je pense que ce blog étant la vitrine de cette merveilleuse entreprise qu est la RATP Sophie qui l anime ne peut pas écrire tout ce qu elle veut car elle doit rendre des comptes ce silence assourdissant est pénible et insupportable certes mais ce blog est il un VRAI et LIBRE lieu d échange ?

      • Sophie

        Bonjour Brijou,

        Le fait que tous ces commentaires soient en ligne est déjà un début de réponse non?
        Je pense que le nombre de commentaires publiés tous les jours souligné aussi l utilité du blog. Et évidemment je ne réponds que lorsqu’il me semble que j ai une réponse constructive et utile à vous apporter.

      • marine

        Nous dire au moins une fois de temps en temps que vous n’oubliez pas les sujets importants que nous abordons entre nous ici quotidiennement serait à mon sens constructif.
        De nombreuses informations constructives ont été données dernièrement concernant cette fameuse relève, informations que vous pouviez par ailleurs certainement vous procurer

    • Christophe

      Je suis d’ailleurs étonné de voir la fréquence StGermain augmentée, puisqu’on y voit des trains systématiquement en retard aussi (dans une moindre mesure si on compare à la branche nord, de l’ordre de 2 à 15 minutes).
      Habitant Cergy, travaillant à Rueil, je suis contraint de prendre les deux branches, les retards se cumulant régulièrement de manière significative.

      • carolm

        Bonjour à tous de la part de l’Association Plus de Trains! Voici un compte rendu de la réunion du STIF le 22 mars, en ce qui concerne les lignes RER A + L Nord:

        Tout d’abord pour la relève conducteur à Nanterre, je ne le cache pas, nous sommes déçus. Comme Royce a déjà signalé, le STIF diligentera une étude en mid-2019, 6 mois après la mise en place d’un commandement unique sur la ligne. Il n’y a aucune raison d’attendre 2 ans, on sait depuis longtemps que cette relève provoque des retards. En plus l’entrée en vigueur de la nouvelle grille horaire d’ici 9 mois va accentuer l’inégalité entre les branches St Germain et Cergy/Poissy. La décision du STIF s’agit d’un compromis entre les opérateurs qui ne voulaient rien faire, et les associations qui demandaient la suppression le plus vite possible. Rassurez vous nous resterons vigilants, nous avons demandé la transparence à 100% pour le protocole de l’étude (ce qui n’a pas été le cas pour l’étude précédente) en mettant un maximum de pression que la relève soit supprimée le plus vite possible après.

        Pour les autres mésures votées par le STIF, les nouvelles sont plutôt bonnes:

        – Mise en place de la refonte horaire en mi-décembre 2017, cela devrait aider la ponctualité, les opérateurs estiment qu’environ 40 % des incidents actuels sur les lignes A + L Nord pourront être corrigés. On verra!

        – Centralisation de la communication voyageurs. C’est une vraie avancée, les differents applis/sites de la RATP et la SNCF donnent souvent des infos contradictoires. Mais j’ignore la date prévue pour cette mise en place. Sophie auriez-vous des précisions?

        – Mise en place d’un centre de commandement unique en décembre 2018. Sur la ligne B, la mise en place d’un tel centre en 2013 a nettement amélioré la ponctualité.

        – Rénovation de la station Auber, en lisant ce blog je vois que c’est un sujet qui intéresse pas mal de voyageurs (y compris moi!) Voici un lien vers le fil Twitter de la FNAUT avec des précisions.

        https://twitter.com/Asso_usagersidf/status/844246520182571008/photo/1

        Royce merci d’avoir signalé le reportage du Parisien ! Et je suis d’accord avec vous, c’est inadmissible qu’un blog consacré au RER A n’a fourni aucune information aux usagers sur la refonte horaire, la relève conducteur et d’autres sujets prioritaires, malgré de nombreuses demandes de lecteurs. Je vais voir avec les associations pour signaler ce problème aux services concernés.
        Cordialement Carol M

  • Brijoudu93

    Merci Sophie pour cette intéressante intervention si je croise un jour Ludovic je lui dirais tout le bien que je pense de sa fonction par contre j ai peur qu à plus ou moins brève échéance cette fonction disparaisse laissant le voyageur désemparé totalement perdu je connais plusieurs guichets (à noisy champs par exemple côté champy) qui ont fermé j espère que ce métier n est pas appelé à disparaître merci encore

    • Sophie

      Bonjour Brijou,

      Pas d’inquiétude, Ludovic et ses collègues sont indispensables pour les voyageurs! Ils ne vont pas disparaitre du tout 🙂