Découvrir

1

Accessibilité : le RER A labellisé Cap’Handéo

27022019

Améliorer l’accessibilité est une question prioritaire pour le RER A. Après avoir été certifiée « S3A » en 2017, avec des agents sensibilisés à l’accueil de personnes déficientes intellectuelles, en 2019 la ligne A dispose d’une labellisation qui concerne plus largement l’accueil de toutes les personnes en situation de handicap, dans les gares* et dans les trains.

Cap’Handéo est un label fondé sur un référentiel rédigé avec la contribution de personnes elles-mêmes en situation de handicap, ainsi que des professionnels. L’objectif est de proposer une aide et un accompagnement adapté, quelles que soient les étapes de la vie ou la cause du handicap.

Qu’est ce qui a changé sur la ligne A ?

« Une nouvelle dynamique a été mise en place, souligne Monica Villate, chef de projet « labellisation Cap’Handéo »! Dans le cadre de cette démarche, nous avons animé le sujet accessibilité, pendant toute l’année 2018. En réalité, il y avait beaucoup de choses qui existaient déjà, mais qui n’étaient pas suffisamment mises en avant. Nous avons également lancé plusieurs chantiers et expérimentations pour renforcer les services proposés et améliorer l’accessibilité sur la ligne. Par exemple, on a fait un badge pour tous les agents, à l’image de ceux dont disposent les hôtesses de l’air, dans certaines compagnies, sur lequel on voit les langues qu’ils maîtrisent, y compris la langue des signes, pour certains, ou encore le pictogramme « S3A » avec le sourire.

Lors de l’audit effectué par Cap’Handéo, à l’automne, une personne en situation de handicap a vu ce sourire et l’a particulièrement apprécié!»

Des formations pour tous les agents

Pour répondre à un haut niveau d’exigence en matière d’accessibilité, des référents et des formateurs relais ont été choisis.  Ils ont été formés, par le Comité Régional du Tourisme, à l’accueil des personnes en situation de handicap, ainsi que des personnes plus fragiles, comme les personnes âgées. Pour les sensibiliser à cette problématique dans les espaces et dans les trains, des supports spécifiques ont été proposés avec des formations en salles et sur le terrain, ainsi que des témoignages, pour mieux prendre en compte le besoin des clients en situation de handicap dans les transports.

« Toutes les fonctionnalités des équipements n’étaient pas forcément bien connues. Les rappeler, à travers les yeux des personnes qui en ont besoin, a  été très précieux, explique Monica. »

Des équipements accessibles

Parmi ces équipements, les boucles magnétiques (BIM) permettent aux personnes malentendantes appareillées de compenser leur handicap. Ces « BIM » filtrent les interférences et bruits ambiants, ce qui peut faciliter la communication des agents avec les personnes utilisant un implant ou un appareil auditif. Chaque guichet d’accueil dans les gares en est notamment équipé.

Les nouveaux interphones d’appel de la RATP qui permettent de joindre plus facilement un agent et d’obtenir de l’aide rapidement (cf. image ci-dessous) en disposent également.

De plus, cette nouvelle génération de borne d’appel est équipée d’une balise sonore, dont le message peut être déclenché, grâce à une télécommande, par une personne non-voyante pour l’aider à localiser l’équipement.

Autre équipement adapté en matière d’accessibilité, les grandes tablettes tactiles « Zenway », dont je vous ai déjà parlé sur ce blog, et qui offrent la possibilité aux voyageurs d’accéder rapidement à des informations utiles autour du lieu dans lequel ils se trouvent. La taille des caractères, la possibilité de zoomer et le contraste des couleurs offre une lecture plus confortable pour les personnes malvoyantes. L’inclinaison du  support et la localisation de ses commandes, en permettent l’utilisation par des personnes en fauteuil roulant. Enfin, le repérage des couleurs et les pictogrammes relatifs aux services facilitent la compréhension des personnes déficientes intellectuelles.

Et bien sûr, les ascenseurs, les passerelles d’accès au train disponibles sur tous les quais, mais encore les bandes podotactiles**, que sont les surfaces contrastées au sol qui guident les personnes déficientes visuelles pour se déplacer dans nos gares, sont autant d’outils indispensables dont sont équipées chacune des gares de la ligne.

 

De nouvelles idées ont été évoquées et l’amélioration en termes d’accessibilité est un processus de fond, qui se renouvelle en permanence. « Tout le monde peut à sa manière participer à l’amélioration des services accessibles. C’est  un sujet fédérateur qui touche tout le monde.  On se sent tous concernés, parce qu’on connait toujours une personne fragile autour de nous, conclue Monica. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle mener à bien ce projet cette année, c’était juste une évidence. Je suis très fière d’avoir pu y contribuer et je sais que cette belle dynamique va se poursuivre! »

 

La prise en charge des Personnes à Mobilité Réduite côté SNCF

L’accessibilité concerne bien évidemment l’ensemble de la ligne A. Ainsi, sur les branches Cergy et Poissy, les agents SNCF sont également formés à accueillir tous type de handicaps, dès qu’ils intègrent l’entreprise et tout au long de leur carrière.

Toute personne disposant d’une carte d’invalidité supérieure ou égale à 80% peut réserver sa prise en charge à l’avance. Son voyage, de l’origine à la destination, est alors garanti, y compris par transport routier si l’accès au train n’est pas possible, par exemple, entre Achères Grand Cormier (gare non accessible, la seule de la ligne A) et Houilles.  Sans réservation, le voyage est également garanti du lundi au vendredi de 6h30 à 20h, entre 2 gares accessibles. Plus d’informations : cliquez ici.

De plus, l’application Andilien, un outil de mise en relation entre les agents et les personnes à mobilité réduite, vous permet de contacter un agent disponible à proximité  à votre arrivée en gare. Ce service n’est accessible que sur inscription et également réservé aux personnes titulaires d’une carte d’invalidité de 80 % ou plus. Pour y accéder il suffit de s’inscrire gratuitement soit par mail accesplus@transilien-sncf.fr , soit par téléphone au 09 70 82 41 42 (ouvert tous les jours de 7h à 20h, communication non surtaxée). Grâce à la géolocalisation, l’agent recevra une notification et pourra vous retrouver dans la gare et vous aider.

Pour télécharger l’application Andilien :

 

 

 

 

*Dans toutes les gares RATP du RER A branches Boissy, Marne-la-Vallée, Saint-Germain et tronçon central.

** Les bandes de guidage  au sol aident à l’orientation des voyageurs malvoyants ou aveugles, afin de faciliter leur trajet.

Les bandes d’éveil à la vigilance alertent les voyageurs malvoyants ou aveugles d’un danger comme les bordures de quais et les escaliers.

 

À lire également

Un sourire en gare pour l’accueil des personnes déficientes intellectuelles

La double vie de Gautier Simounet: athlète de haut niveau et à votre service sur la ligne A

Laisser un commentaire

Publier un commentaire signifie agréer la charte du blog.
Vous souhaitez contribuer sur un sujet qui n'est pas celui du billet ? Proposez votre sujet à l'auteure.

  • Marine95

    Bonjour Sophie,

    Ce matin « incident » en gare de Cergy st Christophe. Trafic interrompu.
    Pas plus d’infos que « consultez l’application SNCF », sur laquelle évidemment rien n’apparaît. Rien non plus sur Twitter. Agents en gare pas plus informés que moi.
    Vous aviez fait pas mal de billets sur la communication, c’est bien mais ce serait encore mieux si c’était vraiment mis en pratique. Quelles sont les mesures mises en place pour améliorer les choses ? En supposant qu’il y en ait…